Essai des gants chauffants Esquad Kolka


gants chauffants Esquad Kolka

L’objectif des gants chauffants Esquad Kolka est simple : proposer des gants chauffants à un prix plancher tout en conservant un niveau de qualité fidèle aux standards du fabricant français. Alors, la mission est-elle accomplie ? Roulant avec des gants chauffants depuis plus de 7 ans, je vous propose de faire le bilan après 6 semaines d’utilisation au cœur de la saison froide. Qui plus est sur les routes du Nord de la France !

Les gants chauffants Kolka ont été développés par la société française Esquad à la demande de Motoblouz. C’est la raison pour laquelle ils n’apparaissent pas « officiellement » dans la gamme du fabricant. Il s’agit donc d’une exclusivité ! Le but était de retravailler une base connue, les Miler, et de les remettre au goût du jour. Mais surtout de proposer une paire de gants chauffants à un tarif contenu.

Des gants chauffants accessibles

Beaucoup de motards ne roulent que de façon très occasionnelle pendant la saison froide. C’est à ces utilisateurs que sont dédiés les gants chauffants Esquad Kolka. Une aubaine quand on ne souhaite pas investir plus de 200 € dans une paire de gants qui ne servira que lors de quelques sorties. Pour autant, on veut rester les mains bien au chaud.

Encore faut-il que la présence d’éléments chauffants et de batteries ne vienne pas trop entamer le budget alloué à la conception de la « base » de ces gants. Car si vous avez déjà cherché de bons gants hiver, vous n’êtes pas sans savoir que même un modèle conventionnel, non chauffant, demande un certain budget.

mariage de beaux matériaux pour les gants chauffants Esquad Kolka

Les gants chauffants Esquad Kolka marient cuir de chèvre et tissu stretch

Ici les équipes Esquad ont fait le maximum afin de conserver un prix contenu. Et c’est réussi ! Esthétiquement, on devine bien que la présence réduite de cuir sur la manchette, jusque sur le dos de la main, n’est pas étrangère à ça. Néanmoins, le tissu nylon stretch utilisé n’est pas désagréable et offre une flexibilité bienvenue au niveau du poignet.

De même, pas d’embout pour écran tactile ni de raclette anti-pluie sur ces gants. Encore une fois, ces manquements vont clairement dans le sens d’un usage occasionnel. Ces éléments sont peut-être indispensables pour les gros rouleurs, beaucoup moins pour ceux qui se limitent à quelques sorties dominicales pendant l’hiver.

Une manchette un peu juste

Parlons-en un peu de cette manchette justement. Comme je viens de le dire, la souplesse du stretch est appréciable mais il est dommage que cette partie ne soit pas plus longue. Autre problème : le diamètre. En effet, vous porterez probablement ces gants chauffants Esquad Kolka avec un équipement d’hiver assez épais. Et avec bien souvent les manches du blouson serrées au maximum de façon à éviter les infiltrations d’air. Dans cette configuration, les manchettes des Kolka sont écartées au maximum en ce qui me concerne. À tel point que la patte velcro de serrage n’a plus beaucoup d’utilité.

gants chauffants Esquad Kolka

Le diamètre de la manchette est un peu juste avec un équipement hiver

Et l’épaisseur de la batterie dans la manchette n’arrange rien à la chose. Pourtant, celle-ci est plutôt bien positionnée et ne gêne pas. Heureusement la patte de serrage au poignet est elle, très bien placée. Elle bloque efficacement le gant sans jamais gêner ou prendre appui sur la manche du blouson.

