Test du blouson cuir vintage DXR Ruff


Un blouson qui raconte une histoire avec sa matière, qui réchauffe le corps malgré la vitesse, qui vous suit même sans monture et qui vous donne l’air d’un mec cool, oui ça existe. Ce blouson est le DXR Ruff et je le teste pour vous dans cet article qui lui est dédié.

Test du blouson DXR Ruff par Monsieur Marcin, votre serviteur.

On ne présente plus la marque DXR qui propose aux motards que nous sommes des produits créés par des motards et pour des motards.

Habitué aux blousons en cuir vintage de célèbres marques bien installées sur le marché de l’équipement moto, j’étais assez dubitatif à l’idée de tester un blouson en cuir créé par Motoblouz. Celles et ceux qui ont conçu le DXR Ruff, ont vraiment bien bossé. Et je ne vais pas tourner autour du pot, j’adore le DXR Ruff.

La somme des détails

Même si j’adore rouler une moto la plus noire possible, pour les équipements, les couleurs ne me font pas peur. C’est pourquoi j’ai pris le DXR Ruff dans sa teinte la plus originale, couleur cognac (autrement appelée Brown sur le site Motoblouz). Dans ce coloris, le DXR Ruff ne passe pas inaperçu et par conséquent, vous non plus. C’est la sommes des détails du DXR Ruff qui en fait un superbe blouson moto et ce n’est pas tout.

Matelassé et piqué

Pour commencer, sur les épaules, les coudes et les flancs, le cuir est matelassé et piqué. Ce qui lui donne un caractère bien old school et très travaillé. Malgré tout, la face et le dos restent très sobres grâce à un empiècement droit et précis. De face, on aperçoit discrètement deux poches zippées YKK dissimulées à la jointure entre le cuir piqué et celui qui ne l’est pas.

DXR sur le cœur

Sur le torse, une poche plate zippée horizontale habille le côté droit ainsi qu’un insert piqué et embossé du logo DXR qui vient remplir le torse côté cœur. Les finitions sont très propres, on sent le soin apporté à la confection.

De bas en haut, un large rabat muni de boutons pression couleur bronze vient recouvrir la fermeture éclair pour obliger le vent à aller voir ailleurs. Le col ajusté remonte suffisamment pour ne pas gêner la rotation de la tête ni frotter le bas du casque. Bon point pour le confort mais n’oubliez pas votre tour de cou.

De plus, la coupe est droite, elle offre une tenue proche du corps sans pour autant vous serrer. Ce cuir n’est pas préformé comme certaines vestes en cuir typées sport, ce qui rend le DXR Ruff confortable en toutes circonstances. Des pattes en cuir présentes sur le bas du blouson permettent d’ajuster le serrage sur la largeur de vos hanches.

Enfin, au bout des manches, un soufflet en cuir piqué permet de faire passer les gants sous la manche. Deux pressions sont là pour offrir deux niveaux de serrages. Cependant, même avec mes poignets fins, je n’arrive pas à fermer au plus serré ou alors au détriment de mon confort. Le premier niveau de serrage, le plus lâche, est parfait pour moi.

Tu buffles Martoni !

Le DXR Ruff est fait de cuir de buffle, ce qui donne de la texture et du caractère à ce blouson. Avec ce cuir sur le dos, son aspect vieilli, usé presque cicatrisé, vous aurez l’air propre sur vous mais aussi aventurier. Avec cet aspect usé, qui n’est qu’une impression, on pourrait craindre pour sa résistance à l’abrasion. Faute d’avoir organisé une rencontre entre le bitume et mon DXR Ruff, je ne peux m’exprimer définitivement. Le cuir de buffle est réputé pour sa résistance, faisons confiance aux pros.

