Comprendre sa batterie moto


Une batterie moto, ce n'est pas qu'une réaction chimique entre des plaques métalliques et le liquide dans lequel elles baignent. On vous dit tout sur cette pièce majeure du circuit électrique de votre bécane dans cette partie.

Une batterie moto, à quoi ça sert ?

Entraîné par le vilebrequin, l’alternateur alimente la charge de la batterie

La réponse peut sembler évidente : à démarrer la moto, pardi ! Ce n’est pourtant pas sa seule fonction. À chaque génération de moto, on fait un peu plus appel à l'énergie électrique. D’abord pour l’alimentation des organes d’éclairage, puis liés à la mécanique (injection, centrale ABS, etc.), et enfin des différents périphériques (compteurs électronique, éclairage) et autres accessoires (GPS, équipement chauffant, alarme, etc.). La batterie assure alors un rôle tampon quand l'alternateur ne fournit pas ou trop peu de courant.

Au-delà de cette consommation qu’on qualifiera d’active, la batterie souffre également d’auto-décharge. Il s’agit d’une perte continue et naturelle, jours après jours, d’une petite partie de son énergie. Il suffit parfois de quelques semaines sans démarrage pour vider la batterie. Car c’est le fonctionnement du moteur qui recharge la batterie. Entraîné par le vilebrequin, l’alternateur lui envoie des électrons tous neufs. Quand elle est repue, le régulateur évite la surcharge.

Les ennemis de votre batterie

La batterie est un petit être fragile. Ses principaux points de faiblesses sont les suivants :

  • Le froid, d’abord, est le malfaiteur le plus connu. Une baisse la température rend la réaction chimique responsable de la génération du courant dans la batterie moins vive. L’idéal reste donc de garer votre moto à l’abri de la baisse du thermomètre. Et accessoirement au sec, puisque l’humidité favorise l’oxydation des connexions, qui nuit au bons contacts électriques.

Garer sa moto à l'abri du froid, c'est s'assurer une meilleure santé de sa batterie

  • Les courts trajets répétés constituent l’autre principal facteur de dégradation des performances de votre batterie. Le démarreur pompe sa dose de jus à chaque départ, et l’alternateur n’a pas le temps de suffisamment recharger la batterie. Petit à petit, le stock d’ampères se réduit comme peau de chagrin, jusqu’au jour où la batterie est vide et vous laisse sur le carreau. Si vous n’avez pas la possibilité de rouler plusieurs dizaines de kilomètres à chaque fois, il faudra périodiquement recourir aux services d’un chargeur de batterie. Histoire de vous assurer un départ sûr et certain le lendemain matin.
  • Les accessoires électriques toujours actifs quand le contact est coupé (comme les alarmes) conduisent inexorablement au coup de mou si vous laissez la moto au garage trop longtemps.
  • La décharge complète : elle peut donner le coup de grâce à votre batterie moto. Si vous laissez trop longtemps votre batterie déchargée, l’auto-décharge pourrait l’emmener au point de non retour. Roulez, ou alors branchez un chargeur lors des longs stationnements !

Quand changer sa batterie moto ?

Certains signes peuvent annoncer une batterie en fin de vie

Généralement, le changement s'impose quand votre batterie est à plat. Mais avant d'en arriver à cette extrémité, avec un peu de discernement, on peut parfois anticiper la panne. Si vous constatez que les démarrages sont de plus en plus délicats malgré des sorties suffisamment longues, posez-vous des questions. Les bornes couvertes de cristaux blancs annoncent aussi l'approche de la fin de service. Cela dit, la panne de batterie peut aussi se produire du jour au lendemain, sans signe annonciateurs. Un chargeur de batterie intelligent vous permettra de statuer : il est généralement prévu pour vous avertir si votre batterie n'en a plus pour longtemps. Histoire d'éviter de rester en rade au moment où il ne le faut pas !

Comment changer la batterie de sa moto ?

    1. Coupez le contact, puis commencez par débrancher la borne "-", suivie par la borne "+" de la batterie usagée.
    2. Desserrez les brides de maintien et détachez le tuyau d'évacuation (pour les batteries conventionnelles).
    3. Nettoyez le logement pour que la nouvelle batterie s'y loge sans encombre.
    4. Installez la nouvelle batterie, et replacez le système de maintien.
    5. Branchez la cosse rouge sur la borne "+", la cosse noire sur la borne "-". Placez le tuyau d'évacuation neuf (s'il y en a un) et faites-le déboucher de façon à ce que les projections d'acide n'aspergent rien de fragile.
    6. Démarrez et roulez autant que possible !

Petit lexique pour y voir plus clair

  • V (pour Volt) : Tension de la batterie, généralement de 12 volts pour les motos modernes, 6 V pour les plus anciennes.
  • Ah (pour Ampère Heure) : Mesure la charge électrique de la batterie, autrement dit sa capacité totale. Une batterie de 10 Ah peut délivrer une puissance moyenne de 10 A pendant 1 h, ou 5 A pendant 2 h.
  • CCA (pour Cold Crank Amper, ou Puissance de démarrage à froid) : C'est l'ampérage délivré par la batterie quand vous démarrez votre moto. Cette information permet de comparer la véritable efficacité des batteries, mais n'est que rarement fournie par les fabricants. Pour simplifier, plus la CCA est élevée, plus il sera facile de démarrer le véhicule.
  • Électrolyte : C'est le liquide dans lequel baignent les plaques métalliques de la batterie, de l’acide sulfurique. Attention, l’appoint de liquide s’effectue avec de l’eau déminéralisée.
  • Bornes : Ce sont les pôles de la batterie moto, sur lesquelles viennent de fixer les cosses (connecteurs) du circuit électrique que la moto.

Partagez cet article

enjoytheride

Compte des articles collaboratifs publiés sur EnjoyTheRide. Les motards actifs sur le site écrivent à plusieurs ces articles pour vous renseigner et/ou vous divertir !