La cagoule moto, l’arme pas chère contre le froid


Compagnon historique du motard qui circule à la mauvaise saison, la cagoule moto et son alternative le tour de cou ont su évoluer avec le temps pour gagner en efficacité. Nouveaux matériaux et nouvelles coupes ont permis à cet équipement moto compact et économique de décupler le confort du motard. Le look a lui aussi progressé. L’arme pour homme et femme au guidon qui complète idéalement l’isolation du blouson moto.

Plutôt tour de cou ou cagoule moto ?

Le tour de cou moto est un accessoire léger, facile à enfiler, qui fait la jonction entre le col de votre veste moto et votre casque. Il remplace l’écharpe ou le foulard. Leur usage est en effet déconseillé en deux-roues pour des raisons de sécurité. Imaginez qu’une extrémité de l’écharpe se prenne dans la roue…

Passe-partout, le tour de cou peut être utilisé ailleurs qu’à moto, comme au ski ou en randonnée par exemple (mais dans ce cas vous allez faire du tort à Decathlon !). Concrètement, il s’agit un tube en textile technique élastique qui s’enfile par-dessus la tête. Quand il fait froid, on peut le remonter à l’intérieur du casque. Il couvre le bas du visage, gardant ainsi la chaleur et limitant la buée.

Plus couvrante, la cagoule moto a l’avantage pour sa part de faire en sorte que vous soyez encore mieux protégé du froid. Même ventilations fermées, de l’air circule toujours à l’intérieur de votre casque quand vous roulez, pour évacuer l’humidité. Ce flux d’air engendre inévitablement un refroidissement…

La cagoule limite les déperditions de chaleur au sommet du crâne, qui est la zone du corps humain la plus prompte aux échanges thermiques. La cagoule l’isole donc comme un bonnet. Autre intérêt, elle limite l’encrassement des mousses du casque, retardant donc le besoin de le nettoyer.
Il existe des cagoules à hublot, offrant une ouverture pour le visage, et des cagoules de type « chouette » ou « deux trous » avec une ouverture pour chaque œil, encore plus couvrantes puisque le nez est à l’abri.

tour de cou moto hiver

Le tour de cou moto isole du froid et limite la buée dans le casque

Les goûts et les couleurs

Il n’y a pas spécialement de modèle homme ou de modèle femme, les coupes sont universelles et les tailles uniques.

Les cagoules font généralement simple question coloris : c’est noir, noir ou noir… En revanche, pour le tour de cou, on trouve une belle variété coloris, du noir au rose en passant par le gris ou le camouflage, ainsi que de nombreux motifs : têtes de morts, visuels vintage, union jack, logos de marques de moto type Honda, Triumph, Yamaha, Harley-Davidson et j’en passe, ou de marques d’équipement moto – Alpinestars, Bering, Furygan ou Motoblouz. Nous on vote pour ce dernier !

Bien choisir sa cagoule moto pour l’hiver

La meilleur cagoule moto hiver cochera toutes ces caractéristiques :

  • Une surface couvrante : plus la cagoule couvre de peau, plus vous êtes protégé(e) du froid. Bête et méchant. Avantage donc au cagoules avec un grand plastron qui descend bien sur la poitrine et dans le dos.
  • Une fabrication dans un textile à la fois coupe-vent, isolant et respirant : le refroidissement est accéléré quand la peau est au contact du vent. Un tissu coupe-vents évite ce désagrément. Il doit également emprisonner une couche d’air pour éviter la perte de chaleur corporelle, comme une doublure de doudoune. Le polaire, en laine ou en softshell se montrent très efficaces en la matière. Enfin, la respirabilité de l’ensemble évite l’accumulation de transpiration, qui finirait par vous refroidir comme un t-shirt mouillé. Les textiles laminés (associés par collage) permettent de répondre à ce cahier des charges. Citons par exemple le Windbear ou le Winstopper.
  • Un textile ouvert au niveau de la bouche : Pour faciliter la respiration, du mesh ou un tissu à larges mailles permet une meilleure circulation de l’air.
  • Des coutures non intrusives : À la longue, le poids du casque ou du blouson sur les coutures d’un tour de cou ou d’une cagoule moto peuvent finir par créer une vraie gêne. Cet équipement moto gagne donc à embarquer des coutures plates ou mieux, pas de coutures du tout.
  • Le lavage en machine : comme tout textile en contact direct avec la peau, il faudra le laver de temps en temps. C’est quand même plus pratique s’il passe à la machine, non ?
cagoule moto hiver

La cagoule moto isole le visage et le sommet du crane du froid

Quel prix pour une cagoule moto ?

Les prix peuvent varier assez considérablement en fonction de la gamme. De quelques euros pour un modèle en stock au meilleur prix, on peut grimper à 50, 60 €. Le tarif grimpera encore davantage pour une cagoule haut de gamme, fabriquée dans des matériaux nobles et étudiée sous toutes les coutures.

Et à la belle saison ?

Évidemment, quand on pense tour de cou ou cagoule moto, on a tendance à focaliser l’usage à l’hiver. Mais à la mi-saison, voire au cœur de la chaleur de l’été, le tour de cou à d’autres vertus. Il protège des insectes, de l’impact de cailloux et même des UV.

Pour contrer la chaleur, choisissez de préférence un tour de cou mi-saison ou été. Ceux-ci se composent d’un textile plus léger, tel qu’un microfibre ou un polyester respirant, voire un coton fin. Les couleurs claires sont également à privilégier dans la mesure du possible. Elles présentent l’avantage de repousser un peu plus les infrarouges, même si à l’ombre du casque, l’effet ne sera pas révolutionnaire non plus.

Partagez cet article

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis fan inconditionnel de routes à virages. La moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.