Essai du masque Leatt Velocity 6.5 Iriz


Commercialisé par LEATT, ce masque VELOCITY 6.5 m'a absolument séduit! Découvrez pourquoi dans cet essai!

Les amis, l’été a malheureusement fait des ravages… J’ai définitivement basculé dans une dimension parallèle : je roule désormais en trail ! Celles et ceux qui me suivent depuis quelques temps le savent, à chaque changement de monture je ne peux m’empêcher de renouveler la moitié de ma garde-robe motarde. Bien entendu, l’arrivée d’une KTM 790 Adventure dans mon garage m’a poussé à acquérir un casque typé off-road… Après avoir craqué sur le Twist de chez Airoh, il me restait à lui adjoindre les services d’un masque au look ravageur. Hasard de la vie, la marque LEATT souhaitait justement que nous nous intéressions à son modèle phare, le masque Leatt Velocity 6.5. Avec plus de 1 500 km parcourus, l’heure est venue de vous livrer mon avis sur ce masque haut en couleur.

LEATT, une marque qui vous veut du bien

D’origine sud-africaine, Chris LEATT aura véritablement révolutionné le marché des protections destinées aux pilotes de motocross. En 2001, alors qu’il se trouve sur un terrain de cross, un pilote décède lors d’une chute. Choqué, le Docteur LEATT, notamment spécialiste dans la gestion des traumas, se lance aussitôt dans la recherche d’une solution capable de limiter les risques de « coup du lapin ».

C’est en 2004 qu’est vendu le premier « Neck Brace » de LEATT. Il s’agit d’un collier reposant sur les épaules de son porteur et dont la forme bride les mouvements du casque. Ainsi, le cou ne peut plus se retrouver en hyperextension et les risques de faire un coup du lapin sont considérablement limités. Un coup de pouce des constructeurs BMW et KTM permettra à la marque de présenter lors du Salon de la moto de Cologne en 2006 une version finale du produit.

D’abord perçue par les pilotes comme une potentielle entrave aux mouvements, le Neck Brace se démocratise rapidement. C’est grâce au soutien de stars telles que Ryan DUNGEY (4 x Champion de Supercross U.S.) ou encore Cyril DEPRES (5 x Vainqueur du Dakar) que la protection finira de s’imposer. Dès lors, le succès sera au rendez-vous et LEATT ne cessera d’élargir son offre de produits.

Stylé comme un américain…

Si vous ne le saviez pas déjà, le marché américain fait office de baromètre lorsqu’il s’agit d’équipements de cross. Les dernières tendances en matière de style partent de chez nos voisins d’outre-Atlantique et les grilles de supercross prennent des airs de fashion week à chaque début de saison…

LEATT l’a bien compris et a soigné le design de son masque Leatt Velocity 6.5. Les coloris proposés sont nombreux et la palette graphique s’étend du noir le plus sobre au rose le plus flashy. Pour ma part, c’est une version tricolore Rouge/Bleu/Vert que j’ai essayé. Si l’ensemble est harmonieux et très moderne, c’est véritablement l’écran iridium qui apporte une touche follement « racing » au masque Leatt Velocity

Look racé et coloris flashy : le masque Leatt VELOCITY 6.5, c'est l'Amérique.

Look racé et coloris flashy : le masque Leatt VELOCITY 6.5, c’est l’Amérique.

Plus qu’une simple lentille !

J’en vois déjà certains arriver avec leurs réflexions : « Pfff… Un masque y’a rien de plus simple ! Un écran en plastique, un peu de mousse autour et un élastique pour maintenir le tout accroché. Aucune technologie à l’horizon« . Eh bien, contrairement à ce que l’on peut croire, les constructeurs travaillent sans relâche afin d’apporter toujours plus de confort aux riders. Ainsi, LEATT fait bénéficier ses lentilles des dernières avancées en matière de vision à moto.

Pour commencer, l’écran du masque Leatt Velocity 6.5 reçoit un traitement anti-buée. Toujours septique au moment de partir rouler dans le brouillard, j’avoue avoir été bluffé par ce dernier. C’est bien simple, je n’ai jamais mis la lentille en défaut. Malgré des sorties matinales, d’autres en soirée alors que la fraîche s’installait ou même par temps de pluie, je n’ai pas rencontré de buée au fil des kilomètres.

La lentille est traitée anti-buée et certifiée à l'épreuve des balles (Oui oui !).

La lentille est traitée anti-buée et certifiée à l’épreuve des balles (Oui oui !).

Plus surprenant… L’écran reçoit une certification « pare-balles ». Si cette information peut faire sourire, les amateurs de off-road apprécieront. En effet, il n’est pas rare de voir des pierres remonter, jusqu’à venir heurter le casque du pilote. Dès lors, toute protection supplémentaire est bonne à prendre… Et chez LEATT, on ne plaisante jamais lorsqu’il s’agit de sécurité.

