Essai Casque SUOMY Halo Plain Matt


La marque Italienne m’a confié son casque Suomy Halo, dans le cadre d’un essai prolongé. Le test ? +1 000 km au quotidien, entre trajets pour le boulot et balades champêtres le week-end. Après quelques mois d’utilisation, je vous donne mon avis sur ce casque intégral… à prix abordable ! Au travers de mes trajets quotidiens et de mes balades dominicales, découvrez ici toutes mes impressions.

Premières impressions à l’ouverture du carton

Rapidement sorti de sa boîte pour affronter la fraîcheur matinale, je constate agréablement que le casque Suomy Halo est livré dans une housse de protection. On trouve aussi des réfléchissants et un Pinlock à installer.

Veillez à bien retirer le film de protection du Pinlock avant de l’installer

Dès la première prise en main, le Suomy donne une impression de robustesse. Et l’écran anti-rayures ne donne pas de signe de faiblesse grâce à une conception simple, et éprouvée depuis maintenant plusieurs années. Avec sa calotte en polycarbonate, le casque accuse tout de même un poids de 1 550 g à +/- 50 g. Ce qui peut devenir pesant pour une utilisation régulière sur de longs trajets.

Toutefois, il est important de souligner que ce désavantage est également une de ses forces. En effet, nombreux sont les casques de sa catégorie qui accusent les 1 700 g à la pesée ! De plus, il rassemble toutes les fonctions que nous sommes en droit d’attendre d’un casque intégral de nos jours. A savoir : écran solaire, intérieur lavable, Pinlock, boucle de réglage micrométrique, etc.

Pour cet essai, j’ai choisi la déco Noir Mat qui renforce son look. Elle satisfera ceux d’entre vous qui recherchent un look à la “Mad Max” tout en restant classique. Mais il existe bien d’autres décos ou coloris…

Côté homologation du casque : rien à envier !

Le casque Suomy Halo a reçu l’homologation ECE 22-05 en Italie comme l’indique le code E3. La lettre P quant à elle nous indique qu’il assure la protection minimale de la mâchoire. Garantie d’une bonne protection.

Premiers tours de roue

Les premiers tours de roue confirment mes premières impressions : le Suomy est très confortable à porter, et le PinLock se laisse apprécier au petit matin.

On remarquera également la présence d’une bavette modulable qui limitera la prise d’air dans le casque. A noter toutefois, le niveau sonore est élevé pour un intégral… sans pour autant être excessif. Enfin, la visière solaire s’articule assez facilement, et le loquet se trouve assez facilement (même à travers les gants).

Essai prolongé du casque Suomy Halo

Les beaux jours sont de retour ! L’occasion pour moi de tester le casque Suomy Halo sur des trajets plus longs pour vous faire état de mes premières impressions.

Le confort du casque est assez agréable malgré une bonne épaisseur des mousses au niveau des tempes. Pour ce test, j’ai pris la taille L comme à mon habitude (j’ai un tour de tête de 59 cm).

Concernant le niveau sonore… Il faut se résoudre au fait que sur une utilisation prolongée, il se fait de plus en plus ressentir. Et ce, d’autant plus lorsqu’il y a une prise au vent importante.

Mais cette bévue ne lui enlèvera rien au plaisir de rouler avec ! En effet, les choix effectués lors de sa conception lui confèrent deux tailles de calotte qui lui apportent un agrément de confort supplémentaire. Egalement gage de sécurité, puisqu’il vous assurera un ‘fit’ parfait avec votre morphologie.

Côté ventilation, il assure !

Conçu et testé en soufflerie, et spécialement pour une ventilation interne la plus efficace possible, c’est mission réussie. L’écran du casque Suomy Halo bénéficie d’une ventilation supplémentaire pour un désembuage rapide dans le cas où le Pinlock trouverait ses limites. Il faudra tout de même s’exercer pour actionner cette ventilation… Car le mécanisme est situé à l’intérieur de la mentonnière.

Au bout de quelques semaines, le soleil a finalement fini par rejoindre nos latitudes. Et il est toujours agréable de pouvoir démonter intégralement l’intérieur du casque pour lui faire un petit rafraîchissement en machine, ou à l’aide d’un produit d’entretien pour casque.

Essai avec intercom moto

Au cours de ce test, j’ai eu l’occasion d’installer un intercom adaptable de la même famille que les scala rider. L’installation via une platine placée entre la calotte et et le calotin ne posera aucun problème, et son utilisation se fera sans problème.

Intercom ready !

Cette option vous permettra de discuter avec votre S.D.S. ou votre boss au téléphone jusqu’à 100 km/H. Au delà, il faudra tout de même ralentir pour pouvoir entendre votre interlocuteur distinctement, ou alors invoquer l’excuse du tunnel… prolongé.

 

C’est ainsi que se termine mon expérience avec le casque Suomy Halo. En espérant vous avoir apporté les informations nécessaires pour vous faire votre opinion !

Poids5
Ergonomie6
Confort Intérieur8.2
Ventilation5.7
Silence7.3
Finition5

Mon avis : L'allié parfait des jeunes permis

Le casque Suomy Halo Plain est un bon compromis entre fonctionnalités, look et petit budget. Ce casque conviendra parfaitement pour une utilisation quotidienne citadine, en scoot et maxi scoot, et pour les petites balades dominicales et occasionnelles à moto. L'allié parfait aussi des jeunes permis.
6.6

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Pierre

Béhemiste émérite, je taille la route au quotidien comme en vacances, quelle que soit la météo au guidon de ma 1200 GS Adventure. Je privilégie l'équipement moto bien pensé et efficace en toutes circonstances.