Essai de la sacoche de réservoir DXR Safari


essai de la sacoche de réservoir DXR Safari

Pour les déplacements brefs ou les balades qui n’impliquent pas le transport de matos de camping, les sacoches de réservoir sont souvent un excellent compromis. Du coup, je vous donne aujourd’hui mon avis sur la sacoche de réservoir DXR Safari.

Sacoche de réservoir DXR Safari : de la simplicité avant tout

Avec le temps, les sacoches de réservoir assurent de plus en plus de prestations : possibilité de rehausse, attache rapide sur le bouchon de réservoir, forme adaptée à chaque modèle de moto, housse étanche, poche pour bloc disque, smartphone, etc. Avec le modèle Safari, la marque DXR a misé sur une conception simple, avec un certain lot d’originalités plus ou moins appréciables. Quoi qu’il en soit, force est de constater que la finition ne souffre d’aucun défaut.

essai de la sacoche de réservoir DXR Safari

Conception 100 % étanche et résistante à l’abrasion

Conçue en polyester 600D pour la membrane externe et en TPU pour la membrane interne, la sacoche de réservoir DXR Safari se veut étanche. Inutile de s’arrêter pour ajouter une housse donc (qui pourrait s’envoler) en cas d’averse impromptue. « Mec en français, s’il te plaît » Ok. On va faire simple : la membrane externe est de style Cordura 600 deniers, ce qui offre une excellente résistance aux déchirements et à l’usure. L’intérieur en TPU est totalement lisse et étanche, c’est notamment une matière souple mais résistante que l’on utilise pour fabriquer des coques de smartphone, des durites, etc.

poche externe sur sacoche de réservoir DXR Safari

Vue supérieure de la sacoche de selle DXR Safari, l’accès à la poche externe se fait par une fermeture à glissière étanche

Des prestations simples

La particularité de la sacoche de réservoir DXR Safari, c’est qu’elle ne s’ouvre pas via une fermeture à glissière périphérique comme souvent. Elle se ferme avec une fermeture Roll top comme un bon vieux ROLLbag fourre-tout.

fermeture roll top pour la sacoche de réservoir DXR Safari

La sacoche de réservoir DXR Safari se ferme via un système roll top

Alors, les gens ordonnés qui aiment avoir accès à chaque objet en ouvrant leur sacoche de réservoir ne vont pas apprécier… Mais pour éviter de se perdre dans cette sacoche DXR, elle contient plusieurs types de poches :

  • deux poches latérales en filet pour y mettre petite bouteille d’eau ou autres choses peu volumineuses,
  • une poche porte-documents à l’intérieur,
  • une double poche externe. Une de ces deux poches comprend une fenêtre de 14,5 cm x 14,5 cm pour y glisser une carte, un road book, un smartphone, GPS, tablette… Bonne surprise, le tactile reste fonctionnel (testé et approuvé).

En termes de sécurité, quatre inserts rétroréfléchissants permettent de vous rendre suffisamment visible.

Contenance : 8L

La contenance affichée est de 8L. Alors, comme toujours avec une sacoche de type Roll top, on peut toujours un peu tricher en enroulant l’ouverture au minimum… Les dimensions affichées sont de 60 cm de long, 28 cm de large et 12 cm d’épaisseur. En dimensions utiles, c’est plutôt de l’ordre de 45 cm de long, 14 cm d’épaisseur et 30 cm de large. Après, tout dépendra de la forme et de la rigidité du contenu.

Personnellement je sais y glisser mon matos de travail : 2 classeurs à levier, un ordinateur portable de 15 pouces… Mais oubliez ici le casse-croûte !  Si l’utilisation s’oriente plutôt balade, une combinaison de pluie, une mini trousse à outils, de quoi s’hydrater et un rafraîchissement seront tout à fait envisageables.

contenance de la sacoche de réservoir DXR Safari

Petit aperçu de la membrane interne, et de la contenance de la sacoche de réservoir DXR Safari.

Dimensions ajustables

Tout motard qui se respecte sait qu’une bagagerie qui se promène et/ou qui mal sanglée se traduit par un déplacement du centre de gravité. Pour limiter cela, quatre lanières latérales permettent de comprimer vos affaires. S’il reste de la hauteur, roulez la fermeture jusqu’au maximum possible (et l’affaire est dans le sec).

lanières latérales de sécurité sur la sacoche de réservoir DXR Safari

Quatre lanières latérales permettent d’ajuster la hauteur de la sacoche de réservoir DXR Safari en fonction du contenu.

