Tuto IZYSCOOT #7 : vérifier le niveau de liquide de refroidissement et le remplacer


Le liquide de refroidissement porte plutôt bien son nom puisqu’il permet d’éviter les surchauffes. Plus exactement, son objectif est de maintenir une température constante dans le moteur de votre scooter, pour éviter surchauffe ou gel. En vidéo, avec Izyscoot, voyons comment vérifier le niveau de liquide de refroidissement, et procéder à son remplacement si besoin.

1. Vérifier le niveau de liquide de refroidissement

Vérifier les niveaux, comme on dit, ou le niveau de liquide de refroidissement se fait

  • moteur froid
  • sur une surface plane

Il suffit de jeter un coup d’œil dans le réservoir, ou de garder un œil sur les voyants de votre scoot. S’il en manque, il faudra faire l’appoint. Rien de compliqué ni de surprenant ! Vérifiez dans le guide d’entretien de votre scooter quel liquide de refroidissement il est conseillé d’utiliser.

Pour remplir le réservoir, utilisez de préférence un entonnoir ou un tube en caoutchouc. Et versez délicatement.

2. Procéder au remplacement du liquide de refroidissement

Avec le temps, le liquide de refroidissement s’altère forcément. Donc il y a toujours un moment où vous devrez procéder au remplacement du liquide de refroidissement. Comment ?

  1. Vider le réservoir : dévissez la vis de purge, et laissez le liquide de refroidissement s’écouler dans un bac en plastique.
  2. Fermer la vis de purge.
  3. Remplir le réservoir avec un nouveau liquide de refroidissement. Encore une fois, reportez-vous au guide d’entretien de votre scooter pour savoir quel liquide utiliser.
  4. Démarrer le scooter, et mettre en chauffe. Ceci vous permettra de vérifier si le ventilateur se met en marche correctement.

3. Fuite du liquide de refroidissement ?

Une fuite du liquide de refroidissement peut être provoquée par un mauvais serrage des durites. Pour éviter la fuite, n’hésitez pas à resserrer régulièrement les colliers de maintien. Et vous pouvez repartir !

Pensez à vérifier régulièrement le niveau du liquide de refroidissement, ou au moins, jetez un œil aux voyants de votre scoot 😉

Partagez cet article

Mathilde Tay

Rédactrice indépendante depuis 5 ans, je suis motarde « dépendante » depuis 4 ans. Oui, je suis celle que l’on appelle parfois « sac de sable », celle qui prend des vidéos pendant que son mari se régale à moto sur les routes et sous le soleil de Californie. Fan des road trip en trail, je suis aussi fan des vieilles bécanes. Le rêve ultime ? Que mon mari voit enfin le potentiel séduction du side-car, ou rouler les mains sur le guidon d’une Triumph Speed Twin de l’âge de mon papa (1946)