Essai de l’ensemble veste et pantalon DXR Capetown GT CE


Capetown, ville la plus australe du continent africain, synonyme d’aventure et destination de beaucoup de motards au long cours. C’est aussi le nom de la nouvelle tenue « trois en un » Grand Tourisme de la marque française DXR. Taillé pour l’aventure, cet ensemble veste et pantalon DXR Capetown est conçu pour les trois-quarts de l’année, sur tous les terrains et dans presque toutes les conditions. Trois mois maintenant que je la teste : la veste pour mes déplacements quotidiens et la tenue complète pour des sorties plus longues. Je vous donne ici mon avis… Plutôt impressionnant !


Depuis 2008, DXR est une marque propre de Motoblouz. Elle mise sur des produits au rapport prix/qualité plutôt convaincant, et propose une gamme pour tous les types de motards. L’ensemble veste et pantalon DXR Capetown ne déroge pas à la règle. Il nous propose une fiche technique ultra complète, aux détails nombreux et soignés. Taillée pour l’aventure, cette tenue DXR, si elle s’adresse à tous les motards, vise principalement les baroudeurs-gros-rouleurs qui veulent une tenue chaude, étanche et/ou hyper ventilée.

Finition Grand Luxe et confort Pullman

ensemble veste et pantalon DXR Capetown à l'essai

FRANCOIS NAVARRO / FPi

Le premier sentiment lorsqu’on a la tenue en main, c’est la qualité ressentie au toucher. Intégralement fabriquée en polyester 600D pour sa partie extérieure (ultra résistant à l’abrasion, résistant à l’eau et au vent) l’ensemble respire la solidité. Il vous accompagnera loin et longtemps avant de commencer à montrer des signes de fatigue.

ensemble DXR mise à l'épreuve

Les soufflets d’aisance en stretch placés sur les épaules, le dos et les coudes sur la veste, et au niveau du bas du dos et des genoux pour le pantalon sont parfaitement placés pour faciliter vos mouvements. Pour adapter l’ensemble veste et pantalon DXR Capetown à votre morphologie, la marque  propose différentes solutions bien pensées et bien réalisées.

Un double réglage par pression et élastiques sur chaque bras permet d’éviter le flottement des manches. Un zip doublé d’un scratch permettent la fermeture de la manche, conçue elle-même pour passer sous la manchette de votre gant afin de diminuer les risques d’infiltration d’eau. Si l’idée fonctionne très bien avec des gants à manchette, c’est en revanche moins confortable avec des gants courts qui ne passent plus au-dessus de la veste… La fermeture devient alors un peu trop serrée et on y perd un poil en confort.

Le col, doublé en néoprène pour le plus grand plaisir de votre petit cou. Lui aussi est réglable grâce à une pression à l’attache coulissante.

tenue, veste et pantalon DXR Capetown

veste DXR Capetown à l'essai

Les zip, justement !

Ils sont nombreux. Que ce soit pour des poches d’aération, les différentes fermeture de la veste, du pantalon ou de raccordement : tous sont de la marque YKK, un gage de solidité. Sur la veste, en plus de la fermeture principale type Idraflap complétée par un large rabat à quatre scratchs, on en retrouve deux juste au-dessus de la ceinture fermant de petites poches étanches. D’ailleurs ces petites poches sont aussi placées sur l’avant-bras gauche. Toutes les trois sont bien pratiques pour de la monnaie ou une cb par exemple. Une quatrième poche étanche et zippée se trouve entre le rabat et le zip principal de fermeture de la veste (parfaite pour protéger vos papiers).

ensemble pantalon et veste DXR

Les détails de la veste

Toujours sur les manches, on retrouve à l’intérieur du bras au niveau du coude, un large zip d’aération. Sur les hanches, deux zips permettent de régler la largeur du bas de la veste quand deux pattes de serrage à scratch et élastiques, parfaitement intégrés, viennent préciser l’ajustement à la taille. Pour compléter la liste des détails utiles de cette veste DXR Capetown, on trouve aussi : deux poches poitrine (non étanches), deux doubles poches en bas (étanches, avec un accès zippé sur les côtés et via un rabat scratché en façade), deux poches intérieures dont une spéciale portable (chère à la marque) côté gauche et une zippée à droite. Enfin, on trouve un grande poche elle aussi étanche dans le bas du dos.

détails sur la veste DXR Capetown

zips et réglages sur la veste DXR Capetown

zips sur les manches DXR Capetown

Et les détails du pantalon

Sur le pantalon DXR Capetown, on retrouve des pattes de serrage à la taille et une paire de bretelles réglables et amovibles. Mes premières bretelles, au passage, sur un pantalon de moto. Ou sur un pantalon tout court, d’ailleurs ! Et, il faut bien l’avouer, c’est un vrai plus question confort. Le pantalon reste bien en place, même quand il n’est pas raccordé à la veste via son zip. Deux poches profondes, toujours à fermeture éclair, sous la ceinture et deux grandes sur les cuisses. Enfin, ce pantalon se ferme grâce à deux boutons pression et un zip.

col double en néoprène sur la veste DXR Capetown

Attention : grand froid !

