Essai baskets moto TCX Roadster 2


Au sein de la nouvelle gamme de chaussures de chez TCX nommée « 24/7 All Around Series« , voici le fer de lance de la « performance Line » de l’équipementier Italien : les baskets TCX Roadster 2. Je les ai testées pendant deux mois d’hiver !

Comme son nom l’indique, le but de cette collection est de proposer des chaussures capables de s’adapter à tout type d’usage, et surtout du genre intensif en usage quotidien.
Et ça tombe plutôt pas mal, vu que ce genre de chaussure moto, à savoir la basket dérivée de la botte racing, a toujours été mon choix de prédilection depuis que j’ai commencé à rouler en deux roues il y a plus de 15 ans. Et je ne suis pas du genre à ménager mon équipement, surtout que les TCX Roadster 2 m’ont accompagné ces deux derniers mois en plein hiver (Et dans le Nord, ce n’est pas peu dire !)

Faisons donc le bilan et voyons si ces baskets moto proposent davantage que leur look soigné en étant réellement capables d’affronter les éléments.

Le choix de la basket moto

Comme je le disais en préambule, je roule presque tout le temps en basket moto dérivées de bottes racing… Quand je ne porte pas directement ce même genre de bottes en usage routier.
Soyons honnêtes, à mes débuts mon choix s’était initialement porté sur ce type de chaussures avant tout pour le look.
Mais avec les années et les kilomètres (et les chutes !) j’ai découvert à quel point l’équipement issu du monde de la piste pouvait être protecteur… Souvent au prix d’une certaine rigidité certes, pas forcément la plus adaptée quand on garde ses chaussures de moto aux pieds toute la journée.

C’est là que les baskets moto, ou plutôt « demi-bottes » montrent tout leur intérêt, en proposant une « voie du milieu », compromis entre la protection d’une botte racing (sans la protection du tibia, évidemment) et la chaussure moto plus conventionnelle.

Il y a encore quelques années, les modèles en ma possession telles les Alpinestars SMX1 et SMX2 empruntaient plus au monde du sport qu’à celui du touring (surtout les SMX2) : Comprenez des chaussures d’excellente qualité, mais plutôt rigides et au rembourrage et aérations assez chiches.

TCX Roadster 2 : sport et route, le meilleur des deux mondes ?

Tout ceci semble bien loin après avoir passé quelques semaines avec les TCX Roadster 2 !
En effet, même si les codes esthétiques et certaines des protections des modèles purement racing comme les TCX SP-Master sont ici repris, ce n’est pas en oubliant d’assurer le confort nécessaire à un équipement censé être porté au quotidien et à longueur de journée.

Et autant le dire tout de suite, le pari du « 24/7 » est clairement relevé !

Que ce soit sur la route ou en marchant, les TCX Roadster 2 dispensent un confort de très haut niveau. 
Le choix du cuir synthétique microfibre, plus souple et plus résistant qu’un cuir naturel, se révèle ici très pertinent. (En plus d’être moins sensible aux rayures par rapport à un cuir naturel et de ne pas demander d’entretien spécifique)

De même, le rembourrage intérieur, utilisant le système de construction CFS « Comfort Fit System » (comprenez que la forme intérieure est créée de façon à suivre l’anatomie du pied) fait réellement des miracles ! Le pied est « calé » dans la chaussure sans aucun point de pression (et pourtant j’ai le pied assez large). Par dessus les mousses se trouve une doublure respirante en mesh nommée « Air Tech ».

J’espère que ce rembourrage ne perdra pas de sa teneur (affaissement des mousses) au fil du temps. En tout cas pas de changement après deux mois d’usage quotidien.

S’adapter à la morphologie de chacun

Au delà du rembourrage intérieur dont je viens de vous parler, les TCX Roadster disposent de plusieurs astuces pour s’adapter aux pieds de chacun :
L’enfilage est facilité par un Zip descendant presque jusqu’en bas de la chaussure, secondé par un rabat velcro venant le recouvrir.

Au niveau du cou-de-pied on trouve un système de lanières tendues par une bande velcro ajustable afin d’obtenir une chaussée optimale.
Cependant dans mon cas j’ai trouvé que ce serrage supplémentaire était optionnel (en raison de l’excellente tenue « naturelle » du pied dans l’intérieur de la chaussure), mais j’imagine facilement qu’il permettra à ceux ayant un pied plus étroit que le mien de mieux adapter le serrage de la chaussure.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, en matière d’équipement moto il est indispensable de correctement ajuster les serrages afin que leurs protections puissent correctement jouer leur rôle. C’est valable pour le casque, le blouson, le pantalon, les gants… Et même les chaussures !

Look et protection racing, confort touring !

Ces baskets ne font pas que reprendre le look racing de la marque, on y retrouve également sa technologie en matière de sécurité.

Les imposants contreforts (protection talon) en polyuréthane possèdent un design soigné avec le logo TCX embossé sur le côté extérieur.
Côté intérieur, ce même plastique a malheureusement tendance à se rayer un peu rapidement au contact des platines des reposes-pieds (un problème commun à de très nombreuses chaussures arborant des protections en plastique brillant). Fort heureusement il s’agit d’un endroit assez discret.

