Essai Tee-shirt technique Six2 TS3


Finies les contraintes liées aux variations de température en deux-roues. Désormais, les équipementiers proposent des produits qui permettent d’éviter de subir la chaleur ou le froid excessif. Le tee-shirt technique Six2 TS3 fait partie de ces nouveaux équipements qui facilitent la vie des motards et autres conducteurs de deux-roues en optimisant la régulation de température naturelle du corps. Après deux mois (dont plusieurs semaines de canicule) en compagnie de ce tee-shirt technique utilisant des fibres de carbone, voyons ensemble si l’efficacité est au rendez-vous et s’il ne s’agit pas uniquement d’un argument commercial.

Fibres textiles de haute technologie

Les matériaux qui composent les équipements modernes ont fait un sacré bond en avant ces dix dernières années. Membranes respirantes et isolantes, tissus perforés, antibactériens, hydrophobes… La liste est longue. Malgré tout, si vous choisissez de rouler toujours équipé de la tête aux pieds comme moi, même les tissus les plus aérés montrent leurs limites dans les conditions extrêmes. Comme lors de la canicule qui a traversé le pays ces dernières semaines. Et à plus forte raison quand la vitesse de circulation est réduite, en agglomération ou dans les bouchons par exemple, où le refroidissement éolien ne se fait plus assez ressentir.

Il en va de même quand vous prenez la route tôt le matin. Quand les températures sont encore fraîches, et que quelques heures plus tard le mercure monte en flèche. En deux-roues, impossible de jouer avec la climatisation pour se sentir à l’aise toute la journée dans ces conditions. Et peu importe le type d’équipement porté.

Tee-shirt technique Six2 TS3 : efficacité optimale en cas de grande chaleur

C’est là que les vêtements en matériaux techniques thermorégulateurs démontrent toute leur utilité. Portés à même le corps, ceux-ci lui permettent d’ajuster sa température de façon optimale. Par temps froid, l’air contenu entre les fibres joue le rôle de coussin isolant. Tandis que par temps chaud, ces matériaux permettent une évacuation plus rapide de la transpiration (en évitant son absorption contrairement au coton par exemple), et donc une dissipation plus rapide des calories.

Le tee-shirt technique Six2 TS3 emploie une fibre composée en partie de carbone. L’objectif est simple : faciliter encore mieux l’évacuation de l’humidité qui se loge entre les fibres, par rapport à une autre fibre textile synthétique.

Et pour avoir traversé la canicule en sa compagnie, parfois dans des conditions très difficiles (comme un énorme embouteillage par plus de 36°C avec un moteur en pleine surchauffe), il faut avouer que l’efficacité est bluffante. Associé à un blouson en Mesh, la circulation de l’air même à très faible allure permet de se débarrasser de la transpiration de façon absolument remarquable. Sur ce point, le tee-shirt technique Six2 TS3 s’avère être le meilleur produit qu’il m’ait été donné de tester jusqu’à présent.

Même chose en cas d’averse estivale, une fois venu le moment d’enfiler un vêtement de pluie. Même sous une sur-veste étanche, on ne subit plus l’impression de « moiteur » habituelle.

En toutes situations donc, aucune sensation désagréable ne se fait ressentir, malgré que ce tee-shirt technique se porte très près du corps.

Extensible et ajusté, mais toujours confortable… À condition de bien choisir la taille !

Cet ajustement est nécessaire pour que ce type de matière remplisse son rôle de façon optimale. À ce sujet, le tee-shirt technique Six2 TS3 est très extensible et s’adapte sans soucis à toutes les morphologies. Tellement qu’il peut être porté aussi par les femmes. Notez qu’il existe néanmoins des modèles spécifiquement dédiés à la gent féminine dans la gamme du fabricant italien Six2, mais uniquement sous forme de débardeur.

Alors oui, c’est très moulant, mais c’est pour votre bien ! Et malgré que le tee-shirt technique Six2 TS3 soit près du corps, aucune couture ne se fait sentir, et il ne gêne absolument aucun mouvement. Une vraie seconde peau.

Concernant la taille, sachez que le tee-shirt technique Six2 TS3 taille plutôt petit. Malgré son côté très extensible, j’ai dû passer à la taille supérieure (L > XL) en raison de la largeur du col qui était trop serrée… Suffisamment pour devenir gênant au bout de quelques minutes.

