Essai pantalon moto DXR Rust


Mais que voilà ? Un beau week-end caniculaire (17°C, pas de pluie – c’est la Belgique). Le bon moment pour sauter dans mon jean moto ! Non, cette fois, j’essaie une alternative au jean : le pantalon moto DXR Rust. Mon avis après l’avoir bien essayé !

Doux et protecteur, le pantalon moto DXR Rust

C’est son premier atout. Si vous cherchez un pantalon moto qui vous donne cette sensation d’être dans votre pilou du soir, essayez le pantalon moto DXR RUST. Attention cependant à ne pas trop vous lover sur votre belle… Vous êtes tout de même sur la route 😉

Très léger, et donc particulièrement confortable lors des journées sèches et ensoleillées, on pourrait douter de ses compétences à vous protéger en cas de virage un peu trop audacieux. Mais ce serait se tromper. Retournez le pantalon, et admirez cette doublure toute douce qui vous caresse la peau. Elle va du bas des genoux jusqu’en haut des fesses. Et elle n’est pas là que pour vous donner cette sensation de bien-être. Elle cache une couche d’Aramide prête à encaisser les aspérités de la route et à préserver votre peau de bébé.

Maintenant que votre pantalon est retourné, constatez que cette même doublure n’est pas solidaire au pantalon à son extrémité, sous la protection de genou. Dans mon cas, celle-ci s’accroche à mon talon lorsque j’enlève le pantalon, ce n’est pas un obstacle insurmontable… Mais c’est parfois ennuyeux.

En plus de l’Aramide, le pantalon moto DXR Rust est livré avec des protections de genoux homologuées CE. Un petit emplacement pour des protections de hanche eut été bienvenu, comme sur le pantalon DXR RELAX. Ce dernier est également muni de tirettes sur les cuisses pour permettre une aération en cas de températures très chaudes. Je trouve que cela manque aussi sur le pantalon moto DXR RUST pour en faire un vrai équipement d’été…

Mais c’est quoi un cargo ?

Un pantalon cargo est défini comme tel lorsqu’il est muni de poches sur les cuisses. Il fut introduit par l’armée britannique en 1938, et rendu célèbre par les troupes aéroportées américaines durant la seconde guerre mondiale (Ça c’est pour faire le malin devant madame). Le pantalon moto DXR RUST est donc un cargo qui permet d’emporter dans ses poches, munies de pression, des accessoires facilement accessibles : cigarettes (pas bien), carte (bien), portefeuille (bien), Twix (bien, avec modération)…

Les poches des fesses sont elles, munies de velcro pour maintenir ce qu’elles contiennent en sécurité. Attention : même si c’est tentant, ne placez pas dans les poches cargo des clés ou un objet susceptible de s’enfoncer dans votre cuisse en cas de choc. Cela peut faire de jolis dégâts !

Un pantalon moto, pas un vêtement de tous les jours

Proposé comme alternative aux devenus classiques jeans moto, le DXR Rust a un look bien à lui. La marque DXR a voulu proposer autre chose. De ce point de vue, c’est réussi.

Mais si j’ai un reproche à lui faire, c’est que son look n’est justement pas passe-partout comme peut l’être celui d’un jean. Enlevez la moto, le casque et le blouson de l’équation, et vous passerez pour un randonneur, un mécano ou un ouvrier qui ne s’est pas changé avant d’aller au restaurant… Là est sa limite. Proposé en gris ou en beige, ces couleurs accentuent l’effet. J’essaie de l’imaginer dans d’autres couleurs : en vert vous passerez pour un chasseur, en bleu pour un plombier, en noir ou en rouge pour un gardien de sécurité. Bref, ce pantalon vous donne une identité pas forcément désirée.

Et la coupe ?

J’achète généralement mes pantalons en taille 42. Je me suis référé au guide des tailles de Motoblouz, et j’ai été très surpris, selon mes mensurations, de devoir prendre un XL. Je me sens très confortable dedans. Ni trop serré, ni trop large. Il est peut être un poil long, mais comme le pantalon n’a pas de doublure dans le bas et, est en coton plutôt fin… Mamie devrait pouvoir arranger ça en trois coups d’épingle pendant que je m’occupe de la tarte, devant le Grand Prix de dimanche.

Dernier point, il passe aisément au dessus de mes grosses bottes, et ne se fait pas sentir si je le met dedans. Le pantalon moto DXR Rust peut se porter haut sous le blouson avec une ceinture si nécessaire. J’ai tendance à le porter en taille basse. Je ne fais pas du Sagging (on va finir par en savoir plus qu’elle) mais je trouve qu’il sied bien ainsi.

Coupe8.5
Confort8
Protection7
Finition6
Aspect pratique7
Rapport qualité/prix8

Mon avis : Alors, on abandonne le jean moto ?

Moi, je ne le sens pas tellement. Le pantalon moto DXR Rust est doux à porter, et il vous protégera en cas de pépin. Mais il n’est pas dénué de défauts.... Il lui manque des aérations et une doublure entièrement fixée. Le pantalon DXR RUST est ce qu’il est, une alternative plutôt bon marché aux jeans moto pour temps sec et tempéré... Mais pas un pantalon que vous porterez en dehors de cette activité, sauf si vous voulez créer la mode des baggy cargo moto.
7.4

Partagez cet article

Etienne

Une gamelle avec la Wallaroo de mon grand frère il y a 20 ans a été le déclencheur d'une passion pour les déplacements rapides, depuis, vous nous croiserez Pippa et moi sur les routes de Belgique. Été comme hiver, qu’il pleuve ou qu’il fasse juste humide, par -10° ou +15°, rien ne nous arrête, nous sommes les navetteurs.

  • Marian Remond

    Belle description. Précise, honnête et bourrée d humour… J adore. Gazzzzz

    • Etienne

      Merci 🙂