18 ans que ça roule entre nous


Et dire que tout a débuté dans un garage… Il y a 18 ans naissait Motoblouz, votre site e-commerce préféré (on n’en doute pas !) de vêtements et d’accessoires spécialisé dans le deux-roues. Imaginée par deux jeunes entrepreneurs du nom de Thomas Thumerelle et David Thiry, qui voguent aujourd’hui vers d’autres cieux, la société emploie aujourd’hui 160 collaborateurs et peut se targuer d’être leader en Europe dans son domaine. Retour sur une success story tout juste majeure. 

Motoblouz, avant tout un état d’esprit

Pousser les portes du paddock de Motoblouz, situé à Carvin dans le nord de la France, c’est découvrir un monde peuplé de joyeux drilles tous habités par une seule et même idée : accompagner du mieux possible les motards dans la pratique de leur passion. Et en 18 années de vie, cette idée fixe ne s’est jamais démentie !

C’est donc en 2004 que Motoblouz, à l’origine projet de fin d’études de David Thiry et Thomas Thumerelle, voit le jour. Embarqués dans d’autres aventures, les deux comparses ont légué une entreprise florissante dans laquelle il fait bon travailler. 

Pour illustrer l’état d’esprit qui règne au sein de Motoblouz, rien de mieux qu’une anecdote partagée par l’un de ses collaborateurs : “Pour les nouveaux arrivants, nous faisions croire qu’il fallait effectuer l’entretien de sa chaise de bureau. On fournissait des outils, de la graisse, un chiffon et des gants ! Ils avaient souvent du mal à savoir par où commencer… Difficile de garder son sérieux face à cette situation !

Une anecdote parmi tant d’autres qui vient souligner la bonne ambiance existant au sein d’une entreprise ayant atteint, excusez du peu, les 5 millions de commandes expédiées.

Une entreprise qui a vite grandi

Dès 2008, Motoblouz s’est penché sur la sortie de plusieurs marques propres, histoire d’équiper le motard en qualité et à moindre coût. C’est ainsi que sont nés DXR, marque spécialisée dans l’équipement du pilote, et Dexter, la marque du casque qui a entre autres équipée François Hollande, ancien Président de la République.

D’ailleurs, grâce à une certaine photo mettant en avant notre cher ancien Président avec notre casque sur la tête, celui-ci a vu ses ventes boostées jusqu’à, permettez-nous de le préciser, la rupture de stock ! On le remercie encore pour la publicité.

Après plusieurs rachats de sites concurrents, Motoblouz s’est par la suite exporté à l’étranger avec la même réussite qu’en France (Espagne, puis Italie notamment).

Des anecdotes comme s’il en pleuvait

Quand on interroge plusieurs collaborateurs de Motoblouz, le mot “émotion” revient souvent dans la bouche des uns et des autres. Il faut dire qu’au sein de l’entreprise, il y a mille et une manières différentes de s’en procurer.

Les résultats du team Honda SR Motoblouz permettent ponctuellement d’en ressentir un bon paquet, notamment lors de bons résultats. Jérôme Dalidet toujours : “en 2021, à l’Enduro du Touquet, c’était un moment formidable. Notre équipe est arrivée 3ème, avec beaucoup de fierté. C’est la première fois que l’on m’a surnommé “Papa”.

Toujours à l’Enduro, un concours de démontage/remontage de roue arrière avait été mis en place, avec des bons d’achat chaque jour à gagner. Rapidement, le concours a pris de l’ampleur jusqu’à ce qu’une foule rapplique sur notre stand, où même des mécanos de teams engagés dans la compétition venaient participer pour montrer leur niveau. Le tout commenté par des collaborateurs Motoblouz. Ambiance Intervilles garantie !

Une dernière anecdote pour terminer, toujours contée par Jérôme Dalidet : “Au mois de juin dernier, plusieurs motards étaient arrivés au paddock, littéralement affolés car l’un d’entre eux avait oublié de prendre son blouson alors qu’ils étaient en partance pour un road trip au Pays de Galles. Notre shop n’était pas encore ouvert, mais des collaboratrices du service comptabilité ont pu prendre en charge leur demande. Rendre nos clients heureux, c’est l’objectif !

Bref, vous l’aurez compris, Motoblouz est une entreprise qui a grandi à son rythme, en faisant en sorte de garder coûte que coûte un état d’esprit irréprochable, où ses collaborateurs ont envie de rester et de s’investir sur le long terme. Une réussite made in France comme il en existe peu !

Alors bon anniversaire Motoblouz !

Partagez cet article

enjoytheride

Compte des articles Motoblouz ou collaboratifs publiés sur le blog EnjoyTheRide.