Essai du casque crossover Dexter Ladak Composite


Aujourd’hui, je teste le casque Dexter Ladak, un crossover. Un casque 2 en 1 au look sobre mais aux lignes racées et anguleuses. Alors, que de la gueule ce casque Dexter ?

Finitions excellentes pour le casque Dexter Ladak

On apprécie les excellentes finitions de ce casque DXR Ladak, que ce soit les coutures discrètes ou les surpiqûres rouges sur le cuir suédé, c’est du plus bel effet. Notons également les différents éléments parfaitement incrustés. Je pense notamment aux prises d’air, le spoiler arrière ou le levier de l’écran solaire.

Composite ou carbone ?

Comme souvent avec les nouveaux casques de la marque Dexter, ils sont disponibles en noir mat (genre bien salissant avec des doigts gras) ou bien en carbone. Comptez quasiment le double du prix pour cette deuxième version. Pour cet essai, c’est la version Mat qui a été utilisée.

essai du casque Dexter Ladak dans sa version noir mat

Vue de face du Dexter Ladak

Modulable sans difficulté

L’avantage des casques crossover, c’est leur modularité. A savoir : pouvoir être efficace sur route ou hors des sentiers battus. Il vous faudra vous affliger du montage de l’écran anti-buée Pinlock 70, exercice peu compliqué par rapport à d’autres casques de la marque. La visière se démonte moyennant une clé Allen / hexagonale 4 mm (que l’on a toujours en 18 exemplaires suite à l’achat de meubles en kit).

écran et visière faciles à enlever sur le casque Dexter Ladak

Un clé Allen de 4 mm permet de retirer l’écran et la visière

Les mousses lavables se démontent facilement, tout comme la bavette. Et le must, le truc que j’attendais depuis longtemps de la part de Dexter : la possibilité de combler les emplacements des oreillettes de l’intercom pour éviter l’effet caisse de résonance, grâce à des mousses amovibles.

possibilité de combler l'emplacement des oreillettes de l'intercom sur le casque DEXTER

Un cache amovible permet de combler l’emplacement des oreillettes de l’intercom

Porteur de lunettes ? Pas de problème

Pour les porteurs de lunettes, sachez qu’il n’est pas nécessaire pour vous d’amputer une partie des mousses afin d’éviter la pression sur les tempes. En effet, la densité des mousses est moindre à l’emplacement du passage des branches des lunettes. Me concernant, testé et approuvé !

Port de lunettes possible avec le casque Dexter Ladak

Les mousses permettent le port de lunettes sans ressentir de pression

Sécurité : dans les clous

Constitué en fibres de verre et en EPS triple densité, le casque Dexter Ladak répond à la norme ECE 25.05. La jugulaire se ferme sans difficulté via une boucle micrométrique. Si hélas vous veniez à chuter, des languettes se situent sur les mousses de joue pour les ôter en sécurité.

en cas d'accident, possibilité d'extraire le casque Dexter Ladak grâce à des straps

Des straps permettent d’extraire facilement les mousses du casque Dexter Ladak en cas d’accident

Poids contenu

Le poids que j’ai mesuré est d’environ 1350 g sans visière. Comptez 116 g pour la visière, soit un total de 1466 g.

Insonore en certaines circonstances

Pour les rouleurs en Scrambler, j’ai essayé le casque Dexter Ladak sur une machine non carénée et, ce qui m’a surpris, c’est son niveau d’insonorisation… en atmosphère calme. Qu’il s’agisse du moteur, du vent relatif ou de l’environnement, quelle quiétude ! Par contre, jour de vent, avec ou sans visière, avec ou sans saute vent sur votre machine, ça souffle et ça siffle !

Ventilation : une grande bouffée d’air frais

Pour les amateurs d’off road, vous serez servis ! L’arrivée d’air frais via la mentonnière est garantie. Ce qui est également agréable en ville et ce, malgré une bulle haute. Par contre, sur une moto non carénée type Scrambler, l’hiver, c’est cagoule obligatoire !