Un col un peu gênant…

Ce col, parlons-en justement. A mon sens, sa présence est un peu superflue pour un usage uniquement « été ». Néanmoins, par temps froid, on appréciera le fait qu’il empêche l’air frais de s’infiltrer par le cou.

Pour être tout à fait complet, sachez qu’il existe une variante sans col, le tee-shirt Six2 TS2 ainsi que le TS1, sans col ni manches. Mais pour ce dernier, on perd bien évidemment le bénéfice de la thermorégulation sur les avant-bras. Plutôt dommage quand on voit son efficacité. A vous de voir selon vos préférences !

Enfin, il existe aussi un sous-pantalon composé de la même fibre ainsi que des sous-combinaisons.

Protection contre le froid à géométrie variable

Porté lors de journées plus froides directement sous un blouson très aéré, l’efficacité contre le froid est toute relative. Et il faudra appliquer un « mode d’emploi » particulier. 

En effet, la fibre utilisée par la marque Six2 ne présente aucun effet coupe-vent. Ne comptez donc pas uniquement sur elle dans ces conditions. Comme je l’expliquais plus haut, le textile employé permet d’optimiser la régulation thermique par temps froid en « piégeant » de l’air entre ses fibres, au plus près du corps. Mais pour obtenir ce résultat, il est indispensable de ne pas directement l’exposer au vent ce qui, on l’a vu plus haut, optimise l’évacuation de la chaleur. Et donc il est indispensable de porter un blouson ou une doublure coupe-vent ou tout autre vêtement intermédiaire.

Pour prendre une situation concrète, l’air qui s’infiltre au petit matin (environ 16°C) par les aérations de mon cuir été suffit à me faire ressentir une sensation de fraîcheur (certes toute relative) quand je porte mon tee-shirt technique Six2 TS3 en dessous.

Il y a donc des précautions à prendre si on souhaite le porter par basse température. A mon sens, il ne s’agit pas d’un vêtement réellement adapté au froid. Et ce sera d’autant plus vrai en hiver… Mais sous un épais blouson et un pull, ce vêtement technique devrait être en mesure de conserver une fine couche d’air chaud près de la peau, tout en évacuant l’humidité.

Si vous recherchez un tee-shirt en matériaux techniques plus orienté pour une utilisation hivernale, je vous recommande le DXR VAILLANT, qui m’a accompagné toute la saison hivernale 2017/2018 avec brio. (Mais bien trop chaud passés les 20°C).
En restant chez Six2, vous avez le TS3W (« W » pour Winter) doté d’une trame plus épaisse qui a été spécialement conçu pour les températures inférieures à +5°C.

Pas seulement pour la moto

Une fois descendu de la moto, sachez que le tee-shirt technique Six2 TS3 saura vous accompagner dans vos autres activités : vélo, running… Avec les mêmes qualités !

Notes : les tee-shirt Six2 sont disponibles en coloris noir « Carbon » (voir photos) et en blanc. Bien entendu, le coloris blanc bénéficie également du même tissu avec fibres de carbone.

Isolation3.5
Coupe4
Régulation de l'humidité5
Qualité de fabrication4.5

Mon avis : le tee-shirt ultime en pleine canicule

Le Tee-shirt technique Six2 TS3 se montre d'une efficacité absolument bluffante quand le mercure est au plus haut. Il vous garde parfaitement au sec, finie la transpiration sous le blouson. En revanche, utilisé seul, il sera d'une efficacité toute relative par temps froid, où il faudra impérativement l'associer à d'autres vêtements ayant un effet coupe-vent. Cerise sur le gâteau, il est extrêmement léger bien qu'il se porte telle une seconde peau, il ne gêne absolument pas les mouvements.
4.25

Partagez cet article

Cédric

Enseignant de la conduite et de la sécurité routière depuis 10 ans et motard depuis plus de 15 ans, j’ai lancé le site "Le Moniteur Hors Des Clous !" dans le but de partager le regard particulier que je portais sur l'actualité auto/moto, tout en amenant les lecteurs à penser “en dehors du cadre” concernant les événements en lien avec notre passion. Bénéficiant au quotidien d'une position d’observateur privilégié, j'essaye d’apporter un éclairage particulier sur la prévention routière, la législation et la formation, en dépassant les dogmes et en apportant les éléments nécessaires pour se forger sa propre opinion.