Le télépéage à moto, une bonne option ?


Le péage d’autoroute, une galère à moto ? Pas avec un badge de télépéage, qui vous permet de passer de l’autre côté de la barrière de façon complètement transparente. On jette un œil à cette solution bien pratique pour les motards voyageurs !

Les motards qui roulent parfois sur autoroute ont tous déjà pensé à opter pour une offre de télépéage. L’idée d’un badge qui déclenche automatiquement l’ouverture des barrières à l’approche du péage paraît complètement adaptée pour nous autres motards. Qui a envie de s’arrêter pour ôter ses gants, fouiller dans les poches serrées d’un blouson à la recherche d’un peu de liquide ou d’une carte bancaire ? À plus forte raison quand il pleut et qu’on est trempé !

Comment obtenir un badge de télépéage ?

Pour profiter des services d’un badge de télépéage, il faut d’abord s’acquitter d’un abonnement mensuel de quelques euros auprès d’un concessionnaire d’autoroutes (comme Vinci Autoroutes, APPR ou Sanef par exemple). C’est lui qui vous remettra le badge, Mango (groupe APPR), Bip&Go (groupe Sanef), ou Ulys (groupe Vinci). Chacun propose plusieurs offres pour s’adapter à votre utilisation du réseau autoroutier. Comprenez à la fréquence à laquelle vous l’empruntez, au nombre de kilomètres que vous parcourez par mois, à votre localisation en France, etc. Il est donc utile de bien comparer pour voir celui qui correspondra le mieux à vos besoins.

Ulys Télépéage, une offre bien placée

Petit focus sur Ulys Télépéage, chez qui vous trouverez des forfaits de plusieurs sortes, destinés à répondre aux différents usages de la route : avec ses offres de télépéage ajustées pour les motards, pour les campings cars ou encore les grands rouleurs, le télépéage devient un véritable atout quel que soit votre façon d’utiliser l’autoroute !

L’offre d’Ulys s’enrichit surtout d’une application vraiment pratique pour profiter pleinement de la route, grâce notamment à un GPS performant qui permet de localiser tous les partenaires du Club Ulys Team (plus de 50 partenaires qui proposent jusqu’à -50% de réduction) mais aussi les emplacements des parkings et bornes de recharge électriques que l’on peut payer avec son badge de télépéage. Elle relaie de plus toutes les informations utiles sur le trajet (Alertes info trafic, travaux, etc.) et devient un compagnon indispensable quand on est en voyage !

Pour compléter son offre, Ulys propose des offres avantageuses et sans engagement qui permettent de ne payer son abonnement que les mois où l’on s’en sert vraiment, une facilité de paiement pour ne se voir facturé qu’en fin de mois ou encore la possibilité de payer son télépéage en Chèques-Vacances. Le tout pour 2 € / mois seulement !

Badge de télépéage à moto dans une sacoche

Le télépéage à moto en pratique

Le badge de télépéage, c’est super pratique à moto, sous réserve de respecter ces quelques règles.

Pensez d’abord à bien emprunter les voies de péage sans gabarit de hauteur. Les voies avec gabarit sont en effet réservées à certaines classes de véhicules dont la moto ne fait pas partie. Privilégiez les voies dédiées au télépéage, c’est-à-dire marquées d’un « t » ou d’un « t30 ». Les voies marquées d’une flèche verte ou du sigle CB peuvent également faire l’affaire faute de mieux.

Ensuite, on ne peut pas disposer son badge de télépéage n’importe où. Rassurez-vous, les possibilités sont quand même larges : sous la bulle de sa moto, dans la poche transparente d’une sacoche de réservoir, dans une poche extérieure de votre blouson moto ou mieux, dans un porte-badge de télépéage. En revanche, sous la selle ou au fond d’une valise, peu de chances que ça marche…

Important : disposez bien l’étiquette du badge télépéage vers le sol (ou vers vous s’il est rangé dans une poche) pour une détection optimale.

On espère que ces explications vous auront donné une vision un peu plus complète de la question du badge de télépéage à moto !

Photo : Eric Weber sur Unsplash

Tags Pratique

Partagez cet article