Essai chaussures moto TCX Metropolitan


Comment garder la classe ultime et pratiquer le deux roues avec l’essentiel de la sécurité pour vos pinous ? TCX a pensé à vous, avec ce modèle de boots, les TCX Metropolitan, tout en sobriété. Oui vous, le motard ou scootériste urbain avec contraintes vestimentaires, ou juste soucieux d’une certaine esthétique !

TCX Metropolitan, la classe à Dallas !

Les boots Metropolitan font partie de la série 24/7 All Around Series de TCX, comme les TCX Roadster 2 testées par Cédric. Alors soyons clairs, elles ne se ressemblent pas du tout. Du moins esthétiquement parlant. Mais elles bénéficient de caractéristiques communes comme le système de construction CFS (Comfort Fit System). Cette technique de fabrication est censée apporter un confort de haut niveau pour une utilisation prolongée. On va tester tout ça, pas d’inquiétude.

Le colis au désormais célèbre scotch noir à peine ouvert, la boite siglée TCX vous tend ses petits bras. En basculant le couvercle, pas de boots mais un sac en tissu gris d’une grande douceur, la classe à Dallas ! A l’ouverture du sac, elles sont là, belles, brillantes juste comme il faut, superbes. Plutôt légères, seuls les renforts malléoles trahissent leur vocation. L’assemblage des différentes pièces de cuir pleine fleur est impeccable. Impossible, une fois portées avec un jean (je vous déconseille le short), de les identifier comme un équipement de sécurité homologué. C’est là leur avantage principal.

La collection 24/7 de TCX propose pléthore de modèles avec des caractéristiques de base similaires, mais des designs propres à convenir à votre style. Si vous roulez équipé de vos vieilles Puma montantes, la série lifestyle line pourrait vous convenir. Elle vous offrira un compromis look casual/sécurité avantageux. En revanche, si vous roulez en « Brat », et que votre barbe touche votre pubis (et inversement), les modèles Vintage Series sont faits pour vous.

Protection : le défaut de ses qualités

Le parti pris esthétique de cette paire de boots, réussi, implique quelques impasses en matière de protections embarquées. Oubliez les renforts externes en polyuréthane, les sliders et autre renfort de sélecteur qui vont bien, même si elles sont certifiées CE. Impossible de respecter un cahier des charges de protection maximale en jouant la carte de la sobriété. Toutefois, une solution est proposée pour le renfort sélecteur : une bande élastique gainée de caoutchouc et textile est fournie avec les bottes. Ainsi vous pourrez patinez vos boots uniformément, sans laisser de preuve de vos passages de vitesses effrénés lors de vos arsouilles : in-soup-çon-nable ! La seule contrainte du système c’est de transporter sur soi ce renfort amovible.

Dans la liste des éléments de sécurité des TCX Metropolitan, nous avons tout de même: des inserts aux malléoles (internes et externes), un contrefort et une pointe renforcés. Attention, ce n’est pas aussi rigide qu’une coque de chaussure de protection, restons sérieux. Un insert antichoc est disposé dans le talon et la semelle externe est qualifiée d' »hautement résistante à l’usure ». Ce que je peux confirmer, c’est que les protections ne gênent jamais le port de la botte, sur la machine ou au cours d’une journée de travail ou de balade en ville. De même, la semelle a toujours fait preuve d’une bonne adhérence. Autant sur le mouillé que les sols souillés de gras et d’hydrocarbures des stations services.

Notez que la sobriété du modèle s’insinue jusque dans le dessin de la semelle des TCX Metropolitan. Même les deux pieds sur le bureau pour montrer que vous pouvez vous détendre en gardant la classe, vos penchants pour la vitesse et les prises de risques inconsidérées resteront cachées. Ainsi personne ne saura que vous êtes infréquentable.

J’veux du cuir!

Eh ben y’en a. Il n’y a même que ça, et du beau cuir! La teinte est uniforme et le travail d’assemblage ne souffre d’aucune critique. Les finitions sont excellentes. Le confort est très bon et similaire à une paire de boots usuelles. Le cuir se « fait » rapidement et la période de « cassage » de la chaussure à votre pied est très courte et indolore. Les porteurs de baskets seront peut être surpris de la différence de niveau entre la plante du pied et le talon, mais ils en ressortiront grandis, littéralement. Le CFS est validé, le confort de ces TCX Metropolitan n’a jamais été pris en défaut. Je n’ai malheureusement pas pu tester leur solidité, n’ayant pas réussi à me gaufrer malgré une certaine maîtrise dans la discipline.

Les boots peuvent être portées pour une journée de taff, toute la semaine, aucun problème. Vous pourrez même dormir avec. Veillez simplement à garder une hygiène irréprochable.

Une version Gore-Tex pour les plus exigeants

Pour les plus foufou qui en veulent toujours plus, il existe une version Gore Tex, esthétiquement identique (et donc magnifique), disponibles chez Motoblouz. L’étanchéité du modèle testé n’a pas déçu (cuir simple sans membrane technique) mais les limites sont celle d’un cuir. Entretenez les, elle vous diront merci. Si vous êtes un « Roule Toujours », mais que vous désirez rester impeccable même sous des trombes d’eau, vous savez quoi faire.

Tant que j’y suis, attention au niveau des tailles ! Habitué au 41.5 pour mes sneakers Puma ou Nike, j’ai dû m’y prendre à trois fois pour trouver la bonne pointure sur ces TCX Metropolitan. Au final, le 39 me va comme une paire de charentaises, la classe de James Bond en plus. Heureusement que les retours sont gratuits et d’une rapidité écœurante chez Motoblouz.

Pour clore ce test, je tenais à remercier Bruno, client Motoblouz, et tout le staff de Mash Motors et Triumph au salon du deux roues de Lyon pour leur gentillesse et leur aide pour les photos !

Protection7.5
Confort8.5
Finition9.5
Aspects Pratiques8
Etanchéité7

Mon avis : Des boots moto homologuées, classes et discrètes

Les boots TCX Metropolitan sont superbes, très bien finies et permettent de rouler avec l'essentiel de la protection. Assez basique dans leur conception, elles le sont aussi par leur look, et c'est là un atout pour ceux qui ne souhaite pas porter des bottes trop marquées "motard". Elles raviront les pilotes urbains et ceux contraints à un code vestimentaire rigoureux ou soucieux de sobriété, sans renier la sécurité.
8.1

Partagez cet article

Anthony

Passionné de moto et friand de tout ce qui touche à la culture motarde depuis l'adolescence, je ne suis pratiquant que grâce à la crise de la quarantaine. Je reste, pour le moment, scooteriste quotidien et par tous les temps depuis bientôt 4 ans. Je soigne mes trajectoires et pose le regard comme un vrai, pour le genou on verra plus tard!