Essai des baskets DXR Concave


Ce que j’apprécie le plus avec les marques propres de Motoblouz, comme Dexter et DXR, c’est leur propension à créer des produits qui ont tendance à sortir de l’ordinaire ou au design qui tend à se rapprocher des vêtements « normaux ». Alors, vous vous doutez bien que lorsqu’ils ont demandé un testeur pour essayer les baskets DXR Concave, je me suis jeté dessus !

Vue interne des baskets DXR Concave

Un air de déjà-vu

Oui hein, on sent l’inspiration des chaussures de la marque Converse, sans pour autant foncer dans le plagiat et la copie pure et dure. D’autant plus que, baskets moto oblige, certains codes doivent être respectés pour rentrer dans les normes. La finition est excellente, rien à redire sur ce point.

Baskets DXR Concave, des baskets mixtes !

L’avantage inéluctable de ces baskets DXR Concave est qu’elles sont mixtes et sont de ce fait disponibles de la taille 36 au 47. Mesdames, si vous êtes allergiques aux coloris trop girly, vous serez (bien) servies.

Coloris sobres et simples

D’ailleurs, en parlant de coloris. Au moment où je rédige ces lignes, les baskets DXR Concave sont disponibles en trois coloris : brun, gris et noir. Bref, que du passe-partout.

Les baskets DXR Concave, disponibles en trois coloris : brun, gris et noir

Vu externe des baskets DXR Concave

Attention, pas étanches !

Et il est primordial de le mentionner. À la réception de ces baskets DXR Concave, je les ai inspectées sous toutes les coutures. Les trous d’aération latéraux ne laissent aucune place au doute : elles sont exclusivement destinées aux balades estivales et ensoleillées. Elles sauront d’ailleurs assurer un excellent agrément thermique dans cet exercice. Et ce n’est pas plus mal, je vous explique pourquoi ci-dessous…

légèreté et aération pour des baskets DXR Concave agréable en été

Leur légèreté et leur aération rendent les baskets DXR Concave très agréables l’été

Très salissantes

Autant la semelle blanche en caoutchouc que la membrane en polyester 600D se salissent vite. Donc exit la pluie ou les chaussées encore humides. De plus, monter les rapports laisse des traces sur la pointe de la chaussure gauche. Le nettoyage reste tout de même simple, les amateurs de pneus à flanc blanc vous le diront : un bon coup de liquide vaisselle bien dégraissant ! Malheureusement, toutes les traces ne partent pas aussi facilement.

Si vous souhaitez éviter cela, deux options : investir dans le protège sélecteur DXR ou, plus esthétique, laisser exprimer votre côté artistique et taguer la pointe de votre chaussure comme les lycéens adorent / adoraient faire.

détails et finitions des baskets DXR Concave

On apprécie les empiècements en cuir, notamment la boucle permettant de chausser les baskets DXR Concave

Enfilage

L’enfilage n’est ni compliqué ni simple. Concrètement, il ne faut pas un chausse-pied pour les mettre, la boucle arrière aidant à la tâche. Mais la corvée de desserrage / resserrage des lacets est assez chronophage. Cela ne m’empêche pas de les mettre pour aller bosser cela dit.

En route, plus ou moins confortables en fonction de la machine

En fonction de votre machine, les baskets DXR Concave peuvent se laisser oublier dès les premiers tours de roue ou au contraire, vous faire souffrir le martyr.

Je m’explique. Sur mon tas de rouille américain, pas de problème pour monter les rapports car le sélecteur est assez éloigné du repose-pied et ils se montent avec la pointe. Par contre, sur mon Africa Twin dont le sélecteur est assez proche du repose-pied, les rapports se montent plus avec le dessus du pied qu’avec la pointe et ce n’est pas agréable car cette partie de la chaussure n’est pas assez protégée…

confort des baskets DXR Concave dépendant de la moto conduite

Le confort lors de la montée des rapports dépendra de la machine

Confort respectable à pied

Les garder toute la journée, marcher ou même conduire n’est vraiment pas un problème. Seule leur rigidité trahit leur vocation première : la protection sur la route. Après, soyons franc, en termes de confort : elles sont incapables de rivaliser avec des baskets qui n’ont pas de vocation deux-roues.

Protection minimale mais présente

Homologuées selon la norme CE EN 13634 : 2017. Cette norme donne un score de 1 à 2 sur différents aspects :

  • Hauteur de tige : 1 / 2
  • Abrasion due à l’impact : 1/2
  • Perforation due à l’impact : 1/2
  • Rigidité transversale de la chaussure : 1 / 2

Les baskets DXR Concave vous assurent une protection minimale en cas de chute. Par exemple, ne comptez pas sur une protection de malléole, il n’y en a pas. Je les recommande vraiment pour un usage urbain. Il faudra limiter les virées campagnardes avec.

La semelle externe en caoutchouc apporte un grip très satisfaisant pour des baskets, que ce soit sur le bitume ou pour sortir mon enclume de Milwaukee de son abri mélangeant gravier et terre battue.

grip des baskets DXR Concave

La semelle offre un grip correct

 

Voir la fiche produit

Protection2.5
Confort3.5
Finition5
Facilité d'enfilage4
Grip semelle4.5

Mon avis : Des baskets au look appréciable mais à l’utilisation limitée

Les baskets DXR Concave sont clairement destinées aux déplacements ou virées urbaines quand le soleil montre ses rayons. Pas étanches, super bien aérées et un niveau de protection minimaliste. Leur point fort réside dans leur confort appréciable toute la journée.
3.9

Partagez cet article

Gab

Moi c'est Gab', depuis que j'ai obtenu le précieux sésame en 2013, je fais partie de ceux qui roulent quotidiennement à moto. Que ce soit sur mon Sportster par météo clémente ou sur mon Africa Twin pour affronter les conditions climatiques hostiles ou pour rider vers d'autres horizons. Egalement cycliste et parfois automobiliste, je prône le partage, la responsabilité et la sagesse collective sur la route. Quoiqu'il en soit, je recherche l'équipement sachant allier style, efficacité et protection.