Écran large : vision optimale

En moto plus que dans tout autre domaine, bien voir et être vu est synonyme de sécurité. Par conséquent, disposer d’une vision la plus large possible est primordial.

Avec sa lentille proposant une largeur importante et une grande ouverture verticale, LEATT offre un confort visuel indéniable aux pilotes. Pour ma part, j’adore rouler avec ce masque cross. En effet, la liberté visuelle permet de voir le danger venir, même depuis les côtés de la route. Ainsi, rien ne bloque le regard, sinon la visière de votre casque.

L'écran est large et offre une vision optimale. Top !

L’écran est large et offre une vision optimale. Top !

Malgré un manque de confiance s’agissant des traitements iridium, je suis plutôt convaincu par celui du masque Leatt Velocity 6.5. Malgré les nettoyages au produit à carreau, celui-ci tient bon et ne se raye pas (ce qui n’est pas toujours le cas). L’iridium, au-delà du look futuriste qu’il apporte, permet de mettre le relief en évidence. En augmentant le contraste, les éléments se détachent visuellement du sol et la perception des obstacles s’en trouve améliorée.

Un masque Leatt Velocity agréable sur route…

Cela va faire 3 mois que je roule quasi-exclusivement avec mon casque Airoh et mon masque LEATT. Alors que je n’imaginais pas mes trajets autrement qu’avec un intégral routier, j’apprécie désormais le fait de rouler avec un équipement plus orienté tout-terrain… La raison ? Le Velocity 6.5. s’avère être un excellent compagnon de route.

Disposer d’un masque agréable à porter aux vitesses autorisées tient à peu de choses… Et cela commence par une capacité à s’adapter à la morphologie du casque qui l’accueille. Avec son Velocity, la marque américaine rend une copie des plus correctes. En effet, les casques Airoh ont la réputation de ne pas être les plus logeables avec leurs dessins ciselés et leurs mentonnières imposantes. Bonne surprise, j’arrive à y insérer mon masque équipé de son cache-nez. Le tout plaque parfaitement sur mon visage et je ne me sens absolument pas gêné par l’air, même sur autoroute.

Le masque LEATT Velocity est bien dessiné. Il s'adapte parfaitement à mon casque Airoh, même avec son cache-nez !

Le masque LEATT Velocity est bien dessiné. Il s’adapte parfaitement à mon casque Airoh, même avec son cache-nez !

De son côté, le cache-nez remplit parfaitement son rôle. Ce dernier dévie l’air tout en protégeant votre nez des éventuelles projections venues du sol… Ou des oiseaux trop téméraires (douloureux souvenir…). Si certains n’apprécient pas ce petit appendice, personnellement je suis incapable de m’en passer.

… Et « Ready To Race« 

Dès le déballage, le ton était donné… Avec ses supports qui le prédisposent à l’utilisation de tear-off, le masque Leatt Velocity 6.5 affiche clairement sa capacité à vous accompagner sur les pistes de MX ou à travers les spéciales d’enduro. Cependant, la marque a sorti le grand jeu et le masque est aussi en mesure d’accueillir un système de roll-off, devenu incontournable en compétition. En cas de casse ou d’usure, l’écran se remplacera en toute simplicité. Le châssis, très flexible, se prête parfaitement à l’exercice.

De son côté, l’élastique dispose d’une bande de silicone. Quasiment invisible, cette dernière permet au masque de rester en place, malgré les vibrations liées à une utilisation en hors-piste.

L’élastique est de bonne qualité et devrait plutôt bien vieillir. Il est bien sûr équipé d'un liseré de silicone qui assure un bon maintien sur le casque!

L’élastique est de bonne qualité et devrait plutôt bien vieillir. Il est bien sûr équipé d’un liseré de silicone qui assure un bon maintien sur le casque.

Sécurité4.5
Confort4.5
Poids5
Ergonomie 4.5
Look5
Finition4

Mon avis : un masque LEATT Velocity 6.5, à l'aise partout !

Que vous l'emmeniez en balade sur votre trail ou que vous souhaitiez vous inscrire en compétition, il s'adapte à vos besoins... Sans mettre le style de côté ! Convaincu par la lentille dont le traitement anti-buée est véritablement efficace, je ne peux que vous recommander de considérer ces lunettes au moment de choisir votre prochain équipement.
4.6

Partagez cet article

JBuzZzLightyear

Tombé dans le chaudron motard dès le plus jeune âge, je suis un motard passionné... Véritable fan de MotoGP, d'Endurance et de Superbike, je partage mes photos sur Instagram sous le pseudo @Jbuzzzlightyear! Côté garage ma préférence va aux motos européennes... Propriétaire d'une KTM 690 Duke et d'une Triumph Daytona 955i, je ne manque pas une occasion de sortir mes jouets!