Un cuir de qualité et un excellent confort

Les gants chauffants Esquad Kolka sont recouverts d’un cuir de chèvre de très grande qualité. Le toucher des commandes est optimal dès les premiers enfilages, tout comme le confort. Aucune raideur n’est à déplorer. Quelques soufflets d’aisance sont présents aux endroits opportuns… Si ce n’est peut-être celui du pouce qui aurait gagné à être placé un centimètre plus haut sur le doigt.

grand confort pour les gants chauffants Esquad Kolka

Des soufflets d’aisance permettent d’augmenter le confort

Un insert en mousse haute densité est présent sur la tranche extérieure de la main, à l’endroit où celle-ci appuie sur le guidon et où repose le poids du haut du corps. Très appréciable pour les trajets sur voies rapides lors desquels les mains bougent peu sur les commandes. Un renfort supplémentaire se trouve dans le creux de la main afin d’éviter une usure trop rapide du cuir à cet endroit.

renforts des gants chauffants Esquad Kolka

Un renfort dans la paume et un insert en mousse sur la tranche de la main

Un intérieur qui n’a rien à envier aux modèles plus haut de gamme

À l’intérieur des gants chauffants Esquad Kolka, on trouve une doublure très agréable, surtout sur le dos de la main. Probablement un des meilleurs revêtements que j’ai eu l’occasion d’essayer dans un gant hiver en termes de douceur et de confort.

doublure intérieure des gants chauffants Esquad Kolka

La doublure intérieure est très confortable

Et la doublure ne vient jamais se détacher de l’intérieur du gant. Vous êtes plusieurs à m’avoir parlé de ce genre de problème avec des gants concurrents, ici elle reste parfaitement en place à tout moment.

Les Kolka sont homologués à la norme CE 13594:2015, niveau 1KP.KP pour « Knuckles Protector« , ce qui indique la présence d’une coque rigide de protection des phalanges. Gros point positif ici aussi : celle-ci passe totalement inaperçue car particulièrement bien positionnée.

gants chauffants Esquad Kolka : gants homologués

Les Kolka sont homologués au niveau 1KP

Le système de chauffe à 3 niveau des gants chauffants Esquad Kolka

Le système dont dispose les gants Esquad permet 3 niveaux de chauffe. Des Leds indiquent le niveau sélectionné. Le choix s’opère via l’unique (et proéminent) bouton situé sur le dessus de la manchette. Ce bouton ressort d’ailleurs tellement que je ne peux que vous conseiller d’être prudent lorsque vous rangez les gants dans un sac. Il est peut-être préférable de déconnecter les batteries pour éviter une mauvaise surprise.

système de chauffe des gants chauffants Esquad Kolka

Un seul bouton pour allumer et sélectionner le niveau de chauffe

Chaque niveau correspond à une fourchette de température :

  • 40°C au niveau 1
  • 45 – 50°C au niveau 2
  • 55 – 60°C pour le niveau 3

Dans la pratique, c’est plutôt le niveau 3 qui servira le plus quand la température extérieure chute sous les 10°C. En particulier sur voies rapides à cause du refroidissement éolien. Il s’agit du niveau maximum de chauffe, qui n’a pourtant rien d’extrême en termes de ressenti, mais qui est tout à fait adapté même quand les températures approchent 0°C. Ce confort thermique permet de ne pas avoir à jouer du sélecteur à chaque fois que l’on traverse un village.

Une bonne répartition de la chaleur

La chaleur est très bien repartie, sur le dos de la main et jusque sur le bout des doigts. Un des points faibles de certains gants chauffants ici particulièrement bien évité par Esquad. Testés et approuvés par 2°C, les Kolka offrent une chaleur homogène très agréable.

batteries des gants chauffants Esquad Kolka

Les batteries lithium-polymère de 2200 mAh

En revanche la différence de température n’est pas flagrante entre les niveaux 1 et 2. Hors agglomération quand la température extérieure est repassée au dessus des 10°C, je suis resté sur le niveau 2. Le niveau 1 sera probablement plus utile pour les matinées un peu fraîches à la mi-saison.

Je vous recommande souvent de partir avec seconde paire de gants lors de vos sorties sur la journée afin de parer aux variations de température. Ici, les Kolka sont particulièrement adaptés pour ce genre d’usage au printemps ou en automne.

