Essai Blouson DXR Denim Blouz


essai du blouson DXR Denim blouz

Ahoy moussaillons ! Cela fait maintenant 6 semaines qu’il pleut sans discontinuer dans la capitale des Gaules qui nous offre un des plus beaux étés de mémoire de pirate. Entre deux averses, je saute du BlackPearl pour monter sur mon Bobber et vagabonder sur les petites routes tout juste sèches des monts du Lyonnais. Vêtu du tout nouveau blouson d’été de chez DXR, le blouson DXR Denim Blouz, j’écume les routes frais comme un gardon !

Comme vous le savez tous, les chaleurs de l’été (ou plutôt, d’un été normal) vous font rapidement regretter le port de votre cuir favori durant vos arsouilles de déglingos ou vos trajets pépouze maison/taf. Les équipementiers vous proposent alors de troquer vos oripeaux contre un blouson été, le plus souvent, tout de Mesh cousu. Sauf que ce que l’on gagne à coup sûr, en termes d’agrément thermique, on le perd en sécurité.

Personnellement, pour de courts trajets urbains, ça passe… Mais pour une balade plus tonique sur des routes piégeuses, je regrette rapidement la sensation de sécurité qu’offre mon vieux cuir DXR Legend.

blouson DXR Denim Blouz ouvert pour un look cool

Blouson ouvert, le look cool et serein !

« Mais alors, Cap’tain Tony, que faire ? » me direz-vous, déchiré que vous êtes entre votre envie irrépressible de sentir la violette après une grosse bourre et celle de ne pas avaler votre gaffe à cause d’un matos trop peu protecteur. « Et bien mes p’tits mousses, laissez-moi vous présenter mon trésor: le blouson DXR Denim Blouz »

Troque ton cuir contre du denim !

blouson DXR Denim Blouz, parfait pour un look vintage

Le blouson DXR Denim Blouz, un look parfait pour custom/vintage

Morbleu, que ce blouson est réussi ! Dès l’ouverture du coffre du carton d’emballage, ce tout nouveau trésor de DXR envoie du lourd. Le blouson DXR Denim Blouz, comme son patronyme le laisse deviner, est un magnifique blouson de jean. La toile est lourde et d’un bleu brut qui évoque un océan profond par ciel couvert. Les fils de couture sont d’une teinte semblable à celle de vos jeans civils habituels. Le logo DXR est brodé dans le bas du dos avec le même fil. Les plus filous remarqueront les coutures sur les coudes mais, en dehors de ce détail, peu d’indice sur la nature motarde de ce blouson DXR Denim Blouz.

DXR DenimBlouz - logo brodé et cintrage côté

le logo DXR brodé et le serrage hanche par pressions

Le blouson dispose d’un col chemise. Il se fixe à l’aide de boutons pression invisibles qui vous éviteront de vous faire gifler le bas du casque à vitesse soutenue ! Deux poches poitrine sont en place. Fermées par pression, elles sont plates et assez peu profondes mais ne dénotent pas avec les codes esthétiques de cette veste textile.

col avec boutons pression sur veste DXR Denim Blouz

Le col chemise est pourvu de pressions pour éviter toutes baffes inopportunes

Pas d’inquiétude pour les poches, DXR a pourvu son Denim Blouz du même ADN que ses cousins. Et la base est toujours aussi bonne : à l’intérieur de la doublure, le blouson possède une grande poche à rabat velcro pour le téléphone (à gauche) ainsi qu’une large poche à glissière (avec de belles coutures bleu-blanc-rouge) à droite. Aucun souci pour le triptyque papier d’identité/carte bleu/carte au trésor/papiers du véhicule. A celles-ci s’ajoute une poche portefeuille très profonde côté cœur. Cette dernière semble étanche et se ferme à l’aide d’un zip.

Trio de poches à l'intérieur du blouson DXR Denim Blouz

Le trio de poches intérieures de l’écurie DXR

Des astuces plein la soute !

Le blouson DXR Denim Blouz possède (en plus du col à pression cité plus haut) plusieurs attentions motardesques absolument délicieuses.

