ESSAI BLOUSON MOTO DXR DIVA RACER


Ça faisait longtemps que j’avais envie d’avoir un cuir. Ce qui m’avait toujours arrêtée, c’était le prix. Alors quand Motoblouz m’a proposé de tester le blouson moto DXR Diva Racer, j’étais aux anges. Après tout, j’avais déjà un blouson. Oui, il n’était pas très sexy mon blouson moto en synthétique, il ne sentait pas bon la route 66, c’est sûr, et il avait quelques défauts. Mais bon, il était là quoi !

La première chose que j’ai regardée sur la fiche produit de ce blouson moto donc, avant de faire plus ample connaissance, c’est le prix. Et je me suis dit « 239 € ? Ah ouais, ils ont réussi à sortir un cuir low cost, chez Motoblouz ». Car un blouson en cuir, ça monte vite dans les tours, entre 500 et 1 000 €.

Et qui dit low cost dit service minimal, non ? Et bien… depuis que je porte le blouson moto DXR Diva Racer, mon ancien blouson prend la poussière.

Un blouson moto typé roadster mais féminin

Ce blouson moto est disponible en 3 couleurs : noir avec un liseré rose, blanc et noir et noir avec un liseré blanc. Personnellement, j’ai un peu de mal avec l’équipement moto rose à petites fleurs. Ça m’agace un peu. Quand vous achetez un jean, vous éprouvez le besoin d’y mettre un peu de rose pour montrer que c’est un jean « de fille » ? Le coloris blanc, je le trouvais super beau mais salissant. Je roule en région parisienne, et je me suis demandée au bout de combien de semaines il virerait au gris-pot-d’échappement. J’ai donc pris le noir à liseré blanc, le plus neutre et le plus discret. Ce qui ne me ressemble pourtant absolument pas 😀

La coupe du blouson est impeccable. J’ai suivi les conseils de la fiche produit et pris une taille au-dessus pour pouvoir porter la doublure (donc du 40 au lieu du 38). Pour info, je fais 175 cm, et 95/72/90 pour le reste. Désolée si je vous choque à balancer mes mensurations, mais c’est le genre d’info très utiles que j’aimerais bien avoir à chaque fois que je vois un mannequin porter un vêtement sur les photos quand j’achète en ligne, moi ! Le système Fitizzy vous aidera aussi à trouver facilement votre taille.

Le résultat est top. Le blouson est cintré, seyant, féminin.

Et j’ai ENFIN du cuir. C’est bête à dire mais je me sens plus motarde en cuir. Il y a toute une culture, derrière le blouson en cuir. Le cuir, ça m’évoque les road trips, le rock’n roll…

Question look, il est assez typé « moto ». Ça passera beaucoup mieux quand vous sortirez avec vos collègues pour votre pause-déjeuner qu’avec une veste touring à la carrure de rugbyman, c’est sûr, mais on va dire qu’il y a quand même plus passe-partout.

Un peu de souplesse dans un monde de brutes

J’ai été surprise dès que je l’ai pris en main par le poids de la bête. Mais une fois qu’il est sur les épaules, on ne le sent plus vraiment. Évidemment, comme il était neuf, il était un peu rigide aux pliures du coude. Mais au bout d’un mois, il s’est bien fait : c’est aujourd’hui une vraie seconde peau. Ce blouson moto DXR Diva Racer est court mais pas trop. Vous n’aurez pas le bas du dos à l’air une fois en selle. Et il y a des smocks élastiques en bas du blouson pour donner un peu de souplesse quand on se penche en avant.

Deux points importants avec lesquels j’ai souvent des problèmes.

  • Le tour de cou : sur la plupart des blousons, si je ferme tout jusqu’en haut, ça me gêne. Ici pas de souci !
  • La longueur des manches : Alléluia, les manches sont longues ! Longues, ça veut dire que je n’ai pas les manches qui remontent à la moitié du bras quand je me penche en avant pour attraper mes poignées. Et que même sans avoir des gants avec des manchettes de 20 cm de long, je reste au chaud. J’aime pas les courants d’air >_< ! Là, c’est parfait et les manches ont une fermeture éclair et un bouton pression pour faciliter l’enfilage des gants.

Et en cas de chute ?

Le cuir a fait ses preuves depuis longtemps en termes de résistance à l’abrasion, et reste le meilleur matériau. Contrairement aux matières synthétiques, il se griffe en cas de chute (à vitesse réduite) mais ne se déchire pas. Ce qui veut dire qu’en cas de petit accrochage, vous n’aurez pas besoin de le changer.

Le blouson moto DXR Diva Racer a des protections intégrées aux coudes et aux épaules. Elles sont souples mais niveau 1 seulement, et ça, c’est vraiment dommage.

