Test du blouson DXR R-Stroke


essai du blouson DXR R-Stroke

Proposer un blouson textile utilisable tout au long de l’année, même en été, avec du style et des aspects pratiques : c’est le pari que s’est lancé DXR avec son blouson DXR R-Stroke. Deux mois d’essai au quotidien me conduisent à dire que le contrat est rempli, et de belle manière !

Le blouson DXR R-Stroke : un concept 3-en-1 efficace

Le blouson DXR R-Stroke est un blouson textile doté de 2 doublures amovibles : une première qui assure son étanchéité et une seconde pour compléter la protection thermique dès lors que les températures baissent vraiment. Notez tout de même que la doublure thermique se fixe à celle d’étanchéité, obligeant donc à les installer ensemble dans le blouson.

Les petits matins frais du printemps ou de l’automne, on appréciera sûrement d’avoir installé la doublure étanche qui fera aussi office de coupe-vent interne. Pour ressentir le besoin de la doublure thermique, il faudra que les températures soient proches de 5°C (et moins !). Et dans ce cas, le blouson DXR R-Stroke s’avère assez chaud. Testé en T-shirt sous le blouson par 0°C dans des cols alpins, il ne m’a laissé aucune sensation de froid.

Ce blouson DXR est par ailleurs pourvu d’empiècements en Mesh pour mieux ventiler lors des roulages estivaux. Même s’il ne garantira pas une aération équivalente à celle d’un vrai blouson été, entièrement en tissu ventilé, il faut reconnaître que ces quelques « ouvertures » procurent un léger flux d’air bien agréable quand le thermomètre affiche 30°C ou plus. De fait, si l’on pose comme challenge à ce blouson de pouvoir être fonctionnel toute l’année : vous pouvez être rassuré sur ce point !

Blouson DXR R-Stroke, utilisable en été

Avec de larges panneaux de tissu Mesh, le blouson DXR R-Stroke ventile bien et est réellement utilisable en été

Le soin du détail pour être pratique

Le diable niche dans les détails, et c’est souvent ceux-ci qui font qu’un vêtement tel qu’un blouson moto est réellement pratique et donc agréable à utiliser au quotidien. De ce point de vue, le blouson DXR R-Stroke a visiblement bénéficié des années d’expérience de R&D de la marque DXR.

C’est dans la poche

Premier aspect pratique que l’on attend, c’est la présence de poches en nombre, taille, disposition et accessibilité pléthorique. Parce qu’à moto, on a toujours besoin de ranger un maximum de choses sur soi. Sur ce point, le blouson DXR R-Stroke fait bien le job. Les deux poches extérieures sont de grande taille avec une large ouverture permettant d’y accéder très aisément. Leur fermeture éclair dispose d’une longue tirette textile qui facilite énormément la manipulation, y compris avec des gants. On trouve également sur la manche gauche du blouson un autre petite poche zippée qui accueillera parfaitement un boîtier d’ouverture de garage, une carte de crédit ou un badge de télépéage, ce qui s’avère réellement pratique au quotidien.

À l’intérieur du blouson R-Stroke, on trouve trois autres poches. La première, zippée et étanche, placée sur la poitrine pour recevoir un portefeuille par exemple, reste accessible même une fois les doublures mises en place. Deux autres sont disponibles sur la doublure fixe du blouson : une à fermeture velcro au format smartphone (grands modèles !) à gauche, une autre zippée à droite qui recevra par exemple une pochette de documents (carte grise, carte verte, permis de conduire). Ces deux poches ne sont plus accessibles une fois la doublure étanche mise en place… Mais elles sont en revanche dupliquées dans la doublure thermique. Très astucieux et vraiment pratique !

poche portefeuille sur le blouson DXR R-Stroke

La poche portefeuille, étanche, accessible même avec les doublures mises en place

Faciliter les bonnes manœuvres

Être pratique à moto, c’est aussi faciliter les manipulations, même ganté. Le blouson DXR R-Stroke est au top sur cet aspect. Tous les zips principaux (fermeture principale, manches, poches extérieures) disposent d’une longue et robuste tirette textile qui assure une préhension facile et sûre pour une manœuvrabilité idéale.

