Essai des bottes DXR Code Evo


Essai des bottes DXR code evo sur pantalon de cuir

La météo devenant plus clémente, je vais ranger mon Jet-Ski et mes palmes pour reprendre ma moto et mes bottes DXR Code Evo. Même si elles sont étanches, les moussons de ces derniers temps n’engageaient pas trop à sortir de chez soi.

Bien que déjà testées par Cédric, j’ai reçu une paire de bottes DXR Code Evo. Celles de Cédric étaient la version précédente. Pas de grand changement en vue, hormis l’esthétique. Motoblouz continue d’étoffer sa gamme de produits en marque propre avec DXR. Notamment avec des produits dits « sportifs ». Ces bottes se destinent pour moi à un usage occasionnel de la piste ou pour des balades sportives.

Elles pourront également vous convenir pour aller faire une course en ville. J’ai dit une course, pas la course. Bien que très confortables, ce ne seront pas les meilleures pour arpenter les galeries marchandes pendant des heures. Comme toute paire de bottes typées sport.

essai des bottes DXR Code Evo (sous un jean)

La fiche technique des bottes DXR Code Evo

En ce qui concerne les caractéristiques des bottes DXR Code Evo, ça semble plutôt pas mal. Bottes typées sport, présence de sliders, étanches et respirantes, renforts pour protéger vos petits petons (malléoles, tibias, talon). Sur papier, côté technique, ça se présente plutôt bien. Et voici les points forts que je souhaitais mettre en avant :

  • Modèle typé sport
  • Etanches et respirantes
  • Protections malléoles, tibias et talon
  • Sliders et renforts du sélecteur de vitesse
  • Homologuées CE

Elles possèdent d’autres caractéristiques que je vous laisse découvrir sur la fiche produit. Ceux-ci étant les plus importants selon moi.

détails des protections des bottes DXR Code Evo

Histoire de taille

En passant ma commande, je choisis ma pointure habituelle, un 43. En recevant ma paire de bottes DXR Code Evo, je commence à les enfiler, et ouille, ça force. Une fois mises, je me rends compte qu’elles sont trop petites. J’ai le même souci qu’avec les chaussures de marque NIKE : obligé de prendre une taille au-dessus, du 44 donc. Je me reconnecte sur mon compte Motoblouz et procède à une demande d’échange de pointure. L’avantage, c’est que les retours sont gratuits et rapides : en moins d’une semaine, l’échange était fait.

Cette nouvelle paire étant arrivée, l’enfilage se fait sans forcer et tout de suite grâce à la large ouverture. Je me sens à l’aise tout de suite. Souples et légères, elles procurent un réel sentiment de sécurité.

semelles des bottes DXR Code Evo

Les finitions et le prix

Je passe les bottes DXR Code Evo au crible et les inspecte sous tous les angles. Et bien, je suis au regret de vous annoncer que je n’y ai pas détecté le moindre défaut. Bien finies, coutures et ajustements propres, rien à dire.

Ah si, le prix. Affichées à 98,90 € au moment de la rédaction de cet essai, c’est deux fois moins cher que les modèles similaires des grandes marques dites « Premium », c’est scandaleux, non ?!

Et comme nos amis casqués récemment séparés disaient : « Harder, Better, Faster, Stronger« . Ca pourrait coller comme descriptif, non ?! (j’y pense car c’est la musique que j’écoute pendant que je rédige cet essai).

Fermeture velcro pour les bottes DXR Code Evo

Mets tes bottes, je t’emmène …

Les bottes DXR Code Evo s’enfilent donc très facilement et rapidement. Une fois le zip remonté, on rabat le velcro et c’est tout. Cela permet en plus d’ajuster la botte soit à votre mollet nu si vous les portez sous votre jean ou par-dessus un épais pantalon en cuir.

Souples, elles ne me dérangent pas pour marcher. Attention, ça reste des bottes de moto, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour faire une randonnée. Sur la moto, même sur une sportive où les chevilles sont plus pliées, les soufflets d’aisance situés sur le cou-de-pied et le tendon d’Achille garantissent une prise de position confortable. Le grip des semelles est satisfaisant sur mes repose-pieds, comme sur le bitume.

Au niveau de leur côté étanche et respirant, les bottes DXR Code Evo ne faillissent pas. Au vu des quantités astronomiques de flotte tombées du ciel ces derniers temps, n’ayez crainte. Vos petits petons resteront bien au sec. L’intégration d’un soufflet au niveau de la fermeture est parfait dans ce cas. Au niveau des sensations et du retour d’information sur les commandes de pieds, le feeling est très bon. Vous saurez exactement où vous en êtes.

large ouverture et soufflet étanche des bottes DXR Code Evo

Pour finir

Ces bottes DXR Code Evo prennent bien place dans toute la gamme « sport » que Motoblouz conçoit avec sa marque DXR. En complément d’une combinaison DXR Carl par exemple, vous aurez un bon équipement pour commencer la piste sans vous ruiner. Et même pour vos balades, elles sont au top. Franchement, encore une fois, le rapport qualité / prix est difficilement comparable.

 

Voir la fiche produit

Protection4.5
Confort4.8
Qualité / finition4.9
Facilité d’enfilage4.9
Grip semelle4.5

Mon avis : la botte sportive accessible à tous

Avec un tarif moins haut que la tige de la botte DXR Code Evo, difficile de faire mieux en termes de rapport qualité / prix. Légères, confortables, sécurisantes et étanches, ne vous privez pas pour commencer la piste ou pour vos balades d'une bonne protection homologuée CE. Avec son identité visuelle sportive affirmée, elle sait aussi se faire sobre.
4.7

Partagez cet article

Thibaud

Amateur de gros roadsters et de routes à virages. La moto pour moi est un loisir, je l'utilise rarement en tant qu'utilitaire, je me balade souvent avec les copains ou en duo avec mon fils.