Bien au chaud même quand la batterie vient à manquer

Un bon point pour ces gants Esquad en ce qui concerne la conservation de la chaleur « passive » : au lieu de tout miser sur son système de chauffage, les Kolka restent chauds même en l’absence de batterie. Ils restent confortables jusqu’à environ 8°C sans aucun problème pour de courts trajets.

gants chauffants Esquad Kolka

On ne ressent pas la présence des protections rigides des phalanges

La membrane Primaloft / Hipora joue son rôle à merveille en permettant de garder les mains au chaud et bien sèches. En effet, d’autres marques comptent un peu trop sur la chaleur produite par le système de chauffage et les gants deviennent rapidement insuffisants pour protéger du froid en cas de panne de courant.

L’imperméabilité des Kolka est également au rendez-vous. Que ce soit sous le crachin ou lors d’une bonne pluie, les mains restent bien au sec.

L’autonomie des gants chauffants Esquad Kolka

Avec ses batteries lithium-polymère de 2200mAh, l’autonomie annoncée par le constructeur est de 3 heures sur le niveau 1 (le plus faible). Dans la pratique, en les ayant utilisés la plupart du temps sur le niveau 2 ou 3, les 2 h 45 sont atteints. J’ai mené l’expérience de mesurer l’autonomie en niveau 3 (maximum) : les gants se sont coupés au bout de 2 h 33 et 2 h 37. Ce qui est plus que convenable et amplement au niveau de ce que proposent les meilleurs gants concurrents.

chargement des gants Esquad chauffants

Comptez 3 h 30 pour une charge complète

En revanche il est dommage que les voyants n’annoncent pas l’arrêt imminent du chauffage. Par exemple, les gants Vquattro indiquent un niveau de batterie faible en faisant clignoter les Leds quelques minutes. Ici, rien de similaire. Pas très grave en soi mais si on dispose d’un jeu de batterie complémentaire, c’est toujours sympa de savoir quand il faut les remplacer.

Quelques derniers conseils

Les batteries lithium-polymère n’aiment pas être stockées longtemps chargées à bloc. Au retour des beaux jours, préférez les ranger après les avoir déchargé à environ 50 % si vous comptez ne pas les utiliser pendant plusieurs semaines.

batteries des gants chauffants Esquad Kolka

Les batteries s’insèrent dans des poches étanches bien positionnées sur les manchettes

Comme je le disais plus haut, si vous comptez emmener les gants chauffants Esquad Kolka dans un sac en tant que seconde paire, pensez à débrancher les batteries. Attention toutefois où vous placez ces batteries : tout comme les batteries lithium-ion, il faut les protéger des chocs.

Note : Merci aux équipes d’Esquad et en particulier à Laurent, d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Voir la fiche produit

Isolation4.4
Système de chauffe 4.3
Imperméabilité4
Confort4
Sécurité3.8
Finitions 3.8

Mon avis : de très bons gants chauffants accessibles

L'objectif des gants chauffants Esquad Kolka est atteint. A savoir, proposer des gants de qualité, bénéficiant d'un système de chauffe efficace à un tarif contenu. Pour quelques dizaines d'euros de plus qu'une bonne paire de gants hiver conventionnelle, vous resterez les mains bien au chaud lors de vos sorties pendant la saison froide. Même quand les températures tutoient les 0 degrés. Cependant, ceux-ci ne s'adressent pas aux grands rouleurs qui s'embarquent pour de longs roadtrip hivernaux. Pendant la mi-saison, ils viendront seconder efficacement une paire de gants plus légers.
4

Partagez cet article

Cédric

Enseignant de la conduite et de la sécurité routière depuis 10 ans et motard depuis plus de 15 ans, j’ai lancé le site "Le Moniteur Hors Des Clous !" dans le but de partager le regard particulier que je portais sur l'actualité auto/moto, tout en amenant les lecteurs à penser “en dehors du cadre” concernant les événements en lien avec notre passion. Bénéficiant au quotidien d'une position d’observateur privilégié, j'essaye d’apporter un éclairage particulier sur la prévention routière, la législation et la formation, en dépassant les dogmes et en apportant les éléments nécessaires pour se forger sa propre opinion.