ECE 22.06 : La norme des casques moto évolue !


L’homologation des casques moto évolue. La norme ECE 22.05 devrait ainsi passer le relais à l’ECE 22.06 dans les prochains mois. On revient sur le nouveau protocole de test et sur ce que ça implique pour nous autres usagers de 2 et 3 roues !

Avec ses 18 ans de service, il faut bien avouer que l’ECE 22.05 mentionnée sur l’étiquette de la jugulaire de nos casques méritait bien une mise à jour. Les casques modernes n’ont en effet plus grand chose à voir avec leurs ancêtres des années 2000, spécialement en matière de protection. Quelques exemples parlants : la boucle automatique a ainsi passé le relais à la boucle micrométrique, le poids moyen a chuté, la fibre s’est démocratisée, à l’instar des calottins aux multiples densités. Ajoutez à cela la généralisation des écrans solaires internes sur les casques routiers et la multiplication de la part des casques modulables… Autant de paramètres à côté desquels la norme ECE 22.05 passe complètement.

Étiquette homologation casque moto ECE 22.05

Apparue en 2003, la norme ECE 22.05 mérite une révision…

ECE 22.06 : Un protocole de test plus sévère

La norme ECE 22.06 veut donc tenir compte de la nouvelle donne en matière de technologie. Son objectif : améliorer le niveau de protection des casques moto distribués en Europe.

Pour ce faire, les tests gagnent en sévérité et élargissent leur champs d’investigation :

  • Les tests d’impact linéaires traditionnels se voient complétés de tests d’impact obliques, plus proches de la réalité des chocs le plus souvent constatés. Une démarche qui n’est pas sans rappeler celle instaurée par le protocole Certimoov.
  • Les casques seront désormais frappés à basse et haute vitesse.
  • Pour mieux évaluer l’énergie transmise à la tête, un capteur prendra place à l’intérieur du casque. Il permettra de mesurer plus précisément les dommages causés au cerveau par le choc.
  • Les casques modulables seront testés dans leurs deux configurations, mentonnière fermée et ouverte.
  • La résistance à l’abrasion sera désormais mise à l’épreuve, comme c’est le cas pour l’équipement cuir et textile.
Casque modulable ECE 22.06

Les casque modulables ECE 22.06 seront testés ouverts et fermés

Une mise à l’épreuve qui concerne également l’équipement embarqué :

  • Les écrans devront résister à des impacts normés. Le test consiste à envoyer une bille d’acier à 60 mètres par seconde (soit 216 km/h) contre l’écran, qui ne devra aucunement se déformer, se briser ou se détacher du casque.
  • Les écrans solaires secondaires ne devront pas limiter le champ de vision périphérique, avec un angle minimum accepté de 105°.
  • Ces mêmes écrans solaires internes ne devront pas empêcher la fermeture de l’écran principal.
  • Les écrans fumés externes pourront se montrer plus foncés que par le passé (35% de transparence minimum contre 50% pour l’ECE 22.05). Ils devront le cas échéant se voir marqués d’une mention spécifiant qu’ils ne peuvent être utilisés qu’en journée.
Casque moto ECE 22.06

La nouvelle norme aura une incidence sur la morphologie des futurs casques moto

Le casque ECE 22.06, plus lourd et plus cher ?

Ok, les casques ont évolué favorablement question protection au cours des deux décennies passées (voir notre guide d’achat casque moto pour s’en rendre compte). Pour autant, une réglementation plus exigeante en la matière risque d’avoir une incidence sur la morphologie de nos futurs casques… et sur leur prix !

En matière de pronostic sur ce qui risque d’advenir question développement technique, il y a deux écoles. La première anticipe un renforcement des calottes et un épaississement du polystyrène pour encaisser ces nouvelles contraintes. Le casque ECE 22.06 serait alors un ECE 22.05 en plus costaud, donc plus volumineux et plus lourd… La seconde envisage plutôt que le casque ECE 22.06 fera appel à d’autres matériaux (ou associations de matériaux). La quête de légèreté sera encore plus prégnante qu’avant. Sur le papier, un casque plus léger prend moins d’inertie et gagne donc en efficacité question protection.

Calotte de casque carbone et Kevlar®

L’association de matériaux pourrait permettre d’atteindre le niveau de protection requis

Dans les deux cas, il faudra très probablement revoir la conception profonde des casques, ce qui implique notamment de changer les moules. Une opération non sans effet sur le prix des casques moto… Par ailleurs, avec des tests plus poussés et donc plus longs à réaliser, le coût de l’homologation sera très certainement supérieur. Cela se répercutera également sur le prix de vente. Bref, une sécurité plus poussée, c’est super, mais ça a un coût.

Les casques ECE 22.06 obligatoires à compter de 2023 ?

La nouvelle réglementation sera prochainement votée. La balle sera alors dans le camp des fabricants de casques et des revendeurs (comme nous !), qui devront distribuer à compter de 2023 une gamme 100% conforme à la norme ECE 22.06. Attention, cela ne signifie pas que le les bons vieux casques ECE 22.05 seront interdits sur la voie publique, mais simplement qu’il ne sera dès lors plus possible d’en acquérir de nouveaux.

Magasin casque moto

En 2023, vous ne trouverez que des casques moto homologués ECE 22.06 chez Motoblouz et ailleurs

Le parc se modernisera alors peu à peu, au fil des remplacements. Même si les plus inquiets pour la sécurité de leur crâne pourront certainement trouver des casques homologués ECE 22.06 avant 2023 !

Voilà pour les bases de l’ECE 22.06, qu’on espère avoir rendues plus claires. On reviendra sur la question plus en profondeur dans les prochains mois !

Merci à la Sous-direction de la protection des usagers de la route (SDPUR)

Partagez cet article

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis fan inconditionnel de routes à virages. La moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.