Quand le buffle a soif

Le DXR Ruff n’est pas spécifié comme étant étanche. Devinez, grosse surprise, il n’est en effet pas étanche et c’est bien normal. Si vous souhaitez vous offrir une protection contre la pluie, il sera indispensable de traiter le DXR Ruff avec un produit imperméabilisant et ce plusieurs fois durant votre saison. Sans traitement de votre part, il faudra privilégier le port du DXR Ruff par temps sec. Malgré tout, il m’est arrivé de prendre “une sauce” pendant une balade. Le remède est simple, séchage du blouson loin de toute source de chaleur et pour finir un coup ou deux de crème nourrissante pour cuir à l’aide d’un chiffon doux. Quelques tuyaux pour entretenir votre cuir par ici, si ça vous intéresse.

Le DXR Ruff tient chaud

Le Ruff est doté d’une doublure thermique amovible qui protège le torse et les bras. Avec un vêtement technique de type pull en dessous du DXR Ruff, j’ai pu rouler alors que la température était très proche du négatif. Le verdict est accablant, le DXR Ruff tient son occupant au chaud. Pour les températures négatives, il sera judicieux d’ajouter un vêtement technique ou deux pour parfaire l’isolation thermique.

Cependant j’imagine qu’en période estivale, démuni de sa doublure thermique, le DXR Ruff sera un blouson en cuir assez chaud. Vous voyez lorsque le bitume émane de volutes de chaleur, là sous le buffle ce sera certainement les chutes du Niagara. Mais sous les 25 degrés Celsius, je suis persuadé que le DXR Ruff sera bien plus agréable à porter.

Sur chaque monture, le DXR Ruff assure !

J’ai eu l’occasion de tester ce blouson sur trois motos aux positions de conduites très singulières. Je vous passe les détails des modèles ; le plus important à retenir, c’est que le DXR Ruff est confortable sur un trail, un custom et un roadster. Il n’est pas que confortable, il est même très confortable. La coupe et l’ajustement du DXR Ruff laissent une grande liberté de mouvements au pilote.

En effet, le DXR Ruff se fait oublier tant les protections de coudes et épaules homologuées CE tombent justes. Ah oui, sachez que la dorsale n’est pas fournie, mais comme le DXR Ruff est vendu à un prix accessible, on lui pardonne facilement. D’ailleurs vous retrouvez une dorsale niveau 2 compatible juste ici.

Le DXR Ruff, en ville, au boulot, en soirée

Pour terminer, j’ai essayé un truc, j’ai enlevé les protections pour les épaules et les coudes. Et j’ai utilisé ce blouson moto comme un blouson en cuir classique. En ville, pour aller au travail et conduire ma barquette à quatre roues. Même là, c’est un blouson au top, il tient bien chaud avec la doublure. Il offre un style décontracté qui ne fait pas forcément trop motard.

Confort9
Isolation9
Aspects pratiques9
Style9.5
Polyvalence9

Mon avis : Classe, sobre et bien fini

Pour conclure, j’aime ce DXR Ruff, il est classe, sobre, bien fini, confortable et tient chaud. Dans ce coloris cognac, il permet de sortir du lot des motards habillés tout en noir. Tous les blousons en cuir n’arrivent pas à associer confort et style. Pour moi le DXR Ruff y arrive avec brio. Après, tout est histoire de goûts et de couleurs. Et vous, que pensez-vous du DXR Ruff ? Dites-le moi en commentaire de cet article. Prenez soin de vous et sur la route, restez concentré !
9.1

Partagez cet article

Monsieur Marcin

Un motard qui aime les bons mots autant que les belles motos. Un "Roule Toujours" que ce soit avec sa prépa sur base de Triumph Street Twin ou son Triumph Tiger 800 XCX parée pour le OffRoad. Il aime tous les styles de motos, tant que c'est pas d'origine et que ça a du couple, beaucoup de couple. Tout en contradictions, il aime tout ce qui est hightech mais son domaine de prédilection c'est la moto classique, vintage et custom. Son objectif, vous aidez à faire le bon choix !