Point négatif pour moi : ce blouson est livré sans plaque dorsale. Bien sûr, une poche est prévue, comme presque toujours. Mais le format de la plaque dorsale étant propre à chaque marque, vous ne pourrez y mettre que celle de DXR. Et je lui trouve un gros défaut : la taille. Comparée à celle de Furygan, par exemple, elle ne monte pas assez sur la nuque et ne descend pas assez en bas du dos. Personnellement, dès que je dois faire un trajet qui inclut de l’autoroute, une voie rapide, le périph… je roule avec un gilet airbag. Et pour les trajets boulot dodo où je ne dépasse pas le 80 à l’heure, je considère que la plaque de DXR est suffisante. Ça ne m’a pas trop perturbé, donc. Après, vous pouvez aussi le porter avec un exosquelette (comprenez un gilet avec renforts de protection). Mais si vous prévoyez doublure + exosquelette, vous risquez d’être un peu serrée. Il faudra ajuster la taille en conséquence.

Pour la visibilité, là, c’est le néant absolu. Rien de réfléchissant nulle part. Mais on est d’accord, ce serait super moche. Il y a moyen de compenser avec le casque, je suppose. Ou avec un gilet fluo réfléchissant 😀

Entretenir votre blouson en cuir

Le cuir a une longue durée de vie, à condition d’être gentil avec lui : entretien avec un chiffon doux et un produit adapté. Et après une averse, séchage à température ambiante. Pas de chaleur surtout ! Mettez-le juste sur un cintre à sécher, sinon il va rétrécir. Plus de conseils ici !

Et pour les frileuses ?

Le blouson moto DXR Diva Racer est assez chaud et il a une doublure bien agréable quand l’automne pointe le bout de son nez. Je ne sais pas si elle va me suffire pour tout l’hiver… Mais pour l’instant, à 7 h du matin avec une température ressentie de -10°C avec la vitesse, je me sens encore tout à fait bien.

Le blouson possède des rebords coupe-vent au niveau des fermetures éclair, et pour les beaux jours, il y a des soufflets d’aération dans le dos. Mais je n’ai pas eu l’occasion de m’en servir pour ce test. Je suppose qu’en cas de canicule, ça ne vaut pas du textile mesh aéré.

Pour ce qui est de la pluie, je ne l’ai testé que sous pluie modérée et aucun souci. Vu que c’est du cuir, je recommande quand même d’enfiler une veste imperméable par-dessus en cas de forte pluie.

Un petit manque de pratique

Côté pratique, c’est un peu décevant. Des poches tout ce qu’il y a de plus standard, pas vraiment pensées pour nous. Il y a une poche portable, une autre portefeuille étanche à l’intérieur. C’est une bonne idée, le côté étanche. Mais quelle femme met son portefeuille ou son téléphone dans son blouson ? Si on y met quelque chose, ça fait une bosse et ça vous rentre dans la poitrine par dessous, vu que le blouson est très cintré. Ce n’est ni confortable, ni joli. Ça peut servir pour les papiers de la moto quoi.

De nombreuses vestes de moto pour hommes proposent une petite poche sur la manche gauche, hyper pratique pour glisser sa carte bleue ou son bip de garage. Mais on dirait bien qu’aucun fabricant n’imagine que c’est madame qui paye le péage ou qui fait le plein, puisqu’elle est statistiquement plus souvent sac de sable. C’est bien dommage. Après tout, une petite poche en plus, ça ne doit pas coûter beaucoup plus cher à la fabrication. Si ?
Les tirettes des fermetures, des poches notamment, sont un chouïa petites. Pas facile de les attraper sans enlever ses gants.

Un petit détail sympa quand même : il y a un code couleur sur les pattes d’attache de la doublure pour ne pas avoir à s’y reprendre à 3 fois pour la mettre dans le bon sens.

En conclusion de ce blouson moto DXR Diva Racer

J’ai vraiment été séduite par ce blouson moto pour femme pas si low cost que son prix pouvait laisser supposer. Le blouson moto DXR Diva Racer est souple et près du corps malgré l’épaisseur de cuir. On se sent vraiment bien dedans et la silhouette reste très féminine malgré les protections.

Confort4.5
Confort thermique3
Protection3
Coupe5
Qualité/Finition4
Pattes de serrage5

Mon avis : Un très bon rapport qualité/prix

Ce blouson roadster en cuir pour femme est vendu à un prix défiant toute concurrence, confortable, assez chaud et vraiment avantageux pour la silhouette ;) Les quelques petits défauts se font très vite oublier. Je recommande !
4.1

Partagez cet article

Sonya

Une 600XT, des pistes inondées, du sable, ni leçons ni permis et quelques bonnes chutes. Loin de mes débuts en Afrique il y a 15 ans, devenue citadine sur une très sage ER-6, j'attache une attention particulière à la sécurité et j'essaye autant que possible de concilier féminité et moto. Un gros challenge qui demande de la créativité !