#11 – Réunion de motards à Alice Springs


Aujourd’hui, c’est mon anniversaire ! Je me réveille pleine d’entrain et ravie de revoir le groupe de motards ce soir… Je vais faire un tour dans la ville d’Alice Springs. C’est une petite ville sympathique avec des magasins, des galeries d’art et quelques musées. Alice Springs est aussi entourée de déserts rouges et de chaînes rocheuses. C’est en effet La porte d’entrée de l’Outback Australien ! L’Outback offre à la fois des paysages sublimes mais aussi empreints d’une impitoyable rudesse. Ici commence l’Australie authentique.

A la découverte de l’art aborigène

A pied, je ne vais pas très loin… Je visite quelques galeries d’art, et je découvre l’art aborigène contemporain essentiellement produit par et dans les communautés aborigènes locales. L’art aborigène se reconnaît assez facilement : il est essentiellement constitué de « peintures pointillistes ». C’est-à-dire faites à base d’une multitude de petits points… Plus ou moins gros, ces points en peinture acrylique, sont peints majoritairement sur des toiles et aussi sur différents supports traditionnels aborigènes : des boomerangs, des tissages d’écorces, des sculptures ou encore, sur des instruments de musique comme les didgeridoo… Ces peintures se vendent très chères et sont toutes munies de leur certificat d’authenticité.

La visite est intéressante mais, la chaleur et l’envie d’être là lorsque les motards arriveront me font rentrer à l’hôtel en début d’après-midi. Douche, piscine, détente sous la clim et petite sieste rythment le programme de l’après-midi.

Les retrouvailles des motards

C’est seulement vers 16 h 30 que les premiers doux bruits des motos se font entendre ! Je sors précipitamment pour les accueillir.

Ils sont fatigués, crottés mais tellement contents d’être arrivés. Nous sommes contents de nous revoir. Ils me demandent tous des nouvelles d’Hubert… Ils sont tous contents qu’il aille bien mais déçus qu’il ne soit pas là avec moi. Je les laisse se poser car tous ont hâte de prendre leur douche et de se reposer un peu.

Je retrouve mon petit groupe à l’heure de l’apéro où nous échangeons sur ces derniers jours. De leur côté, la piste qu’ils pratiquent depuis une semaine, ses pièges, la chaleur, les chutes des uns, des autres… De mon côté, je leur raconte nos péripéties et nous rions de mes mésaventures.

Eric nous a organisé un repas à l’hôtel d’à côté. Au dessert, j’ai la surprise de voir arriver un gâteau avec une bougie et tout le monde entonner « Happy Birthday To You » ! Je suis gênée, mais très contente qu’ils y aient pensé.

C’est quoi la suite des aventures ?

Nous nous organisons pour le lendemain. Olivier me propose gentiment de me véhiculer sauf sur les pistes pour une question de sécurité commune. Je suis complètement d’accord et ravie de cette proposition qui m’évitera d’être dans le 4×4 tous les jours !

Demain : grasse mat’ pour tous… Rendez-vous à 8 h pour le petit déj’, c’est une journée de repos et de visites pour tout le groupe.

Et comme l’écrivait Hubert : la suite bientôt !

Partagez cet article

Florence et Hubert

Tous deux, à la cinquantaine plus les intérêts, vivons la vie avec passion. Ce que nous recherchons dans nos voyages? L’émerveillement ! Vous savez : cette petite lumière qui s’allume dans les yeux à un moment ou un autre… et quand on peut en plus, la partager, n’est-elle pas encore plus belle ?