Essai des gants DXR Poker CE


DXR POKER - face

Pour choisir une paire de gants moto été, mieux vaut bien préparer son jeu. Penser à l’aération, la protection, le look. C’est au minimum le brelan gagnant. Si vous ajoutez à cela le prix plancher, vous obtenez un carré. C’est ce que propose les gants DXR Poker CE. Vérifions si DXR a de quoi jouer son tapis avec cette paire de gants !

Une belle paire

C’est ce que je me suis dit lorsque j’ai découvert les images d’illustration des gants DXR Poker en version noir et blanc. « OULALALALA ! Cette paire matchera totalement mon blouson DXR legend ! Même marque, même effet vintage, je suis ravi ! » J’étais donc emballé par les photos et attendais fébrilement l’arrivée du colis pour vérifier si la réalité rejoindrait le fantasme. Pour patienter, je lisais la fiche technique afin de me familiariser avec ces gants DXR :

  • beaucoup de mesh, du cuir de chèvre bien souple, des fourchettes de doigt en lycra : un beau brelan de souplesse et d’aération en perspective
  • des coques de protection sur les métacarpes, des pads de protection sur les phalanges, un slider (souple) sur les paumes : un autre brelan bien sécuritaire
  • une manchette courte comme j’aime pour l’été, une large bande velcro pour la tenue, pouce et index avec insert pour piloter des écrans : un autre brelan pour la praticité

Avec une combinaison pareil, je voyais mal les gants DXR Poker perdre la partie.

look rétro pour les gants DXR Poker

Look retro racing avec les coques métacarpes brillantes de toute beauté

Mais rien ne vaut une partie de pilotage quotidien pour vérifier si tout ceci relève du bluff.

Première donne

Dès l’arrivée des gants DXR Poker, j’ai pu vérifier l’exactitude des caractéristiques. Notamment ce que revêt le terme « Chamude » : microfibre synthétique offrant l’aspect d’un cuir suédé. C’est doux, ça a l’air résistant, je prends ! Je remarque que la partie haute de l’empiècement de la paume est pourvue d’une espèce de treillis silicone. J’aime bien le grip supplémentaire que cela fournit en général, je suis refait !

grip des gants DXR Poker

Le treillis silicone pour un meilleur grip de la poignée

Après un examen consciencieux, chaque gant paraît bien fini. Les coutures ne se chevauchent pas, les fils ne dépassent pas. Et puis je place les gants côte à côte. Et là, que vois je ? Tout est identique SAUF… ? La longueur des auriculaires. Un bon demi centimètre de différence entre les deux gants. Comment cela se fait-il, comment vais-je parvenir à supporter cela ? Pourquoi moi ? POURQUOOOOIIIIII ?

Je chausse donc les gants avec beaucoup d’appréhension… Et puis rien. Walou, nada. La différence, une fois le gant porté, est minime. Pour la main gauche, j’ai quelques millimètres en trop et avec la main droite, je touche le fond du doigt. Pas de quoi se relever la nuit. Et une fois sur la machine, poignées en main, rien ne vient me rappeler cette différence. Du coup, je passe à autre chose. Je me suis encore fait du souci pour rien.

Entre-deux

C’est l’impression que m’a donné le design de ces gants DXR Poker dans leur livrée noir et blanc. Alors que je m’attendais à un look totalement rétro, le cuir blanc de l’auriculaire avec son prolongement sur le bord externe de la manchette donne aussi un look racing à ces gants. Ajoutez à cela le brillant des coques de protection des métacarpes et je vous assure que le résultat devient « rétro-racing ». Tant mieux, cela correspondra à encore plus de pilotes ! Au guidon de mon custom Bobber, avec mon blouson DXR Legend sur les épaules, aucune faute de goût.

brelan gagnant pour le confort avec les gants DXR Poker

Liserés blancs, renforts phalanges et Mesh, un brelan gagnant

A l’usage, les gants DXR Poker s’enfilent sans problème. Ils sont même suffisamment larges pour que le bout de la manchette roule à l’intérieur. Pas de souci de mise en place donc. La fermeture par bande velcro est très efficace. Le gant reste bien en place durant toute l’arsouille. Attention pour les retirer cela dit, l’intégralité de la patte de serrage est cousue de velcro. Elle ne possède pas d’appendice libre destiné à sa préhension. Du coup, on peine à attraper la patte pour se libérer du gant. Pensez à ne pas trop aligner la bande pour pouvoir détacher la patte plus aisément.

slider souple sur les gants DXR Poker

Le slider souple, un petit plus à moindre contrainte

Le slider souple vous permet un – petit – surplus de protection tout en évitant d’être mal à l’aise sur vos poignées si vous n’êtes pas habitué aux sliders rigides. Le ressenti des commandes est parfait (comme souvent avec des gants été) et la ventilation est impeccable passés un vingtaine de degrés. En dessous, le fond de l’air est frais ! Rien ne permet d’être trop pessimiste concernant leur tenue dans le temps. Les zones de Mesh ne constituant pas la majorité du gant, l’usure devrait être mesurée.

Voir la fiche produit

Protection3.5
Qualité / finition3.3
Souplesse4.3
Patte de serrage3.5
Ventilation4.3

Mon avis : les gants DXR Poker, une main gagnante !

Les gants DXR Poker offrent l'indispensable au pilote urbain et périurbain, soucieux de son look, de sa protection et de son porte-monnaie. Pas de faute de goût ou de conception. Une qualité de fabrication dans la bonne moyenne, des choix judicieux pour son terrain d'action, rien ne manque. Le look rétro-racing est très réussi dans cette livrée noir/blanc... J'y retourne !
3.8

Partagez cet article

Anthony

Passionné de moto et friand de tout ce qui touche à la culture motarde depuis l'adolescence, j'écume les routes quotidiennement en deux ou trois roues depuis la crise de la quarantaine. Scooteriste et motard urbain, je soigne mes trajectoires et pose le regard comme un vrai, pour le genou on verra plus tard!