Le rabat à pression qui cache la grande fermeture à glissière principale est dépourvu de capsule externe sur le bouton le plus bas. « Une erreur ! » remarquerez-vous crânement ! C’est mal connaître les stylistes de chez DXR. Ces moussaillons là ne sont pas des marins d’eau douce mais des pirates aguerris qui maîtrisent leur sujet. L’absence de capsule externe vous permet de ne pas rayer votre réservoir, en fonction de votre positionnement sur votre Kraken à deux-roues. Vous l’aviez vu venir celle-là ?

blouson à la coupe sobre le DXR Denim Blouz

Un blouson à la coupe sobre et ouvert à la customisation

L’autre attention est la légendaire poche ticket sur l’avant-bras gauche. Une légende affirme que certains vieux loups de mer s’en servent réellement… Personnellement, je ne suis pas fan des pneus carrés donc j’y loge des chewing-gum, médiators, carte bleue… Mais pas de ticket d’autoroute !

poche ticket sur le blouson DXR Denim Blouz

Il ne manque que les languettes de zip pour rendre ces poches vraiment pratiques

Les poches latérales sont juste assez grandes pour y loger vos paluches et évitent donc d’amasser trop de bazar. Elles se ferment par glissière.

Parfait.

Sauf qu’aucune de ces satanées glissières ne dispose de languette pour faciliter la manipulation avec des gants été. Morbleu ! C’est-y pas possible de penser à mettre SYSTEMATIQUEMENT ces satanées languettes ?!

Brut à l’extérieur, doux à l’intérieur !

La doublure de ce blouson DXR est en polycoton très doux. Entre cette dernière et le denim se trouve une membrane de sécurité composée à 60 % de fibres de Kevlar et 40 % de fibres polyester. La sécurité embarquée est secondée par des protections aux épaules et aux coudes Smooth Ways homologuées CE de niveau 2, réglables en hauteur. Le confort et la sécurité sont vraiment bons. La poche pour la dorsale est plutôt petite et ne permettra pas d’accueillir votre vieille dorsale standard. Il faudra un petit upgrade pour acquérir une dorsale niveau 1 ou 2 adéquate.

dos du blouson DXR Denim Blouz avec dorsale

Le dos du blouson à deux pans de jean, ici avec la dorsale niveau 2 de chez DXR

Gainé ou Loose, choisis ton camp !

En ce qui concerne la coupe et les sensations en pilotage, voici ce que je peux vous en dire : osez le tight fit ! La coupe est ajustée. Comprenez que le blouson ne baille pas. Si c’est le cas, vous vous êtes probablement trompé de taille. Votre Cap’tain Tony se trimballe une bonne brioche mais aussi des épaules larges et des bras plus proches du coupeur d’arbre que du joueur de mikado. Pour mon très modeste mètre soixante-quinze, je dois me coltiner plus de 80 kilos de viande saoule. Eh bien, tout cela rentre dans un M qui se fera petit à petit à ma morphologie comme un cuir. Le L est trop large au ventre et offre des bras trop longs.

poches poitrine sur le blouson DXR Denim Blouz

Une face très sobre mais sans faute de goût !

Les sensations de port sont très proches d’un cuir dans la sensation de protection et le « fit« . Mais on sent le blouson DXR Denim Blouz beaucoup plus léger. Dès que l’on se met en mouvement, le déplacement d’air régule la chaleur et les trajets, même au-dessus de 28°C, sont bien plus agréables. On ne transpire pas exagérément. Je trouve la sensation de sécurité beaucoup plus apaisante qu’un blouson ultra ventilé avec 20 ou 30 % de surface en Mesh.

Un dernier mot

Dans une mouture 2.0, j’encourage les stylistes à tenter la pose d’une ouverture à glissière au niveau des aisselles ou des rivets d’aération, et ce blouson sera irréprochable. Dans sa version 1.0, le blouson DXR Denim Blouz restera mon blouson préféré pour faire des balades à moto par temps chaud. La toile jean permet une customisation aisée (m’en vais lui coudre quelques patchs) et la possibilité de le laver est un vrai plus. Le prix est véritablement bas pour l’agrément que le blouson fournit. Un trésor de plus dans le coffre des pirates Motoblouz !

 

Protection3.8
Coupe3.5
Souplesse4.3
Qualité et Finition4.3

Mon avis : une alternative stylée au cuir pour l'été

Le blouson DXR Denim Blouz m'a conquis pour mes balades en moto dès que la température extérieure dépasse les 25°C. La coupe et le look sont réussis, et la toile Denim permet une customisation facile. Les protections embarquées sont très bien placées et donnent une agréable sensation de sécurité. La poche pour la dorsale est un peu petite, ce qui exclut la pose d'une vieille protection à tout faire. La dorsale DXR est cela dit très bon marché. On se sent gainé comme dans un cuir, avec l'agrément thermique et la souplesse en plus. Un trésor à prix vraiment bas !
4

Partagez cet article

Anthony

Passionné de moto et friand de tout ce qui touche à la culture motarde depuis l'adolescence, j'écume les routes quotidiennement en deux ou trois roues depuis la crise de la quarantaine. Scooteriste et motard urbain, je soigne mes trajectoires et pose le regard comme un vrai, pour le genou on verra plus tard!