De surcroît, on retrouve deux ventilations supérieures qui s’ouvrent d’une simple pression. Il faut prendre la main pour les trouver et les ouvrir sans difficulté. L’air vicié est extrait par un spoiler arrière.

ventilations du casque Dexter Ladak

La ventilation du casque Dexter Ladak est excellente. Pratique pour l’été, moins pour l’hiver

Vision excellente quelle que soit l’utilisation

Bon, ce n’est pas un casque jet mais le casque Dexter Ladak présente l’avantage de proposer une excellente visibilité on road et off road. Si, dans le premier cas de figure, il reste similaire aux autres casques intégraux, en off road, il propose une visibilité travaillée. Tout d’abord, le champ de vision vertical à 110° quand on roule en position debout : pratique pour voir la racine que l’on va se prendre après avoir flanqué sa roue avant dans une ornière…

La forme en pointe de la visière permet de ne pas amputer le champ de vision latéral en position debout.

Confort avec visière

Les casques crossover sont avant tout destinés à satisfaire les amateurs d’off road plus ou moins occasionnels. La visière permet d’éviter d’en prendre plein la tronche par le copain de devant et de protéger du soleil, encore plus quand le masque ou l’écran sont sales.

Dans le cadre d’une utilisation routière, la visière ne se fait pas sentir en dessous des 110 km/h. Passé cette vitesse, j’ai commencé à sentir des remous malgré la bulle haute sur mon Africa Twin ou même sans bulle avec mon Sportster. Cependant, je n’ai pas constaté qu’elle génère des nuisances sonores.

le casque Dexter Ladak de profil

Vue de côté du Dexter Ladak

Port du masque ? Possible !

Si vous voulez vraiment la jouer à off road à fond, il est possible de retirer l’écran pour le remplacer par un masque de votre choix.

ventilation frontale assurée même avec un masque

Si vous comptez utiliser un masque off road, la ventilation frontale reste assurée

Confort sans visière

Tout d’abord, sans la visière, le casque Dexter Ladak est un casque intégral anguleux au look bien agressif comme on l’aime. En dehors de ne plus avoir de gêne au-delà des 110 km/h, le fait de retirer la visière ne génère pas vraiment de changement radical à l’utilisation.

un casque à forte identité le casque Dexter Ladak

Sans la visière, le casque Dexter Ladak garde son identité de casque anguleux et agressif

Un petit cache en plastique permet de combler le filetage de la vis permettant de maintenir la visière.

Une vis permet de fixer la visière sur le haut du casque Dexter Ladak. Si vous retirez la visière, un cache viendra combler le filetage

Voir la fiche produit

Poids4
Insonorisation3.5
Ventilation5
Confort3.5
Champ de vision4.5
Finitions4

Mon avis : un casque off road et on road efficace

Du confort sur la route, du style, la possibilité de l’utiliser en off road, silencieux, sécurisant, aéré et pratique ? Oui, ces critères, le casque Dexter Ladak sait y répondre sans difficulté. La présence d’un écran solaire intégré et sa modularité instantanée grâce à une clé Allen de 4 mm renforce le constat. Les sifflements pourront gêner les gros rouleurs mais pas les utilisateurs de scrambler citadins !
4.1

Partagez cet article

Gab

Moi c'est Gab', depuis que j'ai obtenu le précieux sésame en 2013, je fais partie de ceux qui roulent quotidiennement à moto. Que ce soit sur mon Sportster par météo clémente ou sur mon Africa Twin pour affronter les conditions climatiques hostiles ou pour rider vers d'autres horizons. Egalement cycliste et parfois automobiliste, je prône le partage, la responsabilité et la sagesse collective sur la route. Quoiqu'il en soit, je recherche l'équipement sachant allier style, efficacité et protection.