On trouve juste au dessus une protection de la malléole au design sympa, faite de la même matière que les contreforts et pourvue d’une petite grille d’aération métallique (plus pour le look que pour l’efficacité) plutôt joliment intégrée.
Ce renfort malléole est surmonté d’un discret liseré aux couleurs du drapeau italien (tout pour me plaire décidément !).

Un soin du détail à l’image de celui apporté à l’ensemble de la chaussure, qui dispose d’une finition remarquable.

À l’arrière, au dessus du renfort talon se trouve un soufflet d’aisance sur lequel a été astucieusement placé un élément réfléchissant assez large pour une chaussure de cette catégorie.
Le renfort sélecteur quant à lui fait la jonction jusqu’à la semelle sur le côté intérieur de la chaussure, une plutôt bonne idée.

On note également la présence de sliders amovibles fixées par deux vis. Ces éléments sont en polyuréthane, il faut savoir que les sliders métalliques disponibles en option pour les autres bottes TCX ne sont PAS compatibles.
Ceux-ci semblent assez résistants malgré le matériau employé, à confirmer d’ici quelques mois. (il est possible de se procurer des sliders de rechange auprès du fabricant).

Bien entendu ces baskets répondent à la norme CE EN 13634 pour les équipements de protection individuelle (EPI).

Les TCX Roadster 2 à l’épreuve de l’hiver

Les TCX Roadster 2 vous gardent les pieds au chaud… avec modération.
Ces dernières semaines et chaussé des TCX Roadster 2, j’aurais surtout affronté des températures se situant entre -2° et 8°, sur des trajets d’une centaine de kilomètres environ.
Même si ce n’est pas nécessairement leur vocation, il faut reconnaître que les Roadster 2 s’en sortent de façon assez remarquable en évitant bien la morsure du froid (sans avoir eu recours à des chaussettes en matériaux techniques).

C’est un peu moins le cas lorsque le mercure passe sous les 4°, du moins sur des trajets dépassant les 50km ou sur voies rapides, mais ça reste très acceptable sur de courtes sorties.
En réalité la sensation de froid vient essentiellement du dessus de la chaussure, au niveau du cou-de-pied, où se trouve la pièce de tissu mesh apportant le confort.

A contrario, en cette période de l’année il m’est impossible de dire si ces chaussures ne seront pas étouffantes en plein soleil. Pour autant je reste confiant, les autres bottes TCX munies du même intérieur « Air Tech » ne semblent pas poser problème.

Pas étanche… Mais…

Les TCX Roadster 2 ne sont pas des chaussures étanches. Néanmoins, celles-ci sont en mesure de vous protéger un minimum de l’humidité : en effet, après un test en immersion dans un bac d’eau il apparaît que les infiltrations ne se font que par le zip de fermeture et, plus tardivement, par le dessus de la basket où se trouve la fameuse pièce de tissu laissant passer la sensation de fraîcheur dont je parlais plus haut.

Aucune trace d’humidité au niveau des coutures de la protection sélecteur ou au niveau de la jonction avec la semelle ne sont à signaler même après plusieurs minutes sous l’eau. De quoi être tranquille avec les projections et ne pas trop avoir à redouter l’averse, à condition que celle-ci ne s’éternise pas.

La semelle extérieure comporte peu de sculptures, ce qui m’avait mis un doute quant à la capacité à éviter de glisser sur sol mouillé. Mais en pratique il n’en est rien, les TCX Roadster 2 accrochent le bitume en toutes situations, même sur le sol gras de la station service.

Protection7.5
Confort9.1
Ergonomie9.5
Aspects pratiques7.5
Finition9.5
Agrémen thermique8

Mon avis : la basket racing au confort touring

Avec une finition soignée jusque dans les moindres détails, les TCX Roadster 2 font honneur au soin apporté par le fabricant italien à ses modèles racing les plus haut de gamme. Cerise sur le gâteau, ces baskets offrent un confort surprenant, digne d'une très bonne paire de chaussures touring. Ces demi-bottes permettent une utilisation au quotidien même sur de très longues périodes sans le moindre problème. Elles pourront vous accompagner toute l'année et seules les températures extrêmement basses poseront problème (notamment par temps humide, les Roadster 2 n'étant pas étanches). Mission réussie !
8.5

Partagez cet article

Cédric

Enseignant de la conduite et de la sécurité routière depuis 8 ans et motard depuis plus de 14 ans, j’ai lancé le site "Le Moniteur Hors Des Clous !" dans le but de partager le regard particulier que je portais sur l'actualité auto/moto, tout en amenant les lecteurs à penser “en dehors du cadre” concernant les événements en lien avec notre passion. Bénéficiant au quotidien d'une position d’observateur privilégié concernant la “Route”, j'essaye d’apporter un éclairage particulier sur la prévention routière, la législation et la formation, en dépassant les dogmes et en apportant les éléments nécessaires pour se forger sa propre opinion.