Essai du casque Scorpion Exo Combat Evolution


Casque Scorpion Exo-Combat avec ergots sur les côtés

Cela faisait longtemps que le Scorpion Exo-Combat me faisait de l’œil. Mais ma patience a été récompensée… Le temps est venu pour moi de tester le casque Scorpion Exo-Combat Evo, au look plus agressif… Équipez-vous soldat, il faut maintenant affronter la rue !

Nouveau look, nouveau casque ?

Que nenni ! Seule la mentonnière type « masque rigide » a été revue pour un air plus agressif. On peut lui trouver un air de masque de samouraï au niveau de la forme, ou de type Hannibal Lecter, étant donné le design des aérations de ce fameux masque.

Mais alors, peut-on intervertir le masque du Scorpion Exo Combat et du casque Scorpion Exo-Combat Evo ? Je suis allé poser la question à Scorpion Exo et ce, en tant que client lambda. Voici la réponse par e-mail qu’ils m’ont apporté en moins de 24 h :

Bonjour,

Oui les masques EXO-COMBAT et EXO-COMBAT EVO sont compatibles entre les 2 modèles.

Il existe les modèles suivants :
Tarif : 34,90 € TTC
EXO-COMBAT Mask noir mat
EXO-COMBAT Mask Blanc
EXO-COMBAT EVO Mask Matt Black

Tarif : 44,90 € TTC
EXO-COMBAT Mask Skull (noir/blanc)
EXO-COMBAT Mask Stealth Argent foncé […]

Bref, rapidité et efficacité, merci Scorpion Exo.

Nouveau masque sur le casque Scorpion Exo-Combat Evo

Le nouveau masque Evo s’adapte aussi sur le casque Scorpion Exo-Combat classique

Le masque se clipse tout simplement dans le casque et des aimants en néodyme s’occupent de renforcer le maintien. Si vous avez un pacemaker, Scorpion Exo vous recommande de demander l’avis d’un médecin avant d’utiliser le casque Scorpion Exo Combat (Evo ou non). De mon côté, je suis impatient qu’il y ait plus de choix possible concernant les masques Exo-Combat Evo, tout comme les coloris disponibles pour ce modèle de casque.

Les coloris disponibles, parlons-en !

Même si le nombre de coloris reste timide par rapport à l’ancienne génération, du choix il y en a. Pour le test, j’ai utilisé le « Solid Matt » dispo uniquement en noir (pour le moment ?). Comme tous les casques noir mat, attention aux vilaines traces de doigts !

Sinon, il est disponible également en version Incursion, Unborn et Rockstar® Energy Drink.

Ecran : un seul uniquement

Et c’est un des premiers mauvais points du casque Scorpion Exo-Combat Evo. Par rapport à l’ancienne version qui était livrée avec deux écrans SpeedView® à savoir fumé clair et fumé foncé, la version Evo n’est livrée qu’avec un seul écran SpeedView® fumé clair. Même s’il est indiqué qu’il n’est utilisable qu’en journée, je vous rassure, cela reste parfaitement utilisable pour les trajets nocturnes. Pas trop le choix en hiver en même temps. Les plus sceptiques pourront choisir un écran parfaitement incolore pour éviter tout problème avec leur assurance.

Du coup, en été faut-il prendre un écran fumé foncé ou les lunettes de soleil sont utilisables dans le casque ? Personnellement, j’ai su mettre mes lunettes à fines branches. Mais si les branches sont épaisses, c’est clairement moins confortable.

L’écran est très facilement démontable mais l’épaisseur des branches de fixation ne donne pas envie de pratiquer l’exercice à outrance, de peur de casser l’écran.

Ecran encore : technologie anti buée et revêtement anti rayures

Ne cherchez pas à savoir si on peut mettre un Pinlock à l’écran SpeedView®… La réponse est non. Mais du coup, ça se passe comment par mauvais temps ? Et bien, vu l’aération du casque et le traitement anti buée Everclear, la buée ne devient un problème qu’aux environs des 0°C avec brouillard épais.

Il faut aussi noter que l’écran est protégé contre les rayures. Durant mon essai, je ne lui ai pas fait une seule griffe. À voir avec le temps. Quoi qu’il en soit, Scorpion Exo préconise de remplacer l’écran SpeedView® tous les deux ans ou après chaque choc.

Un vrai jet et un faux crossover

Scorpion reste honnête et le rappelle, que ce soit dans la notice ou même via un autocollant apposé sur la mentonnière : même si elle est en EPS, la mentonnière ne protège en aucun cas des impacts. Et ce, malgré sa rigidité. Mais le casque reste homologué en tant que casque Jet (ECE 22.05).

La mentonnière elle, vous protégera des éléments et des projections en tout genre (quand même). A savoir : insectes, gravier et coup de poing quand dans un élan de bienveillance, vous tentez désespérément de séparer deux individus qui en viennent aux mains (véridique).

La fermeture se fait via une boucle micrométrique, simple comme on les aime.

Le casque Scorpion Exo-Combat Evo est un 2-en-1

Le casque Scorpion Exo-Combat Evo, un casque 2-en-1.