Être pratique, c’est aussi faire simple. Ainsi, le col n’est pas muni d’une patte de serrage complémentaire mais assure quand même une bonne couverture du cou. Le système de serrage des manches sur les bras se fait par bouton pression, rien de plus rapide et efficace. Enfin, les pattes de serrage au bas du blouson sont réglables par velcro coulissants pour un ajustement parfait.

Poche zippée sur manche du blouson DXR R-Stroke

Super pratique cette petite poche zippée sur la manche gauche !

Blouson DXR R-Stroke : un blouson pratique

Le serrage de la taille assuré par un large velcro. Les poches se manœuvrent même avec des gants.

Le seul point de réserve que j’émets sur les aspects pratiques de ce blouson concerne la mise en place des doublures au niveau des manches… Le système par élastiques/boutons n’étant pas le plus facile à manipuler.

Une protection pas du tout au rabais

La mission primaire d’un blouson de moto, c’est bien sûr de protéger son porteur. Le protéger des éléments d’abord, et ça, nous l’avons vu plus haut, le blouson DXR R-Stroke fait le taf. Mais le protéger en cas de chute, surtout. Et là, c’est pas mal aussi. Le textile est visiblement robuste et les divers éléments sont assemblés avec soin par des coutures qui ne bougent pas d’un millimètre.

Le blouson DXR R-Stroke dispose (de série) des indispensables protections de coudes et d’épaules SAFEMAX homologuées CE 1621-1. Mais il faudra en passer par la case « option » pour l’équiper de manière vraiment complète avec la très bonne (et peu chère) dorsale DXR Back Protector de niveau 2.

Pour clore ce chapitre, se protéger à moto, c’est aussi être plus visible. Pour cela, le blouson R-Stroke dispose de quelques dispositifs rétroréfléchissants judicieusement disposés sur les manches du blouson, et aussi en mode logo sur l’avant et l’arrière. C’est discret, mais mieux que rien…

visibilité des manches blouson DXR R-Stroke

Les manches avec dispositifs rétroréfléchissants pour une meilleure visibilité nocturne.

zip avec tirette pour ouverture des manches sur blouson DXR R-Stroke

Les manches du blouson se ferment facilement et parfaitement grâce au zip avec tirette textile et bouton-pression

Stylé et abordable

Comme toujours chez DXR, le rapport prix/prestations est carrément bluffant. Imaginez donc, le blouson DXR R-Stroke est vendu autour de 110 € ! Même avec la dorsale optionnelle, on reste bien en dessous des 140 balles pour un blouson qui pourra vous accompagner tout au long de l’année.

Pour le reste, je ne saurais que trop vous conseiller de le choisir en couleur beige. D’abord, c’est cette couleur qui fait ressortir le mieux la bonne coupe du blouson ainsi que les différentes matières utilisées qui font son look original. Cette couleur claire sera aussi un avantage en été car moins chaud. Bon d’accord, c’est un peu plus salissant et imposera un nettoyage plus régulier… Mais cela change tellement de l’ordinaire noir dont sont affublés l’essentiel des vêtements de moto.

Coupe4
Confort4
Look4
Protection3.5
Aspects pratiques4
Rapport prix/prestations4

Mon avis : un blouson pour les roule-toujours

Réellement multi-saisons, pratique, stylé et vraiment abordable d'un point de vue prix, le blouson DXR R-Stroke est une vraie réussite. Il profite en + d'arguments solides pour séduire le motard roule-toujours qui n’a pas forcément besoin d’un produit ultra-technique pour aller au travail tous les jours et pour sortir en balade le week-end.
3.9

Partagez cet article

Le Brélomane

Deux roues, un moteur et un guidon ? Ca m'intéresse ! En selle plus de 300 jours par an, des dizaines de milliers de kilomètres avalés par tous les temps, pour aller chercher le pain comme pour un road trip, je vis la "brèle" comme beaucoup : avec une indéfectible passion !