Essai gants Furygan AFS 18


C’est par un temps estival que j’ai testé les gants Furygan AFS 18, des gants racing qui jouent à fond la carte de la protection. Avant même de les essayer, on est surpris par la multitude de petits détails qui leur donnent un look sportif et sécurisant : coque au poignet, doublure et renfort à la paume, partie rigide à l’auriculaire, double serrage au poignet et à la manche, etc. On fait le tour du propriétaire !

Les gants Furygan AFS 18 : 100 % protection

Fabriqués en cuir de chèvre, les gants Furygan AFS 18 sont conçus pour vous donner une sensation maximale de protection. Cela commence tout d’abord par l’imposante coque rigide de la manchette. Cette dernière dispose de la technologie EXO, développée par la marque Furygan (une enseigne riche d’histoire) pour supprimer les points durs et améliorer les capacités d’absorption des protections grâce à une mousse à mémoire de forme.

Les doigts ont aussi droit à un traitement particulier. On retrouve une protection au poing en PVC ainsi que des renforts aux phalanges de l’auriculaire, annulaire, majeur et du pouce. De son côté, l’index est protégé par une double couche de cuir. Ceci permet de garder une grande liberté de mouvement pour attraper l’embrayage ou les freins à 1, 2 ou 4 doigts.

La fermeture des gants Furygan AFS 18 se fait par un serrage au poignet avec une fine sangle Velcro, et par un serrage à la manchette avec patte Velcro. Cette dernière est épaisse et donc assez rigide, mais s’assouplit rapidement au fil des enfilages. Une fois fermés, les gants ne bougent plus !

L’ensemble de ces éléments de protection leur permet d’être homologués CE EPI de catégorie 2. Cela signifie qu’ils vous protègent de façon optimale contre l’abrasion, notamment au niveau de la paume de la main grâce à leur doublure interne « Skin Protect », et des chocs sur les os du dessus de la main grâce aux coques en plastique.

Souplesse et aération : des qualités inattendues !

La protection du poing est agrémentée d’une large prise d’air. Ceci est le résultat de la technologie AFS (Air Flow System) qui diffuse l’air dans l’ensemble du gant. Les apparences sont trompeuses… Visuellement, cette paire de gants n’a pas l’apparence d’un équipement adapté à l’été. Une fois portés sur la moto, j’ai été complètement bluffé par la fraîcheur apportée par ce système de ventilation, alors que le thermomètre dépassait les 25 degrés. Une vraie réussite !

A cela s’ajoutent des zones en cuir perforé, au niveau des poignets et au bout des doigts, ainsi que des zones en stretch respirant entre les doigts. Pour laisser entrer l’air. En plus de leurs propriétés respirantes, ces parties bien pensées sont un vrai plus pour rendre les gants très souples, et gagner en agilité dans la prise des commandes.

Le seul bémol se situe au niveau du petit doigt. Une bande de plastique rigide placée sous le cuir vous protégera de tout risque de retournement. Mais la contrepartie, c’est que le petit doigt perd en agilité et peut gêner la bonne prise du guidon. Surprenant au début, on s’y habitue cependant au bout de quelques heures.

Taille et toucher des commandes

Ayant les doigts longs, j’ai opté pour une taille XL (taille 10), parfaite au niveau de la longueur. Même si ces gants sont un peu larges pour moi, les coutures retournées au niveau des doigts sont parfaites pour pouvoir les porter sur de longs trajets sans souffrir de gêne à l’intérieur. Le toucher des commandes est digne des plus grandes références en termes de gants racing. La prise de l’embrayage et du frein est très fine !

La taille au niveau de la manche est très polyvalente. La zone « smoke », élastique, permet aux gants d’être bien ajustés à votre blouson, et facilite l’enfilage. C’est encore une fois un détail qui apporte beaucoup au confort de cette paire de gants.

La paume des mains, en contact avec le guidon, dispose d’une zone antidérapante. Même si je n’ai pas encore éprouvé leur usure, il est fort probable que cette partie ne dispose pas d’une très longue durée de vie. Comme c’est souvent le cas malheureusement.

Ces gants viendront parfaitement remplacer mes Alpinestar SP2 qui commençaient vraiment à souffrir du temps. J’adopte avec grand plaisir ces gants Furygan AFS 18 pour rouler par temps sec du printemps à l’automne.

Finition10
Protection9.5
Aération9
Confort8
Look8

Mon avis : Un max de protection pour une aération surprenante !

Bardés de protections, les Gants Furygan AFS 18 sont conçus pour vous assurer un maximum de sécurité à moto. J'ai été complètement bluffé par le système d'aération interne, le "Air Flow System" qui procure une ventilation très appréciable par forte chaleur. Cela explique pourquoi ces gants sont destinés à un usage estival. Sans rogner sur le confort, Furygan a mis la barre très haute avec cette paire de gants racing !
8.9

Partagez cet article

meuhsli

Créateur en 2013 du blog La poignée dans l'angle, j'ai enfourché ma première moto il y a une bonne dizaine d'années, de la 50cm³ au gros cube. Je roule aujourd'hui en S1000R, que ce soit pour des trajets moto-boulot-dodo ou de longues balades dominicales, seul ou en duo. Enjoy the ride !

  • Pierrey

    j’ai ces gants depuis environ 6 mois et je suis d’accord avec cette article ! des gants qui font un peut mal au poignet si on sert trop mais très confort une fois habituer, seul bémol les coutures qui saute au niveau du serrage poignet (plus de problème après les avoirs passer au briquet)

  • Estivals

    J’ai la version précédente mais à part les coutures rien n’a changé…. ils sont Top confort et très bien fabriqués … seul bémol… le cuir se décolore rapidement sur le dessus et devient grisâtre … dommage car ils seraient presque 10/10