Une bavette qui nous en fait baver

Pardonnez le jeu de mots douteux. Le casque Scorpion Exo-Combat Evo est fourni avec une bavette amovible. Trop amovible d’ailleurs. La fixation se fait par velcro et une fine languette plastique à coincer dans la structure du masque. Autant vous dire qu’elle se retire fréquemment quand on retire le casque. Ce point est franchement à revoir…

Un casque qui risque de ne pas convenir à toutes les têtes

Lors de mes premiers tours de roues avec le casque Scorpion Exo-Combat Evo, je me suis demandé si je n’allais pas refiler le test à un(e) autre rédac’. En effet, la pression sur ma mâchoire était difficilement supportable. Pourtant, je fais du S, j’ai pris un S et il taille convenablement. C’est indéniable. Mais on le sait tous, il faut le temps que les mousses se tassent. Alors effectivement, au bout d’un mois, je ressens déjà une amélioration… Mais au bout de 30 minutes, on commence à le sentir et ça, c’est dommage.

À l’utilisation avec masque

Première réaction en voyant le casque Scorpion Exo-Combat Evo : comment avoir une bonne visibilité avec un espace de vision aussi réduit ? Et bien finalement, la visibilité latérale est excellente. Par contre, la forme en cache-nez réduit la visibilité du compteur.

Pour être honnête, je m’attendais à une protection aux éléments digne d’un intégral mais il n’en est rien. Surtout vu les aérations du masque. Première pluie soutenue (sans être torrentielle), des gouttelettes ruissellent entre le joint masque / écran, et finissent dans votre tronche, emportées par le vent. Bon, on parle de fines gouttelettes à raison d’une toutes les 10 secondes et pas d’un seau d’eau… Encore une fois, il s’agit simplement d’un casque jet bénéficiant d’une protection supplémentaire. D’ailleurs, quand le thermomètre ne veut pas monter plus haut que 5°C, le port de la cagoule devient vital pour se protéger les oreilles du froid.

Au niveau sonore, le bruit de l’échappement reste étonnamment atténué, mais si vous roulez sur une machine dépourvue de saute-vent, pare-brise, bulle, nez de cochon… Je peux vous assurer que c’est la tempête assurée. En cas de long trajet, un conseil : n’oubliez pas les bouchons d’oreilles.

casque Scorpion Exo-Combat Evo avec écran d'origine

L’écran d’origine est très légèrement fumé et oblige le port de lunettes de soleil quand c’est nécessaire.

À l’utilisation sans masque

Il fait beau, il fait chaud, on veut rouler en mode jet pur et simple. On décroche le masque en deux secondes et on le remplace par deux caches discrets pour protéger l’orifice de fixation de celui-ci.

caches de finition pour cacher la mentonnière

Deux caches de finition viennent cacher la fixation de la mentonnière quand celle-ci n’est pas utilisée.

Ça reste un jet, pas de révolution à ce niveau. Mais le problème du bruit reste bel et bien présent.

le casque scorpion exo-combat evo en mode jet

En mode pur jet, le casque Scorpion Exo-Combat Evo est un tout autre casque !

Démontage des mousses et entretien de celles-ci

L’intérieur du casque jet est constitué de Mesh et de tissu Kwikwick2®, absorbant et respirant. En plus de ça, il est plutôt doux et confortable.

L’ensemble des mousses se démonte très facilement (une fois le masque enlevé) pour être lavé. Si la notice nous précise qu’un lavage en machine est possible (en mode linge délicat), un lavage à la main reste préférable.

Ventilation : une double dose

Le casque Scorpion Exo-Combat Evo conserve le système Scorpion Air Channel®. A savoir : « deux canaux séparés pour une ventilation dynamique et optimale, permettant une meilleure stabilité à haute vitesse et la réduction des bruits parasites. » Bon, vu la ventilation de base du casque Scorpion Exo-Combat Evo malgré le port de masque, je vous avoue qu’en plein hiver, je n’ai pas sollicité la ventilation du casque. Si, pour tester forcément. Et vu comme l’ergot est petit et fin, le mieux est de l’actionner à l’arrêt car il n’est pas très pratique à manipuler.

ventilations du casque scorpion exo-combat evo

Le système Scorpion Air Channel vient renforcer une ventilation très présente de base.

Poids

Quand Scorpion Exo annonce le poids de l’Evolution à 1250 g, je les trouve un peu optimistes… En effet, je l’ai pesé à 1276 g sans masque et à 1425 g avec masque. Un poids plutôt généreux pour un casque jet, sans le rendre désagréable à porter pour autant.

Voir la fiche produit

Poids3
Bruit2.5
Aspects pratiques3.5
Niveau de personnalisation4.5
Finition5
Sécurité et protection aux éléments3

Mon avis : un casque plaisir avant tout

Le casque Scorpion Exo-Combat Evo, on l’aime surtout pour son look badass à souhait et son masque au design revisité. Car je vais être honnête, s’il reste praticable dans de nombreuses conditions, ce n’est pas un casque destiné à satisfaire les motards les plus exigeants... à cause de quelques défauts. En bref, c’est un casque qui veut se démarquer par son design, sans faire l’impasse sur les autres éléments essentiels : prendre son pied avec un minimum de confort et de sécurité.
3.6

Partagez cet article

Gab

Moi c'est Gab', depuis que j'ai obtenu le précieux sésame en 2013, je roule sur mon Sportster pour déambuler sur les boulevards et plus récemment mon Africa Twin pour affronter les conditions climatiques hostiles ou pour rider vers d'autres horizons. Egalement cycliste et parfois automobiliste, je prône le partage, la responsabilité et la sagesse collective sur la route. Quoiqu'il en soit, je recherche l'équipement sachant allier style, efficacité et protection.