Alarme, traceur GPS : Les dispositifs électroniques


L'alarme ou le traceur GPS complètent la protection d'un antivol mécanique en vous avertissant au moindre mouvement de votre deux-roues, et plus si affinités. On vous présente ces solutions.

Centrale, sirène et télécommandes d'une alarme moto

Alarme : Force de dissuasion

Lorsqu'elle est armée, l'alarme sonne de façon puissante au moindre mouvement de la moto pour signaler le vol, assourdir le voleur et le dissuader de poursuivre son forfait. Les bonnes alarmes complètent la protection en coupant l'allumage de la moto afin d'empêcher son démarrage.

Elle impose un montage minutieux, qu'il vaut parfois mieux déléguer à un professionnel. Attention également à la consommation électrique, qui peut contribuer à vider la batterie sur les longues périodes au parking. S'il est peu à peu supplanté par les antivols avec alarme intégrée, le système d'alarme reste un accessoire assez dissuasif auprès des voleurs les moins aguerris.

Traceur GPS : Suivez-la à la trace

Également appelé tracker GPS ou plus prosaïquement mouchard, le traceur est une balise GPS furtive qui associe géolocalisation et connectivité. Il vous permet de tracer les mouvements de votre 2 ou 3-roues avec votre smartphone. Le traceur repose généralement sur un boîtier bardé de capteurs à placer sur la moto, alimenté par la batterie de cette dernière ou autonome. En cas de mouvement inopiné, le traceur vous avertit via notification/SMS/mail. Grâce à la géolocalisation, vous pouvez également suivre le parcours de votre machine si quelqu'un vient à la subtiliser.

Un traceur GPS moto

Les traceurs Peuvent être autonomes (avec batterie interne) ou connectés à la batterie de la moto. Beaucoup font appel au réseau GSM pour se connecter à l'appli installée sur votre smartphone, et intègrent donc une carte SIM. Cela implique généralement de s'acquitter d'un abonnement mensuel de quelques euros pour une couverture internationale. Ces modèles se montrent généralement plus riches en fonctionnalités et vous permettent par exemple d'enregistrer vos trajets, de les chronométrer, de mesurer l'angle que vous prenez, etc.

Les traceurs qui se passent de carte SIM utilisent un opérateur de l'internet des objets et limitent donc le transfert des données à un envoi périodique (et non continu comme en GSM). La précision y perd mais cela suffit pour tracer la géolocalisation.

Le traceur est un bon complément de protection qui prendra le relais après la disparition de votre moto de son lieu de stationnement. Il pourra qui plus est protéger d'autres objets (valise, auto, etc.). Parfait pour dormir sur vos deux oreilles si vous êtes du genre inquiet.

Partagez cet article

enjoytheride

Compte des articles collaboratifs publiés sur EnjoyTheRide. Les motards actifs sur le site écrivent à plusieurs ces articles pour vous renseigner et/ou vous divertir !