Essai du casque jet Roof RO9 Roadster Iron


Essai Roof RO9 Roadster

Le casque Roof RO9 roadster est un casque jet qui adopte le look historique des casques de la marque française. Il s’agit plus exactement d’une déclinaison du best-seller Roof RO9 Boxxer. Il suffit de voir le nombre de mes élèves qui ont opté pour ce casque pour s’assurer de sa réputation, non usurpée ! La grosse nouveauté est ici l’ajout d’un astucieux masque magnétique qui joue le rôle de mentonnière. Ayant roulé intensivement avec ce casque Roof pendant sept semaines, sur des trajets urbains et extra urbains, il est temps de tirer le bilan et de voir s’il ne s’agit pas juste d’un accessoire de mode.

Reconnaissable entre mille : le look Roof

Concernant le look, les Sudistes de chez Roof ne perdent pas le Nord ! Impossible de se tromper, la ligne du RO9 Roadster est bien la même que celle à laquelle nous a habitués la marque depuis le début des années 90 (eh oui, déjà !).

Essai Roof RO9 Roadster
Un look signature « pilote de chasse » donc, souvent adopté par les conducteurs urbains (de scooter diront certains mais ce serait réducteur). Cet effet est renforcé par la présence d’un écran iridium argent. La marque Roof a eu la bonne idée de le livrer de série, en plus d’un écran incolore. Les finitions sont soignées et la qualité d’assemblage est au rendez-vous, une habitude chez Roof qui apporte beaucoup de soin à la conception et à la fabrication de ses casques. Rappelez vous mon essai du RO200 carbon. La peinture adopte une teinte noire matte de toute beauté. L’assemblage des ventilations supérieures et arrières est solide, rien à redire. L’élément qui permet à ce casque jet d’autant coller au célèbre look Roof, dont je parlais plus haut, c’est bien entendu l’ajout d’un innovant masque magnétique.

Le masque magnétique, l’innovation principale du casque Roof RO9 Roadster

Le masque magnétique constitue la principale nouveauté du casque Roof RO9 Roadster. Breveté par le fabricant français, ce système a permis au RO9 de bénéficier de l’homologation « NP » permettant la conduite avec ou sans masque.

casque à fermeture magnétique le casque roof RO9 Roadster

L’ultra efficace fermeture magnétique du masque

Côté droit, le masque est fixé par une solide pression doublée d’un ergot évitant tout décrochage accidentel. Côté gauche, on trouve une grosse pastille magnétique qui permet un accrochage / décrochage facile, d’une seule main. Vous pourrez essayer de faire comme dans la vidéo de Roof pour fixer le masque d’une rotation de tête mais, pour ma part, c’était tout simplement infaisable !

Ce masque est conçu dans une matière plastique semi-rigide afin de limiter les blessures au visage en cas de chute. Le bas du masque opte pour une forme qui suit de près le dessous de la mâchoire pour éviter les infiltrations d’air trop importantes… Ce qui m’amène à mon principal grief contre ce casque Roof RO9 Roadster.

fermeture du casque Roof RO9 Roadster

A l’opposé de la fermeture magnétique, le masque tient fermement en place grâce à cette pression et son ergot

Mise en place du masque Roof RO9 Roadster et son ajustement

Si vous avez un cou ou une mâchoire un peu forte, il faudra être très attentif au positionnement de la jugulaire et du masque en lui-même.

Si la jugulaire n’est pas correctement placée, au plus bas possible, elle peut gêner la mise en place du masque. De même, si vous avez la mâchoire qui descend assez bas, la peau entre le cou et le menton peut venir gêner le positionnement. Le masque étant tenu que par deux pattes de fixation, qui autorisent un certain degré de liberté pour qu’il soit facilement manipulable, il est possible qu’il pivote de quelques millimètres vers le haut venant gêner la fermeture de l’écran. Personnellement, je contourne le problème en abaissant bien la jugulaire une fois fermée puis je ferme l’écran avant de mettre le masque. Ainsi, j’évite tout mauvais alignement qui viendrait perturber la bonne fermeture de l’écran. C’est un coup à prendre ! Mais comme je le disais, tout dépend de votre morphologie.

A mon sens l’idée de la fermeture magnétique est excellente mais le système d’ajustement est perfectible.

Notez que la jugulaire opte pour une fermeture par boucle micrométrique. Les pattes de fixation du masque sont quant à elles ajustables par l’intermédiaire de deux vis Allen qui peuvent vous aider dans une certaine mesure à corriger l’alignement avec l’écran.

fermeture du casque Roof RO9 Roadster

Le casque Roof RO9 Roadster fait appel à une boucle micrométrique pour la fermeture de la jugulaire

Attention, le RO9 n’est PAS un casque intégral !

