Essai blouson cuir Furygan Buck


Si toi aussi, quand tu sors à moto, tu aimes te balader en ville sans ressembler à un Hells Angels ou à un fan de Valentino Rossi, alors je soupçonne ta potentielle envie d’en savoir plus au sujet du blouson cuir Furygan Buck. Je me trompe ?

Happy Anniversary

On connaît tous Furygan, cette fameuse marque dont le savoir-faire a notamment été reconnu par l’Armée française. Confectionnant de l’équipement de très haute performance, elle est impliquée dans la compétition depuis des années. Inutile donc de faire un point à son sujet, si ce n’est… lui souhaiter un joyeux anniversaire ! La marque Nîmoise fête son demi-siècle cette année.

La sobriété du blouson cuir Furygan Buck

Le blouson cuir Furygan Buck est un blouson qui taille juste en dessous de la ceinture, un ensemble bien cintré, et un style relativement sportif. Le tout, en noir. L’écriture sur le torse comme le logo dans le dos, tout est noir. Sa coupe ne fait pas ressortir les protections, ce qui évite de ressembler à RoboCop.

La sobriété est ce qui m’a de suite séduit sur ce blouson en cuir. Je trouve que les cuirs ne surfant pas sur la vague du vintage dégagent, dans de nombreux cas, une image « motard » très appuyée. Aucune honte à être motard, bien sûr que non ! Ce n’est point la question. Personnellement, j’aime prendre ma moto, passer un moment dans un parc ou sur une terrasse avec mon blouson tout en restant « casual« . Pour ça, le blouson cuir Furygan Buck fait très bien le job !

Le chausson (un peu tight) du buste

Sa silhouette épouse tellement bien le corps qu’on y rentre comme dans un chausson, un chausson de sécu ! Le cuir est très épais et robuste, on se sent vraiment bien protégé.

Le blouson cuir Furgyan Buck est un blouson coupé « près du corps », oublie donc les gros pulls d’hiver que ta grand-mère chérie t’a tricotés avec amour. Même si tu n’as pas le bidon rond, tu ne fermeras pas ou difficilement la fermeture.

À ce sujet, information importante lors de l’achat : il taille un peu petit. J’ai commandé le Buck en M, ma taille habituelle. Surprise à l’arrivée, il était trop petit ! Je l’ai donc échangé avec du L. Je t’avoue que, même avec une taille au-dessus, une fois le blouson fermé, on se sent dans une coquille. Il a tendance à ramener les épaules vers l’avant. En conduisant tout va bien, c’est plutôt en dehors que la sensation peut-être légèrement dérangeante. Il suffit d’ouvrir la veste Furygan pour retrouver une liberté de mouvement.

Techniquement, ça dit quoi ?

L’extérieur du blouson cuir Furygan Buck est 100 % en cuir de vachette. La doublure thermique amovible est elle faite en polyester avec des inserts en aluminium.

Les protections épaules et coudes D30 sont bien sûr homologuées. Par contre, le blouson est livré sans dorsale, ce que je trouve toujours un peu dommage au vu de son prix. Cependant, une poche existe et a été pensée pour être compatible avec les dorsales Furgygan D30 Viper et D30 Central Back. Je te rassure, moi non plus je ne comprends pas qu’elle ne soit pas vendue avec. Oublie la dorsale épaisse et à bretelles, j’ai essayé avec la superbe Tryonic Feel 3,7 de REV’IT et c’est plutôt inconfortable.

Furygan n’a pas oublié le zip de raccordement au pantalon ainsi que les zips d’expansion aux poignets afin de faciliter l’enfilage. Un fois fermé, c’est serré. Une mouche ne risque pas de rentrer dans ta manche !

Le blouson cuir Furygan Buck n’est pas le plus riche en poche, mais il y a de quoi mettre le nécessaire dans les quatre prévues. À noter que l’une d’elles est sur la doublure thermique.

Les concepteurs lui ont prévu des sangles de serrage en velcro à la taille.

D’une saison à l’autre

J’ai testé ce produit sur une période un peu bâtarde, entre mi-saison fraîche et mi-saison douce, et je crois que c’est à ce climat que le blouson cuir Furygan Buck est génial. Je n’ai pas encore eu l’occasion d’enlever la doublure thermique, il faudrait attendre qu’il fasse un peu plus chaud.

En plein hiver, il devrait bien remplir sa mission aussi. La coupe « près du corps » ainsi que la doublure thermique en font un blouson très chaud.

En plein été… Bon, je crois que ce n’est jamais la meilleure idée de rouler en cuir sous un soleil de plomb. De plus, ce blouson n’a que deux petites aérations sous chaque aisselle.

Look4.5
Sécurité4.5
Confort2.5
Isolation4
Polyvalence3.5

Mon avis : Un cuir de très haute qualité

Il réussit aussi bien sur l'esthétique et que sur la sécurité. Ne pouvant pas être pas être parfait, je pointerais du doigt une amélioration possible sur le confort. Le blouson cuir Furygan Buck reste définitivement un blouson de très haute qualité !
3.8

Partagez cet article

Sylvain

Débuté la moto en Inde il y a quatre ans, je me suis rapidement retrouvé à faire le tour du sous-continent puis à revenir en France avec une ancienne Royal Enfield. La mouche m'a piqué, je suis devenu un accroc du road trip moto. Depuis mon retour en France, je me suis mis au trail avec actuellement un Ténéré de 1990. Je crois que j'aime ce qui n'est pas tout jeune...