Domaine de Foolz et Pernes les Fontaines : Maxime Desprey toujours leader


Ce qu’on supposait déjà avant les deux courses du Domaine de Foolz (11 et 12 mai) et de Pernes-les-Fontaines (18 et 19 mai) s’est confirmé : il faudra se lever de bonne heure pour déloger Maxime Desprey, pilote du Team Honda SR Motoblouz, de la plus haute marche du podium du championnat de France Motocross Elite MX1.

Domaine de Foolz : Maxime Desprey impérial

Parti en 8ème position lors de la deuxième manche, le pilote leader de la Team Honda SR a remonté ses adversaires un à un pour finalement s’imposer. Un très belle performance qui fait la fierté de Xavier Boog, ancien pilote du Team, et manager durant le week-end (Josse Sallefranque étant au MXGP de Mantova) : « Max a super bien roulé, avec une remontée impressionnante de la 8ème à la 1ère place ! C’était pour moi une super expérience de me retrouver de l’autre côté de la barrière, et de pouvoir conseiller les pilotes« .

Anthony Bourdon, le deuxième pilote du Team, a de son côté terminé en 8ème position lors de la première manche, et à la 6ème place lors de la seconde manche. Un résultat correct mais qui reste néanmoins éloigné du potentiel du pilote.

Au terme de cette étape du championnat MX1, Maxime Desprey conserve donc la tête du classement général avec 10 points d’avance sur Grégory Aranda, son 1ère poursuivant.

maxime desprey 2019

Pernes-les-Fontaines : la boue fait son grand retour

C’est sous la pluie, et donc sur la boue, que s’est déroulé la course de Pernes-les-Fontaines. Une course cette fois supervisée par Greg Gilson, l’habituel Communication Manager et devenu Team Manager par interim le temps du week-end.

Maxime Desprey, bien qu’au dessus du lot d’un point de vue de la vitesse pure, n’a pu faire mieux qu’une 5ème place, abandonnant ainsi quelques points à Grégory Aranda qui revient à 4 points au classement général du championnat. La faute à un mauvais départ qu’il traînera comme un boulet tout au long de la course.

Anthony, de son côté, manque encore un peu d’expérience et ne va pas suffisamment au contact pour espérer mieux. Il a pourtant tout le talent nécessaire pour s’affirmer au plus haut niveau. La saison de SuperCross devrait lui permettre d’engranger de l’expérience.

On profite de cet article pour tirer un grand coup de chapeau aux mécanos du Team , Aurélien Riccobène et « Whip« , qui font en sorte de proposer aux pilotes les meilleures machines possibles à chaque manche de championnat !

maxime desprey pernes les fontaines

Partagez cet article

Guillaume Dupont

Passionné de moto depuis mon plus jeune âge, je m'intéresse particulièrement à l'actualité sportive du deux roues. J'ai aussi un oeil avisé sur tous les résultats de la team Motoblouz, dont je ne manque aucune course !