Attention à ne pas faire fausse route : le casque Roof RO9 Roadster reste un casque jet à 100 %. Avec ou sans masque, il ne faut pas le confondre avec un casque intégral ou modulable dont il ne peut proposer le même niveau de protection maxillo-faciale. Il s’agit ici avant tout d’un dispositif esthétique. On est donc protégé de la poussière, des insectes et ce, dans une certaine mesure, ainsi que du vent… Histoire d’agrandir, de façon appréciable, son rayon d’action.

système d'extraction d'air Casque Roof RO9 Roadster

L’extraction de l’air à l’arrière du casque s’effectue par effet venturi

Protection contre les éléments : un casque pour les jours de beaux temps ?

J’ai eu l’occasion de rouler avec le casque Roof RO9 Roadster au quotidien sur autoroute, sur des portions à 130 et 110 km/h. Concernant la fixation du masque, rien à redire, rien ne bouge ! Le flux d’air est correctement dévié mais on reste bien entendu avec un bas du visage très ventilé. Sur voies rapides, 14°C sont à mon avis la limite basse que je m’autorise avec ce casque. Bien que je ne sois pas particulièrement frileux.

ventilation du casque Roof RO9 Roadster

Non manipulable en roulant, la ventilation de la mentonnière demande l’installation d’un « patch » en caoutchouc. Attention à ne pas le perdre !

Quand la température dépasse les 20°C, on n’hésite pas à ouvrir la ventilation supérieure qui remplit parfaitement son rôle grâce à l’extraction par effet Venturi à l’arrière de la calotte. Même une fois les 30°C dépassés, on reste parfaitement à l’aise. On pense également à libérer la ventilation présente à l’avant du masque, obstruée par un élément en caoutchouc. Attention, celui-ci n’est pas manipulable en roulant. Il faudra donc prévoir si vous souhaitez ouvrir cette aération avant de rouler… et faire attention à ne pas perdre l’élément pour plus tard.

ventilation supérieure du casque Roof RO9 Roadster

Un mécanisme simple et efficace pour la ventilation supérieure

En bref, le casque Roof RO9 roadster est avant tout un casque destiné aux beaux jours. Même si le masque apporte plus de polyvalence, il n’est clairement pas adapté à l’hiver.

Aspects pratiques

Ce casque Roof est fourni avec deux écrans : un écran iridium et un écran clair (homologué). Notez que l’écran teinté est très foncé (comme d’habitude chez Roof). Idéal en plein soleil, moins quand le ciel se couvre soudainement (oui, j’ai testé pour vous)… Le changement d’écran se fait en démontant les deux plaques latérales, fixées par deux vis Allen de 4mm. Une clé insérée dans un porte-clé est fournie avec le casque. Astucieux, même si on a déjà vu des systèmes plus pratiques. Notez que la même clé pourra vous servir pour ajuster les fixations du masque.

manipulation écran du casque Roof RO9 Roadster

La manipulation de l’écran se fait par un ergot central

Fournis avec le casque, vous trouverez également des inserts en mousse de différentes épaisseurs, à destination de la coiffe. Plutôt bien vu, les trois jeux de mousses permettent d’ajuster la tenue du casque à toutes les formes de tête. En option, on trouve au catalogue de Roof des mousses de joues de différentes épaisseurs qui permettent d’aller encore plus loin dans l’ajustement à la morphologie. Rien à dire concernant le passage des branches de lunettes, même avec une monture épaisse. Un excellent point !

Enfin, dans le carton, vous trouverez l’habituel housse de casque ainsi que les stickers réfléchissants. L’occasion pour moi de vous rappeler que ces derniers sont obligatoires pour la conduite en France… Et que l’écran iridium est interdit dans l’absolu.

Voir la fiche produit

Poids3
Insonorisation2.5
Confort intérieur4
Qualité / finition4
Ventilation4.5
Maintien4

Mon avis : le jet qui en fait plus !

Pour faire simple, le casque Roof RO9 Roadster est un jet réussi, Roof étant fidèle à sa réputation. La principale différence vient du masque magnétique qui permet, à la fois, de retrouver le look "pilote de chasse" sur un casque jet et d'élargir de façon très appréciable le champ d'action. Résultat, il devient possible de prendre la voie rapide et de rouler quand la température descend sous les 15°C sans trop de souci. Il convient cependant de garder à l'esprit qu'il ne s'agit pas d'un casque intégral : pas de protection faciale ni de vraie protection contre les éléments au-delà de la déviation de l'air. En bref, un casque jet + autant au niveau du look que des possibilités offertes.
3.7

Partagez cet article

Cédric

Enseignant de la conduite depuis 2008 et motard depuis près de 20 ans, je suis le responsable moto du centre de formation à la sécurité routière CFSR, situé dans le Valenciennois. Nous préparons les élèves au permis mais nous formons également les futurs moniteurs de toute la région. J’ai également lancé le site "Le Moniteur Hors Des Clous !" en 2016 dans le but de partager le regard particulier que je porte sur l'actualité auto/moto et vulgariser les principes de sécurité routière. Bénéficiant au quotidien d'une position d’observateur privilégié, j'essaye d’apporter un éclairage particulier sur la prévention routière, la législation et la formation.