Sur le plan de la gestion des températures, l’ensemble veste et pantalon DXR Capetown vous propose deux solutions.

doublure de la veste DXR Capetown

La première vous accompagnera sous de basses températures. L’ensemble est en effet composé d’une doublure amovible offrant une belle résistance au froid. J’ai pu rouler avec, sous une température extérieure de 0° jusqu’à 110 km/h, sans ressentir le froid. C’est à 130 km/h qu’est apparue la première sensation de fraîcheur qui commence à devenir bien présente au bout d’environ 2 heures… Pour vous dire, à 110 km/h, quand il fait 0°, la température ressentie est de -20°C. Elle passe à -21°C lorsque vous roulez à 130. Une efficacité assez convaincante donc pour la plupart des situations de froid que l’on pourra croiser sur nos routes. Elle deviendra peut-être un peu juste si vous envisagez le Cap Nord ou l’Islande au cœur de l’hiver.

Précision importante : pour plus de confort et éviter l’empilement de couches de vêtements, inconfortable et nuisible à la mobilité sur la moto, je ne portais sous l’ensemble que la tenue DXR Warmcore. C’était le complément parfait pour cette tenue.

Plus vraiment intéressant, la doublure de la veste peut se porter seule, comme une doudoune. Elle est pourvue de quatre poches : deux intérieures dont une avec fermeture et une seconde scratchée, et deux extérieures. Chaude et confortable, c’est un détail vraiment pratique ! On gagne de la place à ne pas prendre un vêtement supplémentaire et pour les plus feignants comme moi, on diminue le nombre de manipulation.

Et sur le pantalon ?

La doublure du pantalon propose la même efficacité. Si elle n’est pas prévue pour être portée seule, sa coupe s’arrête un peu en dessous du genou pour permettre le passage d’une paire de bottes touring. Pour ma part, les bottes DXR TORKAL. En revanche, et c’est là un des principaux reproches que je fais à cette tenue (ou en tous cas à son pantalon), je n’ai pas pu faire passer de bottes adventure ou cross. Trop larges en haut, elles ne permettent pas le passage du pantalon par dessus la botte ! Une amélioration à envisager pour la prochaine version 2.0 ? Une possibilité qui lui ouvrirait les chemins et les escapades tout-terrain.

Ceci étant dit, le zip en bas du pantalon offre une ouverture assez large pour des bottes routières et même sportives. Le scratch lui permet une fermeture propre et efficace empêchant toute remontée du zip. Une paire de footstraps vient compléter l’ensemble en gardant le bas du pantalon en place sur la botte.

Ensemble veste et pantalon DXR Capetown : un binôme convaincant

Pour faciliter le retrait de la doublure thermique, fixée à la veste par des zips et des pressions, un code couleur permet de la différencier de la doublure étanche. Car, oui ! La veste DXR Capetown possède également une doublure Z-Liner étanche et respirante qui ajoute à l’efficacité de la résistance à l’eau du polyester 600D. Amovible sur la veste (zip et pressions), elle est fixe sur la pantalon.

Si l’étanchéité des vêtements de moto est souvent une question de temps passé sous l’eau et d’ancienneté du vêtement, deux journées complètes passées sous la pluie sarthoise, parfois douce et calme comme une pluie d’été, parfois violente et intense comme une mousson asiatique, n’ont pas eu raison ni du pantalon ni de la veste. Cela faisait un petit moment que je n’avais pas roulé sous la pluie sans ressentir le désagréable sentiment de l’eau qui s’immisce sous vos vêtements. Un confort loin d’être négligeable quand en plus de ça, vous n’avez pas froid !

Hey ! Fais t’y frais ?

Locution de nos cousins Québécois lorsqu’il fait beau qui colle bien à cet ensemble veste et pantalon DXR Capetown. En effet, s’il est un allié de qualité dans les périodes fraîches ou humides, il saura également vous accompagner lorsque les températures remonteront et que le besoin d’air frais, le besoin de circulation d’air, se fera sentir !

