Les femmes et le permis moto : et vous, quand est-ce que vous le passez ?


Permis moto femmes

C’est un fait : la pratique du deux-roues se féminise de plus en plus. Cependant, la part de femmes possédant le permis moto reste toujours inférieure à 1/5 des pratiquants en France.

Les obstacles que l’on se crée (en tant que femmes) sont nombreux : les inquiétudes par rapport à la maîtrise du véhicule, lors de la formation ou après, les inquiétudes fondées par l’image sociale que peut avoir la pratique, et bien d’autres. Aujourd’hui, Chloé qui s’est lancée il y a plusieurs années, et Cédric, enseignant de conduite, font le point. Ils reviennent justement sur toutes ces supposées inquiétudes que les femmes peuvent avoir… Et pourquoi vous ne devriez plus les avoir ! En espérant que ces quelques conseils permettent à certaines d’enfin franchir les portes de l’auto-école, et de se lancer dans cette nouvelle aventure.

L’aspect social : l’image renvoyée par le « monde de la moto »

Les stéréotypes ont la vie dure. Et parfois, on se dit encore et à tort qu’il s’agit d’une pratique réservée aux hommes (de préférence, aux « vrais », aux tatoués, barbus, costauds). La perspective de se retrouver projetée dans ce milieu peut intimider voire déplaire. Mais le monde de la moto a toujours été très hétérogène : tous les motards ne sont pas tatoués, barbus, costauds. Et il s’est largement féminisé ces dernières décennies. D’ailleurs, il suffit d’observer ce qui existe en termes de style d’équipements et de deux-roues : touring, adventure, sportif, urbain, vintage… Il y en a pour tous les goûts, pour toutes les pratiques, et pour tout le monde.

La moto ne se réduit pas à un monde de passionnés d’hypersportives ou de bikers en gros customs. Les constructeurs le savent et proposent des machines capables de plaire à tous. Il y en a pour tous les goûts en termes de design, et même de gabarit. Les motos comme les roadsters ou les néo-rétro, tout comme leur équipement, permettent d’adopter « un style bien à soi », bien loin du stéréotype du motard que ceux, généralement étrangers à la pratique, peuvent parfois s’imaginer. Aucun risque de se faire catégoriser par les collègues donc, en arrivant au boulot, toute équipée. Et on en a (presque) fini avec les blousons roses à papillons (ou à dauphin bleu) !

Les ingénieurs pensent de plus en plus aux conductrices dans la conception de leurs engins. La découverte de la moto, homme ou femme, se fait souvent par passation ou en tant que passager. La grande majorité des femmes qui passent aujourd’hui leur permis le font après avoir passé un certain temps en tant que « sac de sable« . Une façon de découvrir la moto qui a ses avantages, qui permet de s’initier en douceur aux sensations procurées par la conduite d’un deux-roues motorisé. Ce qui peut également faciliter la formation par la suite.

La moto, un univers ouvert

La moto n’est pas le milieu plein de stéréotypes qu’on imagine parfois de l’extérieur

Les inquiétudes familiales et la pression sociale

Il serait malhonnête de dire que la pratique de la moto est totalement sans danger. Et c’est bien pour ça que le permis moto est si technique et nous oblige à apprendre des fiches et des gestes sur les règles de sécurité, les dangers, etc. On peut donc comprendre que, homme ou femme, notre entourage soit inquiet de nous savoir en moto.

De même dans notre société et ce, de manière générale, les petites (et plus grandes) filles sont souvent plus « protégées » par leur famille que les garçons. Même si cela évolue (et heureusement !), on leur conseille encore bien souvent des activités moins dangereuses et plus calmes que celles proposées aux garçons. Alors, malheureusement, il est possible d’entendre les mêmes choses pour la pratique de la moto.

Ici, donner des conseils serait difficile car chaque situation est personnelle. Vous devez faire vos propres choix. Mais vous pouvez déjà faire lire cet article à votre entourage. Vous pouvez aussi leur montrer les différents blogs ou vidéos créés par d’autres motardes. C’est en démocratisant la pratique qu’elle paraîtra moins inquiétante aux personnes extérieures.

L’idée selon laquelle, une moto, c’est puissant !

