Du nouveau dans vos blousons moto avec la norme EN 17092


Si vous êtes attentif à l’évolution de la protection de l’équipement moto, vous avez sûrement noté que les blousons, pantalons et combinaisons vendus sur Motoblouz sont depuis peu notés « A », « AA » et même « AAA »… Que signifient ces mystérieux lettrages ? Dans cet article, on vous dit tout sur la norme EN 17092, qui renouvelle l’évaluation de la protection de l’équipement moto depuis 2020.

La norme de l’équipement moto évolue

La norme EN 13595 vit ses derniers mois… Elle qui était utilisée par les fabricants d’équipement pour certifier les blousons, pantalons et autres combinaisons moto verra sa « présomption de conformité » arriver à son terme en septembre 2022. Autrement dit, pour apposer le logo CE marquant la conformité à la réglementation sur l’équipement sorti de leurs usines, les fabricants devront dès lors se référer à une autre norme, la toute nouvelle EN 17092, dont la présomption de conformité a été actée en mars 2021.

Rassurez-vous, votre blouson moto, très probablement certifié selon la plus ancienne des deux, ne sera pas bon à mettre à la benne pour autant ! Cette transition entre les deux normes ne concerne en effet que la mise sur le marché par les fabricants. Ceux-ci vont devoir rapidement (si ce n’est pas déjà fait) revoir le protocole de test pour que leurs produits soient conformes à l’EN 17092.  Pour l’équipement DXR qui sort des lignes de fabrication actuellement, c’est déjà le cas par exemple.

Blouson DXR Linus Rider

La nouvelle norme EN 17092 remplacera à terme l’EN 13595

L’idée, c’est que le marché se renouvelle naturellement au fil du temps. Ainsi, dans le stock Motoblouz, les deux normes vont cohabiter un moment puisque les marques pourront continuer à nous livrer de l’équipement conforme à l’EN 13595 (l’ancienne norme, suivez, un peu !) jusqu’en septembre 2022. D’ici à ce qu’on ne propose plus que du EN 17092, il s’écoulera donc encore un peu de temps après cette date. Et bien entendu, on a intérêt à faire en sorte que ça soit le plus rapide possible. Oui, cette histoire, ça fleure bon la promo 😉

Bref, le blouson moto homologué obligatoire au guidon, on en est loin. J’écris ça noir sur blanc parce qu’on sait que c’est un truc qui vous inquiète !

Plus sévère, la nouvelle norme EN 17092 ?

Et alors, que vaut-elle, cette nouvelle norme EN 17092 ? Son credo, c’est d’assurer une protection cohérente en fonction des zones concernées. Elle se montre donc plus souple que feu l’EN 13595, laquelle imposait des contraintes qui rendaient incompatibles protection et confort. Désormais, les tests gagnent en réalisme. Par exemple, la bande abrasive du banc de test est remplacée par une dalle de béton dont la surface s’avère bien plus proche de celle du bitume.

Test Darmstadt abrasion équipement moto

Le test d’abrasion défini par la norme EN 17092 fait appel à une surface beaucoup plus proche du bitume routier

Mais surtout, le niveau de protection est mieux adapté aux différentes zones du corps, de façon à protéger au maximum les zones critiques tout en ménageant le confort. Sur le visuel ci-dessous :
En rouge : Les zones les plus exposées en cas de chute – épaules, coudes, hanches et genoux. La protection doit y être maximale et les tests y sont le plus drastiques.
En orange : Les zones parfois sollicitées – bras, dos, fesses, extérieur des jambes. Le compromis protection/confort est adapté ici.
En jaune : Les zones les moins sollicitées – avant du buste, intérieur des bras, arrière des jambes. Les matériaux favorisant le confort peuvent y être employés.

zones de protection norme EN 17092

Les différentes zones de protection définies par la norme EN 17092

En panachant ces trois niveaux (contre deux seulement auparavant), le niveau de protection du blouson, du pantalon ou de la combinaison reste compatible avec un confort décent. Parce que de toute façon, un équipement moto protecteur mais inconfortable finit toujours par rester au placard…

Classes A, AA et AAA, ça rime à quoi ?

Ça rime avec Yamaha, oui, mais pas seulement ! Dans un souci de lisibilité pour le client, la nouvelle norme ajoute en effet trois catégories d’équipement bien définies, les classes AAA, AA et A. Chacune correspond à différents usages qu’on peut faire d’un deux-roues. En réalité, on compte cinq niveaux, mais les deux moins protecteurs (les classes B et C) ne sont pas distribués chez Motoblouz : c’est qu’on tient trop à votre peau, nous !

De la plus à la moins protectrice :

  • Classe AAA : Le plus haut niveau de protection disponible, avec une incidence notable sur le confort. Cet équipement vous protégera d’une glisse à haute vitesse, donc est plutôt prévu pour un usage piste. Les coques de protection anti-chocs sont en place au niveau des épaules, coudes hanches et genoux.
  • Classe AA : Le niveau de protection intermédiaire avec le meilleur compromis confort/protection. Pour un usage sur route. Les mêmes coques de protection que ci-dessus.
  • Classe A : Le niveau de protection « basique », qui assure donc un blouson/pantalon plus confortable, moins contraignant en ville. Idéal pour les basses vitesses et les situations présentant peu de risques. Les coques aux hanches ne sont plus obligatoires dans les pantalons.

Bon à savoir, la norme EN 17092 évalue l’abrasion, la résistance des coutures, la résistance au déchirement, etc. mais aussi la stabilité dimensionnelle, c’est-à-dire le risque de rétrécissement en cas de lavage (ou de nettoyage à sec), son ergonomie, son ajustement, son innocuité chimique, sa résistance dans le temps… Elle constitue donc aussi une garantie de qualité et de durabilité de votre équipement !

combinaisons piste moto en 17092

La norme EN 17092 concerne les blousons, pantalons et combinaisons piste moto

Où trouver l’info ?

Sur les fiches produit des blousons moto vendus sur Motoblouz ! Un coup d’œil à la fiche technique d’un produit vous renseignera s’il est certifié conforme à la norme EN 17092, et suivant quelle classe. De quoi savoir à quoi s’en tenir avant de commander.
Les équipements simplement notés comme « certifiés CE » sont conformes à la norme 13595 (la précédente, si vous avez bien suivi !).
À réception ou dans nos magasins, l’étiquette d’homologation disponible sur le produit pourra aussi vous renseigner sur la norme. Vous la trouverez à l’intérieur de l’équipement, ornée du logo CE accompagné du pictogramme motard et de la classe.

On espère avoir éclairci le mystère qui planait autour de cette nouvelle norme EN 17092. En tout cas, elle pourra vous aider à choisir plus facilement un équipement moto adapté à votre pratique, et ça c’est une bonne nouvelle. Et puis ce n’est pas la seule normalisation à évoluer : les casques moto aussi voient leurs standards grimper d’un cran avec la norme ECE 22.06. Bref, ça bouge dans l’équipement moto !

Blouson moto EN 17092

Question blouson, vous êtes plus 17092 ou 13595 ?

Merci à Alexandre d’Aliénor Certification ainsi qu’à la SDPUR

Partagez cet article

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis fan inconditionnel de routes à virages. La moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.