Focus technique : Le liquide de frein moto


liquide de frein moto

Il joue un rôle majeur dans la qualité du freinage de votre moto et pourtant, on l’oublie souvent. Le liquide de frein moto transmet la force que vous appliquez au levier jusqu’à la roue. Connaissez-vous ses spécificités ? Quel liquide choisir pour votre moto ? Quand et comment le remplacer ? On vous explique tout ça ici !

Quelle est la raison d’être du liquide de frein ?

Le liquide de frein est un fluide hydraulique utilisé dans les systèmes de freinage moto (et des autres véhicules au demeurant) pour transmettre la force exercée depuis la commande de frein jusqu’aux roues. Lorsque le levier de frein est serré, le liquide de frein est poussé par le maître-cylindre dans le circuit hydraulique. Il provoque le mouvement des pistons dans les étriers qui viennent finalement comprimer les plaquettes de frein contre le ou les disques fixés aux roues. Cet enchaînement instantané entraîne le ralentissement et à terme l’arrêt de la moto.

Frein avant hydraulique d'une moto

Qui dit freinage hydraulique dit liquide de frein – Photo Emmanual Thomas

On exige principalement trois qualités d’un bon liquide de frein :

  1. L’incompressibilité, ce qui permet à la force exercée sur les commandes des freins d’être transmise le plus efficacement possible aux étriers.
  2. Une bonne fluidité à froid comme à chaud, comme l’huile moteur. Un liquide qui deviendrait visqueux ajouterait une résistance dangereuse à la transmission de la pression.
  3. Un point d’ébullition élevé, de façon à ce qu’il garde ses propriétés d’incompressibilité dans des conditions de température extrêmes. Si le fluide bout, il perd cette qualité. Cette température peut varier en fonction du mélange utilisé pour fabriquer le liquide de frein.

Le liquide de frein est hygroscopique, c’est-à-dire qu’il absorbe facilement l’eau contenue dans l’air. Il s’altère ainsi peu à peu, irrémédiablement. La présence d’eau abaisse en effet le point d’ébullition et peut également conduire à l’oxydation de certains composants du circuit de freinage. Raisons pour lesquelles ce consommable doit être remplacé régulièrement par du produit neuf.

DOT, qu’est ce que ça veut dire pour du liquide de frein ?

Tous les systèmes de frein moto (mais ça concerne également les autres types de véhicules, y compris les avions) utilisent du liquide DOT. DOT est l’acronyme de « Department of Transportation« , le ministère US des Transports, qui définit une norme de performance pour les liquides hydrauliques de freinage : performance de résistance à l’ébullition, de lubrification des pièces mobiles, de miscibilité des liquides, de compatibilité avec les matériaux (métaux, plastiques et joints).

Les liquides DOT commercialisés en France doivent également répondre aux normes ISO, AFNOR, SAE et FMVSS.

Différents fluide et pièces moto à remplacer périodiquement

Le liquide de frein fait partie des consommables moto

Les différents types de liquide de frein

Le liquide DOT 3 est un liquide de frein de base, apparu à l’ère des freins à tambour.
Point d’ébullition : environ 205 °C dans de bonnes conditions

Plus avancé, le liquide DOT 4 réagit mieux en cas de présence d’eau que le DOT 3. C’est le plus commun sur nos freins motos.
Point d’ébullition : environ 230 °C dans de bonnes conditions

Le liquide DOT 5.1 est un produit haute performance souvent utilisé dans les motos de compétition. Il offre une meilleure performance en termes de température et de durée de vie.
Point d’ébullition : environ 250 °C dans de bonnes conditions

Le liquide DOT 5 n’a paradoxalement rien à voir avec le DOT 5.1. Fabriqué à base de silicones, il est destiné à certains types de systèmes de freinage précis, comme ceux des Harley-Davidson. Sa couleur violette le distingue visuellement des liquides précédents.

Couvercle de bocal de liquide de frein Nissin

Le type DOT requis figure parfois sur le couvercle du bocal de liquide de frein

Quel type de liquide choisir pour ma moto ?

Parlons peu, parlons bien : comme pour le reste des pièces liées au freinage, on déconseille souvent de choisir un liquide « plus performant » pour « upgrader » sa moto comme on le ferait avec un kit de suspensions préparées en remplacement de l’origine, par exemple.

Pour choisir le liquide DOT adapté, consultez le livret utilisateur ou le livret d’entretien de votre moto. Parfois, l’info figure directement sur les couvercles des bocaux de liquide de frein.

Les prix

Les prix sont compris entre 20 et plus de 100 € le litre selon la qualité des produits, sachant que les liquides de frein moto DOT 3 sont généralement moins chers que les DOT 4 et eux-mêmes que les DOT 5.1.

Attention au volume du contenant : si le prix d’un bidon est bien supérieur à ses concurrents, c’est peut-être dû à une quantité plus importante de produit !

Les grandes marques : Motul, Castrol, Ipone, Motorex, Putoline, Brembo, Elf…

Voir notre offre de liquide de frein moto

remplacement du liquide de frein d'une moto

Le remplacement du liquide de frein moto est préconisé au moins tous les deux ans

Quand remplacer son liquide de frein ?

La porosité des joints finit par laisser l’humidité de l’air se mêler au liquide de frein, avec les conséquences citées plus haut. On vous conseille donc de remplacer le liquide de frein de votre moto tous les deux ans minimum, voire plus souvent si vous êtes un gros rouleur.

À l’achat, privilégiez les petites quantités de liquide. Il s’avère en effet déconseillé de conserver le liquide longtemps une fois que le bidon a été ouvert, toujours parce que le liquide absorbe l’humidité.

Périodiquement, pensez à contrôler le niveau. Comme pour le niveau d’huile moteur, il est généralement encadré par des repères « minimum » et « maximum » figurant sur le bocal.

Prenez garde, ce fluide peut se montrer agressif avec les peintures ou les vernis. En cas de projection, essuyez tout de suite avec un chiffon.

Frein avant moto avec ABS

Les systèmes ABS peuvent parfois compliquer la purge – Photo Hans Ripa

Purger le liquide frein de sa moto

La purge du liquide de frein usagé et son remplacement par un fluide neuf font partie de ces opérations accessibles à tous avec peu d’outillage. Attention tout de même si vous disposez d’un système de freinage couplé avant-arrière (type Dual CBS Honda), qui risque de rendre la purge plus complexe. De même, certaines motos avec ABS imposent davantage de manipulations. Au moindre doute, faites appel à un pro : on ne joue pas avec la fiabilité de ses freins !

Si vous vous lancez, pour moins de 20 €, un purgeur de liquide de frein pourra vous simplifier la vie, mais n’est pas obligatoire non plus. Le purgeur est une valve qui empêche le retour de liquide usagé et d’air pendant l’opération de vidange. Il vous fait économiser du temps et du liquide neuf.

Comment procéder pour purger ? Comme souvent en mécanique moto, un bon tuto méca vidéo vaut mieux qu’un long discours.

Voilà, vous savez tout au sujet du liquide de frein ! N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire si vous ne trouvez pas la réponse ici.

Photo à la une : ipone

Partagez cet article

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis fan inconditionnel de routes à virages. La moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.