Essai du blouson DXR Truster


blouson DXR Truster, une valeur sûre en termes de look

Entrez mes amis ! Bienvenue… Oui, bienvenue dans la fameuse mi-saison ! Car cette fois, c’est certain, nous y sommes. Vous l’appréciez ce moment de l’année où il fait pas trop froid mais pas trop chaud non plus ? Vous savez, ce moment où les routes ne sont pas encore vraiment piégeuses mais durant lequel on perd un peu du capital confiance qu’on avait construit avec son train avant pendant l’été… Fin du suspense, moi je n’aime pas ces espèces de saisons hybrides pendant lesquelles s’habiller pour rouler devient un casse-tête. Cuir ou textile ? Doublure ou non doublure ? Afin de m’aider à apprécier davantage ce passage incontournable de l’année, Motoblouz m’a confié le blouson DXR Truster. Et ce blouson, fraîchement arrivé sur le marché, pourrait bien réussir le petit exploit que de me réconcilier avec l’automne qui a fait son entrée…

Modernité et style racé

Au fil des essais, il devient de moins en moins utile de présenter la marque DXR. Implantée sur le marché français depuis quelques années, la marque propre de Motoblouz ne cesse de se développer en conservant les valeurs qui ont fait sa réussite. Située dans le Nord de la France, l’équipe de création conçoit des produits alliant sécurité et prix serrés tout en proposant des designs hyper travaillés.

N’échappant pas à la règle, le blouson DXR Truster offre un look moderne et sportif. Essayé dans une version noire intégrale, il est discret sans être dénué de caractère. Les stylistes ont intégré des éléments en relief qui renforcent l’agressivité de ce blouson textile. Les logos DXR sont imprimés dans un coloris noir brillant, délicieusement sobre et chic. Même les éléments réfléchissants se parent d’une teinte sombre, apportant la touche finale à une copie proche de la perfection.

parcours sans faute pour le blouson DXR Truster

Côté style, le blouson DXR Truster est proche du sans-faute. Sobre et sportif, surtout en « full black » !

Côté coupe, pas de surprise. Le blouson DXR Truster est à mi-chemin entre sportivité et confort. Ainsi, le buste dispose d’un bel espace, même une fois la dorsale installée, ce qui permet une belle liberté de mouvement. La veste est relativement courte et se « pose » naturellement sur votre ceinture. Ayant réalisé l’essai en sautant de mon trail à mon café racer, je dois reconnaître que DXR a bien travaillé sur la polyvalence du Truster ! Seul bémol, j’ai trouvé la patte de fermeture un peu serrée au niveau du cou. Si cela ne gênera pas ceux qui roulent léger, j’ai préféré la laisser ouverte lorsque je portais un sweat à capuche.

Ventilation et isolation, le casse-tête des blousons toutes saisons !

Concevoir un blouson de moto capable d’être à l’aise qu’importe la saison peut vite devenir un casse-tête pour les créateurs… En effet, comment proposer un équipement en mesure de vous apporter un zeste de fraîcheur par fortes chaleurs tout en vous gardant à l’abri du froid et de la pluie, lorsque les éléments se déchaînent ? Jamais à court d’idées, les membres de l’équipe DXR ont vraiment bien bossé au moment de créer ce blouson DXR Truster.

Pour attaquer ce tour d’horizon des solutions « Made in Le Nord« , je vous propose de parler isolation avant de nous intéresser à la ventilation. Tout d’abord, le blouson DXR Truster est équipé d’une doublure amovible. Relativement épaisse et bien conçue, cette dernière protège efficacement des assauts du froid. Si elle est adaptée aux roulages hivernaux, je préfère l’ôter le reste de l’année.

vraiment polyvalent le blouson DXR Truster

Véritablement polyvalent, le blouson DXR Truster vous accompagne sur les routes tout au long de l’année !

En Normandie, s’il y a bien un élément qu’on se doit d’apprivoiser, c’est la pluie ! Bonne nouvelle, ce blouson DXR intègre une membrane étanche nommée Z-Liner. Si j’ai constaté son efficacité face aux averses « communes », elle n’a en revanche pas pu faire ses preuves sous une pluie diluvienne… Comme quoi, la météo normande n’est pas toujours aussi capricieuse que ce que raconte la légende.