Femme ou homme, gardez en tête que c’est toujours le conducteur qui reste maître de son véhicule… Et qui tourne la poignée ! Certes, une moto est plus vive que n’importe quelle voiture en raison de son rapport poids/puissance. Mais n’oubliez pas que vous serez limitée à 47cv pendant 2 ans. Une période à l’issue de laquelle vous pourrez passer au permis A (illimité) en suivant une formation passerelle de 7 h.

Et entre nous, pas d’inquiétude à avoir : il suffit de garder la tête froide pour être en toute sécurité. Et ça tombe plutôt bien, les femmes sont bien plus douées que les hommes pour ça !

Trop petite pour faire de la moto ?

Il n’y a pas de taille inappropriée pour faire de la moto

Le gabarit de la moto, son poids ou hauteur de selle

Beaucoup de femmes ont pour première inquiétude la peur de ne pas savoir gérer le poids de la moto. Mais une des premières choses que vous apprendrez en formation, c’est qu’un deux-roues est soumis à la physique. Une moto en mouvement tient droit toute seule. Il ne s’agit aucunement d’une question de force physique, et j’ai en tête plusieurs motardes qui roulent sans aucun souci sur des machines qui flirtent avec les 300 kg.

Pour être honnête, la seule difficulté que vous pourrez rencontrer sera peut-être au moment de la « poussette ». Comprenez l’épreuve où vous devez manipuler la moto en la poussant tout en étant à côté. Et encore, avec la bonne technique et sachant que les motos utilisées en formation sont généralement très légères, c’est très loin d’être insurmontable. (Et ce n’est pas une épreuve éliminatoire !)

Mais si votre crainte va plus loin que l’examen du permis, souvenez-vous que le monde motard est généralement solidaire. S’il vous arrive de faire tomber votre moto, il ne faudra pas attendre longtemps pour que d’autres possesseurs de deux-roues (ou même 4, ou encore aucune) viennent vous aider à relever votre fidèle destrier.

Concernant la hauteur de selle, c’est en revanche une question pertinente pour les plus petites. Heureusement des solutions existent. De nombreuses moto-écoles possèdent des motos adaptées : suspension abaissée, selle creusée… Même avec 1m55, il est possible de poser les pieds à plat au sol pour s’arrêter à un stop. Pour les femmes comme pour les hommes. Aussi, si votre moniteur s’aperçoit que vous n’avez pas les pieds au sol, il vous conseillera des chaussures de moto à talons pour vous assurer une stabilité à l’arrêt. Il s’agit aussi de solutions dont vous pourrez vous inspirer une fois le moment venu de vous acheter votre propre machine.

Le plateau du permis moto

N’hésitez pas à aller voir comment ça se passe sur un plateau

La peur de se lancer dans la formation…

Une nouvelle fois, difficile de ne pas faire face aux stéréotypes quand on est néophyte et qu’on est étranger au monde de la moto. Là encore, l’auto-école est un moyen de commencer en douceur en rencontrant pendant la formation d’autres futures motardes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les profils sont hétéroclites. De la jeune passionnée de MotoGP jusqu’à celle qui a passé des dizaines d’années en roadtrip, en passagère, et qui profite de la retraite pour s’y mettre… On rencontre de tout sur les plateaux. En passant bien évidemment par des néo-motardes qui montent pour la première fois de leur vie sur une moto.

Chose importante : ces messieurs sont tout aussi intimidés (si ce n’est plus !) lors de leur premier cours s’ils ne connaissent pas le monde de la moto. Car homme ou femme, la pratique du deux-roues est ouverte à tous, et ça fait belle lurette qu’il ne s’agit plus d’une passion de « pur et dur ». Pour vous faire un avis, n’hésitez pas à aller voir comment ça se passe sur un plateau. Il n’y aura aucun problème pour assister à un cours avant même de vous inscrire. Ce sera un plaisir pour l’enseignant de vous présenter ce qui s’y fait, et pour les élèves de partager leur expérience personnelle. Il s’agit du genre d’échanges qui a toutes les chances de démystifier pas mal d’a priori.

Prête ? Pour compléter votre lecture, jetez un œil aux conseils de Béné pour passer le permis moto, et nos autres conseils pour passer le permis moto.

Notre sélection d’équipement femme, juste ici, rien que pour vous !

Tags Femmemoto

Partagez cet article

enjoytheride

Compte des articles collaboratifs publiés sur EnjoyTheRide. Les motards actifs sur le site écrivent à plusieurs ces articles pour vous renseigner et/ou vous divertir !