Essai du Top Case Kappa Monokey K-Venture 58 litres


Dans l’immensité des marques, des choix et des gammes de top case, aujourd’hui, on va s’intéresser au top case en aluminium, et au look de baroudeur de la firme Kappa : le top case Kappa Monokey K-Venture.

Et un top case Alu de plus

Et bien oui vous allez me dire, vu l’essor des trails qui donnent envie de parcourir le monde, les fabricants d’accessoires sautent sur l’opportunité. On ne présente plus les marques telles que Touratech, SW-Motech, Givi, Hepco & Becker… La marque italienne Kappa existe quant à elle depuis 1956. Et elle a été rachetée en 1991 par… Givi ! Pour les fans de bagagerie Alu taillée pour les explorateurs, Kappa propose la gamme K-Venture.

Top case Kappa Monokey K-Venture ? Sur-mesure !

Afin de satisfaire les envies chacun, la gamme Monokey K-Venture se compose de deux paires de valises (finition en alu ou noir) de 37 L chacune. Les top case Kappa Monokey K-Venture sont disponibles en trois contenances : 58 L (55,5 x 32,3 x 45,4 cm), 48 L (32,3 x 45,4 x 48 cm) et 42 L (40,9 x 32,3 x 45,4 cm). Tout comme les valises, à vous de choisir si vous prenez la finition alu ou noir.

En fonction de votre modèle de moto, il faudra prévoir la platine adaptée. Si l’installation varie d’un modèle de moto à un autre, je n’ai personnellement pas rencontré de difficulté particulière.

Kappa K-Venture ? Vous voulez dire Givi Trekker Outback ?

Comme expliqué plus haut, Kappa appartient à Givi. Donc, en plus du système Monokey, ils partagent une partie de leur gamme ensemble. Seuls les logos changent. Et c’est notamment valable pour la gamme Trekker Outback de Givi qui est identique en tout point à la gamme K-Venture. Regardez donc → ici

Finition et design

Le top case Kappa Monokey K-Venture se veut basique en termes de design. Une boîte rectangulaire en aluminium de 1,5 mm d’épaisseur, angles renforcés en polymères, renforts internes en aluminium profilé. Le couvercle est légèrement embossé pour faire ressortir le logo Kappa. Ce même couvercle présente deux poignées latérales et quatre points de fixation en inox pour y arrimer des bagages supplémentaires.

Je vais être clair. Pour avoir possédé le SW-Motech Trax ADV, le top case Kappa Monokey K-Venture ne lui arrive pas à la cheville en termes de finition et de qualité générale. Après, ça se voit sur le prix… La seule chose qui m’a poussé à changer est la fixation, plus simple, et la contenance, plus avantageuse, pour le top case Kappa Monokey K-Venture en 58 L.

Accessoires supplémentaires

Comme souvent sur les top case, on peut y ajouter des accessoires supplémentaires :

Montage

Le montage est plutôt simple et traditionnel. De bons vieux écrous et boulons pour le support de platine et la platine Monokey. Pour mon Africa Twin, j’ai utilisé la platine tout en nylon KM5 au look un peu trop « plastoc ». Cependant, Kappa nous annonce qu’ils vont en sortir une plus adaptée aux top case destinés à barouder : la KM9, qui sera bientôt disponible. Cette dernière présente un look vraiment baroudeur en aluminium, embouti et anodisé d’une épaisseur de 3 mm. Elle sera disponible en deux coloris, soit en noir, soit en aluminium.

Poids et contenance

En version 58 L, le top case Kappa Monokey K-Venture pèse 7,8 kg. À l’intérieur, vous pouvez y mettre sans problème :

  • En duo : deux casques modulables, deux paires de gants et deux combi de pluie fines.
  • En solo : un casque modulable, une paire de gants, un surpantalon de pluie épais, une dorsale et une veste textile. Pratique pour faire des visites lors d’un road trip.
  • En transport lors de balades longue distance: vous pouvez y mettre tout et n’importe quoi, tant que ça rentre. Sachez que, malgré l’espace de stockage, vous êtes limité à 10 kg de contenance. Sachant qu’il faut prendre en compte la limite maximale donnée par le constructeur, à savoir 10 kg max dans mon cas. En principe, en ordre de marche, je ne peux donc pas mettre plus de 2,2 kg… A bon entendeur…

A l’utilisation

Tout d’abord, ce que l’on apprécie, c’est le système Monokey. Une seule clé et une seule serrure permettent à la fois de verrouiller le top case sur la moto et de l’ouvrir. Point positif : il est impossible de retirer la clé temps que la serrure n’est pas en position verrouillée. Pour être installé sur la platine, le top case Kappa Monokey K-Venture doit être clipsé. De prime abord, ça n’est pas le système le plus rassurant… Mais vu qu’il n’a pas bougé malgré ce que je lui ai mis dans la tronche, on va dire que ça fonctionne !

En utilisation externe, si votre machine dort dehors ou subit régulièrement les éléments, il faudra lubrifier (très/trop) régulièrement la serrure car la clé accroche vite. Et ça, c’est franchement agaçant.

Malgré ses dimensions en 58 L, le top case Kappa Monokey K-Venture assure une bonne visibilité vers l’arrière. Avec les silentbloc d’origine, le top case Kappa vibrait trop à mon goût. De ce fait, un kit de silentbloc plus haut est livré avec la platine pour réduire ce problème.

Le top case Kappa Monokey K-Venture est parfaitement étanche. Même après une journée sous la pluie, ou en roulant avec les projections d’eau, je n’ai pas trouvé de trace d’humidité à l’intérieur.

Etanchéité5
Evolutivité5
Contenance (volume)5
Contenance (poids)2.5
Finition4
Installation et système de fixation4

Mon avis : Un look sobre, minimaliste et clairement orienté aventure

La finition est plutôt correcte malgré une serrure franchement ennuyante tellement elle accroche (prévoyez du graphite). Le top case Kappa K-venture se montre évolutif et sera un excellent compagnon, autant au quotidien qu’en voyage même en hors-piste. On apprécie son excellente étanchéité. Le coup de cœur reste la contenance qui est réellement pratique en 58 L.
4.3

Partagez cet article

Gab

Moi c'est Gab', depuis que j'ai obtenu le précieux sésame en 2013, je roule sur mon Sportster pour déambuler sur les boulevards et plus récemment mon Africa Twin pour affronter les conditions climatiques hostiles ou pour rider vers d'autres horizons. Egalement cycliste et parfois automobiliste, je prône le partage, la responsabilité et la sagesse collective sur la route. Quoiqu'il en soit, je recherche l'équipement sachant allier style, efficacité et protection.