Portrait : Margaux Wanham, pilote Motoblouz


Margaux Wanham est la toute dernière recrue pistarde de Motoblouz ! C’est avec plaisir que nous soutenons cette pilote engagée en vitesse et en endurance au guidon de sa Suzuki GSX-R. Petite interview expresse pour faire plus ample connaissance.

Qui es-tu ?

Je m’appelle Margaux Wanham, alias Poupette ou Margoulette ! Je vais avoir 30 ans prochainement, je suis infirmière en psychiatrie carcérale. Je suis originaire de Langres en Haute-Marne, d’où mon numéro de course #52 et je vis depuis 8 ans à Annecy en Haute-Savoie. Je pratique la moto en compétition de vitesse et en endurance (PROMOSPORT, WOMEN’S CUP, BOL D’OR, 24H DU MANS), ainsi que sur route.

Sur quoi roules-tu ?

Grâce au soutien de Suzuki France, je roule sur une SUZUKI GSX-R 1000 2017 sur piste, et sur une DUCATI 848 EVO 2013 sur route.

Quelle est la moto de tes rêves ?

J’ai pas vraiment de moto de mes rêves, mais si j’avais l’occasion de pouvoir tester une moto de GP… 😉

Comment es-tu arrivé en piste / en cross / en enduro ?

Mon père tenait un bar « motard » quand j’étais gamine. J’ai grandi dans ce milieu, et j’ai vite attrapé le virus du deux-roues. A 14 ans la 50 cm³, à 16 ans la 125 cm³, et à 18 ans, le gros cube. J’ai débuté sur piste en 2012.

Un accessoire incontournable pour toi, en week-end de course ?

Euh… mes protège-mains, si je ne veux pas finir avec des ampoules plein les mains ! Et mon téléphone aussi, pour répondre à mes parents, souvent inquiets 😉

Pour toi, ça veut dire quoi « Enjoy The Ride » ?

Pour moi, « Enjoy the Ride », c’est vivre sa passion à fond, se faire plaisir, et partager de supers moments avec les copains !

Un partenaire de ride particulier ?

Mon conjoint Arnaud Curtolo, nous nous sommes rencontrés sur un roulage en 2012 et depuis nous ne nous sommes plus quittés ! En couple dans la vie de tous les jours, adversaires en Promosport, et ensemble en endurance… Peu commun !

Quel est ton souvenir le plus fort en moto ?

Mon plus beau souvenir est le dernier relais lors des 24H du Mans 2017 avec le « Special Team Ducati » qui m’a laissé franchir la ligne d’arrivée, avec en prime la première place en Supertwin. Un podium avec des étoiles plein les yeux !

Un conseil de motard à partager ?

Ne jamais s’arrêter de rêver… et vivre ses rêves ! Ne pas écouter les critiques négatives que l’on peut recevoir, et faire les choses comme on les sent… Quand on se donne les moyens, beaucoup de choses sont possibles !

Ton plus beau voyage ? Un endroit que tu rêverais de visiter en bécane ?

J’ai fait la Mongolie à cheval en 2012, une aventure formidable, dépaysante, et des rencontres extraordinaires. Je souhaiterais pouvoir faire un jour l’Argentine, mais à cheval également ! En Haute-Savoie, nous avons déjà un bon terrain de jeu pour la moto sur route.

Quel est ton prochain défi en deux-roues ?

Mon prochain défi : Le Promosport à Ledenon, les 7 et 8 avril pour la reprise de saison. Mais j’ai surtout en tête la Women’s Cup, où je ne vise rien de moins que le titre de championne de France féminine 2018 !

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.