Pour vous permettre d’enquiller les routes du sud de la Corse en juillet, l’ensemble veste et pantalon DXR Capetown passe en mode cabriolet. Comme je l’ai précisé plus haut, sur chaque bras se trouve un large zip qui laisse entrer l’air au niveau du coude… Mais ce n’est pas tout ! Les deux poches poitrine ainsi qu’un large panneau dans le dos se retirent totalement pour laisser passer un énorme flux d’air. On retrouve le même principe sur le pantalon où les deux poches placées sur les cuisses peuvent se retirer pour laisser vos cuisses respirer.

Sur la veste comme sur le pantalon, une doublure Mesh fixe vient contribuer à la circulation de l’air ! Si tous les panneaux sont extrêmement faciles à retirer, ceux des poches de la veste sont moins simples à remettre en place. Le rabat venant assurer l’étanchéité de la poche gêne la manipulation du zip. Rien de catastrophique, mais je vous le rappelle, je suis feignant 😉

test en image de l'ensemble DXR Capetown

Décembre, 8h30 du matin un dimanche en Sarthe, 3°C dehors. C’est le moment idéal pour retirer les panneaux et vous offrir un essai vraiment vraiment complet… Vraiment ! Et bien, croyez-moi : chacun des poils de mon petit corps a parfaitement ressenti l’air frais et saisissant de ce dimanche d’hiver. L’air circule, et il circule bien !

essai de l'ensemble DXR Capetown

Look simple et sobre

Côté style, l’ensemble veste et pantalon DXR Capetown reste plutôt sobre. Pas d’extravagance particulière. Le design semble dicté par la technique. Comme vous pouvez le voir sur les photos, mon cœur a balancé du côté de la version bleue / gris bleu. C’est un mélange de couleur que je trouve vraiment sympa. Il se veut aussi moins salissant que le blanc et plus fun que le noir. Alors oui, trois couleurs, c’est peut-être un peu juste et ça ne sera pas toujours facile de pouvoir accorder tenue et moto… Mais cela permet également de limiter les coûts de fabrication et donc de pouvoir proposer cet ensemble à un tarif vraiment bien placé. Veste seule, pantalon seul ou ensemble veste et pantalon DXR Capetown, les prestations mises face au prix en font un « client » sérieux face à la concurrence.

Question sizing (ou taille), si la veste ne souffre pas de reproche, je trouve le pantalon un peu long. Quelques centimètres en moins ne lui permettraient toujours pas de remonter sur la botte, même assis sur la moto. Coutures, ajustement des panneaux de différentes matières : tout est net et précis. Et il faut dire que cela contribue au visuel avantageux de l’ensemble.

Côté protections

Toutes les protections sont bien évidemment homologuées CE. Elles sont présentes sur les épaules, les coudes et les avant-bras, et une poche pour accueillir une dorsale DXR BACK PROTECTOR est aussi bien présente. Il faudra cependant vous armer de patience et d’un séchoir pour pouvoir la glisser par l’entrée de la poche. Cette poche n’est pas assez large pour que la dorsale y passe facilement… Le séchoir vous permettra de la chauffer et de l’assouplir pour la placer ! Encore une autre amélioration à prévoir pour la version 2.0 ?

Le pantalon est équipé de protections sur les genoux. Enfin, il peut aussi recevoir les protections de hanches DXR.

Photos by @FrancoisNAVARRO

Voir la fiche produit de la veste

Voir la fiche produit du pantalon

Protection thermique / étanchéité4
Coupe3.3
Confort4.3
Sécurité4.5
Finition / qualité4
Souplesse 3.8

Mon avis : une aventure bien née

Complet, bien fini, bourré de bonnes idées bien mises en place et au rapport qualité/prix/prestations quasiment imbattable : l'ensemble veste et pantalon DXR Capetown est un choix à prendre sérieusement en compte lorsque vous envisagez d'abattre des kilomètres quel que soit le temps, même par des températures à ne pas mettre un motard dehors ! Oui, quelques défauts de jeunesse viennent ternir le tableau mais il faut bien commettre quelques erreurs pour s'améliorer et je ne doute que la prochaine génération gommera ces petits faux pas. Il en reste quand même qu'un ensemble complet et efficace, utilisable toute l'année et à moins de 400 € reste déjà une grosse qualité. 
4

Partagez cet article

Emeric74

Enseignant la conduite Moto et Auto, je roule depuis maintenant plus d'une vingtaine d'années. Passionné, j'ai toujours attaché beaucoup d'importance à l'équipement, son utilité, son côté pratique, son efficacité en terme de protection, sa technicité et la qualité de sa fabrication. Je suis, aujourd'hui, très heureux de faire partie des rédacteurs d'#EnjoyTheRide et de pouvoir partager mon avis sur les produits que je testerai pour vous. Bonne route ! #RideSafe #MotoGpAddict