S’il est aussi à l’aise dans le froid que sous la pluie, le blouson DXR Truster se revendique « toutes saisons ». Pour vous garder au frais l’été, il dispose d’une autre corde à son arc. En effet, une fois l’épaisse doublure retirée, il ne vous reste qu’à ouvrir les évents situés sur le torse et dans le dos pour créer un véritable flux d’air. Bien vu DXR !

Dis donc JB… Et la sécurité ?!

Aïe ! Je les vois déjà arriver les anti-textiles habituels… Trop léger, trop fragile, pas assez renforcé… Le refrain, on le connaît !

Oui, je l’admets : un cuir me semblera toujours un peu plus robuste qu’un blouson textile. Une fois ce constat établi, intéressons-nous aux avantages de la fibre par rapport à la peau. On l’a vu, en termes de respirabilité et d’étanchéité, le Truster coche toutes les cases. Plus léger qu’un modèle en cuir, il se fait rapidement oublier une fois en selle et offre une liberté de mouvement importante grâce à sa coupe relativement classique.

Robustesse et légèreté sont deux des qualités affichées par le polyester 600D.

Robustesse et légèreté sont deux des qualités affichées par le polyester 600D.

Conçu dans du polyester 600D, le Truster ne révolutionne pas le genre. En effet, cette fibre textile a fait ses preuves depuis de nombreuses années, notamment en termes de résistance à l’abrasion. Cela s’explique en partie par son tissage dense. Malgré tout, réduire le risque à moto aux simples glissades serait réducteur. Effectivement, le choc provoqué par la chute est tout aussi dévastateur pour le motard. Ainsi, DXR a doté le Truster d’un ensemble de coques aux coudes et aux épaules de catégorie 2. Disposant d’une petite plage de réglage, ces dernières s’adapteront à votre morphologie. Enfin, vous pourrez équiper votre blouson d’une dorsale de la catégorie de votre choix grâce à la poche dorsale prévue à cet effet.

De sympathiques aspects pratiques pour le blouson DXR Truster

Je le répète régulièrement mais un blouson, aussi beau soit-il, doit toujours faciliter la vie du motard. Qui n’a jamais connu la frustration au moment de chercher une poche assez grande pour caser son smartphone, ses papiers ou même son trousseau de clés ? Jamais avare lorsqu’il s’agit de placer des poches sur ses produits, les stylistes de chez DXR ont encore frappé. Ainsi et comme souvent dans les créations de la marque, le Truster intègre une très grande poche dédiée à votre téléphone ainsi qu’une autre zippée sur chacune de ses doublures. Deux larges poches extérieures viennent compléter cette panoplie.

la praticité du blouson DXR Truster, c'est dans la poche !

Chez DXR, on ne plaisante pas lorsqu’on parle de poches. Celles dédiées aux smartphones sont particulièrement réussies !

Bien sûr, impossible de parler des aspects pratiques sans évoquer une dernière fois la doublure amovible. Car, en plus de son agrément thermique, celle-ci a l’avantage de se manipuler facilement. Une fermeture éclair et deux boutons pression permettent de l’enlever ou de la replacer en toute simplicité. Un code couleur vous permet même de vous repérer afin de ne pas la réinsérer à l’envers… Plutôt pratique, non ? Enfin, sachez que pour adapter le blouson DXR Truster à vos mensurations, des bandes de réglage en Velcro se situent au niveau des hanches et des poignets.

Voir la fiche produit

Qualité / Finition4
Coupe3.5
Confort4
Protection4
Aspects pratiques4.5
Etanchéité4

Mon avis : un bon plan à conseiller !

S'échangeant contre une centaine d'euros, le blouson DXR Truster est certainement un bon plan à conseiller ! Capable de vous accompagner tout au long de l'année dans vos sorties, ce véritable couteau suisse deviendra vite un incontournable de votre garde-robe de motard. Que vous ayez un budget serré ou juste un coup de cœur sur son look moderne et soigné, toutes les raisons sont bonnes pour craquer !
4

Partagez cet article

JBuzZzLightyear

Motard dans l'âme depuis l'enfance, j'ai longtemps rêvé de pouvoir prendre la route au guidon de ma propre machine! Après avoir possédé des roadsters, des sportives ou encore des trails, c'est au guidon d'un café racer bien rétro que je navigue pour des trajets professionnels ou lors de balades plus ou moins longues. Passionné de compétition motocycliste, je m'éclate à photographier mes pilotes favoris sur les circuits de France et d'Europe...