Fixation du support : pas pour tous les réservoirs mais pour certaines selles passager

Comme beaucoup d’autres sacoches de réservoir, c’est un support type « tapis » qui fait le lien entre la sacoche et votre machine. Il se fixe soit grâce aux aimants, soit grâce aux sangles ou les deux en même temps.

support de sacoche de réservoir DXR Safari

Il est possible de laisser le support de la sacoche DXR Safari sur le réservoir

Cependant, ce type de support tend à disparaître vu l’exotisme du design des réservoirs des machines modernes. C’est simple : premier jour d’essai, je veux fixer le support sur mon Africa Twin, et je ne suis pas convaincu… Du coup, je la fixe sur la selle passager, et le résultat est excellent. Adieu le top case de livreur de pizza qui gâche la ligne. Il faut juste faire attention à ce que les sangles n’aillent pas se promener vers la roue arrière, le kit chaîne, l’échappement ou autre.

sacoche de réservoir ou sacoche de selle DXR Safari

Et oui, si la moto le permet, la sacoche de réservoir DXR Safari peut-être utilisée en sacoche de selle

Sur mon Sportster, la fixation sur le réservoir est nettement plus satisfaisante. La fixation se fait par une sangle à passer par les tés de fourche, quatre aimants et deux autres sangles amovibles.

fixation de la sacoche de réservoir DXR Safari

Pour maintenir le support, deux autres lanières peuvent être fixées sur la moto

Fixation sur la machine : vivement la DXR safari 2 …

Si la fixation du support sur la machine ne pose pas de problème, la fixation de la sacoche sur son support elle, est franchement à revoir. Je m’explique : quatre fermoirs clipsables relient la sacoche de réservoir DXR Safari à son support aimanté. Problème : ceux-ci sont placés sous la partie inférieure de la sacoche et le jeu créé par leur longueur crée un déplacement maximal de 12 cm d’un côté à l’autre! Autant vous dire que ça se promène dans les prises d’angle lors des freinages (pour les lâches qui osent freiner) et lors des accélérations. Pire, à force, les sangles de serrage finissent par se desserrer. L’astuce aurait été de placer les fermoirs femelles de la sacoche sur les côtés pour empêcher le jeu.

Ne soyons pas non plus totalement négatif. Je ne me suis jamais senti en danger ou n’ai jamais rencontré de perte de feeling (et heureusement). Quoi qu’il en soit, pour limiter ce phénomène, il est possible de croiser les sangles. Mais bonjour l’aspect pratique ! Du coup, elles sont longues et traversent la poche pour carte ou autre.

fixation difficile de la sacoche de réservoir DXR

Gros reproche à faire à la sacoche de réservoir DXR Safari, des mouvement latéraux trop importants

À pied : une des plus confortables que j’ai pu tester !

Pour les déplacements brefs, une poignée permet le transport aisé de la sacoche de réservoir DXR Safari. S’il faut aller plus loin ou si seul l’aspect sac à dos de la sacoche vous intéresse, alors vous serez comblé.

sacoche de réservoir / sac à dos !

Les lanières du sac à dos se rangent dans une pochette dédiée

On sort les lanières de leur poche, on les clipse au bon endroit et on savoure le confort des mousses, recouvertes de mesh respirant, pour se faire (la micro) ascension du temple du Donon sous la canicule, après avoir passé le col du même nom. Point négatif : des élastiques auraient dû être prévus pour bloquer la longueur excédentaire des lanières d’ajustement.

sacoche réservoir DXR en mode sac à dos

En mode sac à dos, la sacoche de réservoir DXR Safari se veut très confortable

 

Voir la fiche produit

Finition5
Etanchéité5
Contenance4
Facilité d'arrimage et maintien1
Confort (sac à dos)4
Aspects pratiques (poches)4

Mon avis : une sacoche prometteuse mais une conception à revoir

Rhaaa, vous cacher ma déception ne serait pas objectif. Cette sacoche a de bons avantages : simple, de taille intermédiaire, bien finie, solide, étanche, confortable, pratique et qui selon moi, peut aussi servir de sacoche de selle. Mais tout ce plaisir est gâché par des fermoirs clipsables placés 4 cm trop bas. Ce qui engendre des mouvements latéraux franchement désagréables. On espère que cet aspect sera revu prochainement
3.9

Partagez cet article

Gab

Moi c'est Gab', depuis que j'ai obtenu le précieux sésame en 2013, je fais partie de ceux qui roulent quotidiennement à moto. Que ce soit sur mon Sportster par météo clémente ou sur mon Africa Twin pour affronter les conditions climatiques hostiles ou pour rider vers d'autres horizons. Egalement cycliste et parfois automobiliste, je prône le partage, la responsabilité et la sagesse collective sur la route. Quoiqu'il en soit, je recherche l'équipement sachant allier style, efficacité et protection.