Essai Casque Dexter Atome Fibre


Les températures commencent à retomber sous le soleil d’Aix-en-Provence, ce qui fut idéal pour tester tous les paramètres du casque Dexter Atome Fibre ! Trop chaud ? Trop froid ? Ou trop aéré ? Pas assez ? Mon crâne luisant a-t-il tenu le coup sous le Dexter ? Après des centaines de kilomètres sur le bitume brûlant, je vous raconte tout à l’issue de ce test.

Première approche de la bête : l’esthétique

Il n’en a pas l’air au premier abord (de par sa discrétion évidente) mais avec du recul, ce casque intégral est un peu comme une chemise bien taillée sur George Clooney : passe-partout, sobre, et classe. Moi qui suis plutôt orienté racing, j’apprécie sa simplicité. Ses lignes sont bien dessinées, le rendu brillant est maîtrisé, et les aérations se fondent bien dans le design. Et même en taille XS, il ne fait pas « grosse tête » ! Pour un intégral, c’est assez rare.

Enfin, autre point positif concernant l’esthétique : l’écran teinté est inclus avec le casque ! Sa teinte est suffisamment claire pour rentrer à la maison visière fermée au coucher du soleil, et suffisamment sombre pour être réellement utile en plein soleil.

De très bonnes fonctionnalités, mais…

Du côté des fonctionnalités, j’avoue avoir eu de petites surprises. Certaines bonnes et d’autres mauvaises. Parlons d’abord des mauvaises, sans doute liées au positionnement plutôt sportif du casque.

Mon premier étonnement, dans un monde dominé par les boucles micrométriques, fut le système de fermeture du casque Dexter Atome Fibre. Il s’agit d’une jugulaire double D qui m’a pris un certain temps à maîtriser. Néanmoins, pour sa défense, je dirais qu’après un peu d’exercice, c’est presque aussi rapide qu’une boucle micrométrique.

Le deuxième problème que j’ai rencontré sur ce casque concerne le changement de visière. Il m’a fallu plusieurs dizaines de minutes pour y arriver, avec la peur de tout casser et la frustration de mettre des traces de doigts partout. Bon, je le reconnais, je ne suis pas forcément très doué non plus. Dernier point : afin de garantir une légèreté maximale (fibre oblige), le casque n’embarque pas de double écran solaire. Mais pour ce prix, ne soyons pas trop exigeants. Comme vous le verrez dans la suite du test, outre ces détails, ce casque en a sous la calotte !

Place maintenant aux bonnes surprises fonctionnelles que m’a réservé le casque Dexter Atome Fibre. Si la jugulaire double D est plus lente à fermer qu’une boucle micrométrique, elle a toutefois l’avantage d’être bien plus confortable, moins large (pas de plastique) et plus facilement réglable (pratique pour les petites têtes).

Le système d’aération comporte trois parties : une devant, une au-dessus, et… une derrière ! Ce qui n’est pas commun mais très pratique, surtout avec un vent d’hiver venant de derrière. Mis à part ça, notons que l’étanchéité est bonne, que le casque dispose d’un système d’extraction des coussinets de joue en cas d’accident, que la bavette et le cache-nez sont amovibles, et…

… que le pinlock anti-buée est fourni ! Tout comme l’écran teinté, oui oui. Et ça, c’était une excellente surprise pour moi !

Casque Dexter Atome Fibre : et le confort dans tout ça ?

Attention, on attaque ici mon point préféré avec ce casque Dexter Atome Fibre. Pour commencer, parlons un peu de mon expérience sur de nombreux casques.

Ayant un petit tour de tête mais un front avancé, il m’est extrêmement difficile de trouver un casque à ma taille qui soit supportable sur la durée. Généralement, au bout d’une heure, ma tête commence à s’engourdir à cause de l’appui du casque sur les veines. Ce qui n’est pas terrible niveau sécurité. Sans parler de mon absence de cheveux favorisant évidemment la présence des marques de mousse… Sexy !

Mais revenons au casque Dexter Atome Fibre. La taille est parfaite pour moi (ET pour mon front), les mousses n’appuient pas trop sur les joues et sont très douces. En bref, j’ai pu le porter durant trois heures sans aucun problème, et pour moi, c’était une première. Ajoutons à cela sa légèreté, et vous obtenez un casque idéal pour les longs trajets ! Côté insonorisation, il est dans la moyenne. Je n’ai pas entendu de sifflement ou de problème particulier concernant l’aération. Concernant les angles de vision, ils sont également dans la norme.

Enfin, le casque est relativement chaud. Peut-être un peu trop pour un été dans le sud, mais parfait pour toutes les autres saisons !

Poids9
Ergonomie7
Confort intérieur10
Ventilation8
Silence8
Finition7

Mon avis : Un casque idéal pour les longs trajets !

Le casque Dexter Atome Fibre est un casque intégral disposant d'un excellent confort, parfait pour les longs trajets. Son tout petit prix le rend abordable pour chacun, avec l'avantage de fournir à la fois un deuxième écran teinté et un pinlock anti-buée.
8.2

Partagez cet article

Valkried

Développeur web et photographe chevronné, ma troisième passion est bien sûr la moto, que je pratique avec une mini CBR 125 de 2008. Avec moi, point de virage penché à 60° ni de pointes à 200km/h en village, mais plutôt une tentative de conduite zen, sécuritaire, en respect des autres usagers.

  • Jean Luc Leonard

    Tu as tout compris Valkried Pour ta passioné moto Et surtout ta conduite Et conseils Pour ce casque ….! Moi je pratique la même conduite depuis 37 ans avec un tout vieux flat Germain le panard.