Essai de la veste Segura Lady Frida


Arrivée en Californie, je n’avais ni blouson, ni casque, ni gants. Je ne suis pas arrivée nue, mais sans un brin d’équipement moto. Alors quand il a fallu choisir un blouson pour accompagner Max sur la Super 10, je voulais trouver une veste qui, à la fois, avait du style (on est en Californie ou pas ?), offrait une bonne protection, et assez polyvalente pour m’accompagner sur plusieurs road trips en Californie. La réponse ? La veste Segura Lady Frida. Et, je ne veux pas casser le suspense, mais je crois bien qu’elle fait le job…

Veste Segura Lady Frida

La veste Segura Lady Frida a du style, de la gueule, de la personnalité.

En France, je portais un beau blouson en cuir Helstons. Agréable à porter, quoi que un poil lourd, une belle coupe et de bonnes protections. J’avoue avoir eu du mal à m’en séparer. Pourtant, arrivée ici, je n’ai pas voulu retenter l’expérience du cuir. On s’y sent en hyper sécurité et pour moi, motard et cuir sont indissociables… Mais il ne faut pas oublier que nous avons choisi comme point de chute une région, une ville, où il fait beau 9 mois dans l’année (du moins, c’est ce que les gens disent – j’attends toujours confirmation). Du coup, du cuir sous un soleil de plomb, y’a mieux.

Je me suis tournée vers une veste qui me met en sécurité sur les autoroutes blindées de Los Angeles, ne m’étouffe pas sur le bord de plage, et pourtant me protège bien (à la fois du froid et de la route) lors d’escapades un peu plus loin, un peu plus haut. La veste Segura Lady Frida est un blouson textile en Serica, qui selon la fiche produit offre « un aspect denim et un toucher coton ». Je confirme. En plus, c’est une veste 4 saisons donc censée me protéger, quelle que soit la température ou le lieu. Voyons ça.

Veste Segura Lady Frida

Focus sur la matière extérieure Serica de la veste Segura.

Veste Segura Lady Frida : quand le savoir-faire Français rencontre le style Mexicain

Sur la fiche produit Motoblouz, j’aimais déjà le style. En vrai, cette veste Segura est encore plus belle. D’abord, l’aspect général : on est sur une veste kaki un peu vieilli. Une veste mi-vintage, mi-militaire, qui fait baroudeur des années 70 (d’ailleurs, il est noté partout « Segura 70 »). On dirait qu’elle a déjà baroudé sur plusieurs milliers de kilomètres… Elle est neuve, mais elle a du vécu. J’aime l’esprit.

Petit plus : la veste Segura Lady Frida est une édition limitée. Elle affiche un dessin d’une Santa Muerte signé Lo’s Pinstrip sur le fond de la doublure, et elle est dispo avec 4 patchs au design old school qui peuvent être scratchés sur le bras droit (histoire de la personnaliser). On est carrément dans un style custom. Je pourrais mieux exprimer mon sentiment à l’égard du style de cette veste avec cet émoticône qui a des cœurs dans les yeux. Vous voyez ?

Bref. La beauté de ce blouson textile vient aussi du fait qu’on sent bien la qualité de fabrication, et le savoir-faire de la marque française Segura. Les finitions sont tops. Rien n’a été laissé de côté, tout a été travaillé dans les moindres détails : épaules, coudes et bas du dos matelassés, aucune couture qui dépasse, drapeau français sur la poitrine, livrée avec une médaille Segura 70 sur le zip principal, boutons métalliques affichant 70 Segura, et gros anneaux au niveau des zips (j’y reviendrai). Vous l’avez compris : la veste Segura Lady Frida a du style… Mais pas que.

Veste Segura Lady Frida

Une veste qui a du style… dans les moindres détails.

Blouson, ou cocon ?

La deuxième chose qui me vient en tête, c’est son confort. Le choix de la matière principale n’y est pas pour rien : elle est beaucoup moins lourde que ma précédente veste, en cuir, et pourtant je me sens tout autant en sécurité dans ses bras.

Cette veste Segura est en plus équipée d’une doublure amovible thermo-alu très chaude. Je suis très frileuse, mais avec un bon pull, la doublure et la veste, on a pu aller jusqu’au Grand Canyon avec une moyenne de 10°C. Bon, on ne va pas se mentir : je n’avais pas hyper chaud, mais pas hyper froid non plus. Je dirais que la doublure permet d’affronter des températures qui descendent jusque 7°C à 10°C.

Pour les beaux jours, elle dispose aussi d’une membrane respirante. Elle n’a pas été conçue pour le chaud spécifiquement puisqu’elle ne dispose d’aucune aération particulière… Mais honnêtement, elle respire bien et n’est pas « lourde ». Donc elle est agréable à porter sous le soleil, jusque 22-25°C je dirais.

Enfin, la veste dispose d’une membrane étanche fixe contre la pluie. Sur ce point, je n’ai pas encore testé son efficacité… Honnêtement, j’ai un peu peur que le tissu extérieur se « gorge d’eau » mais la membrane intérieure est censée me protéger. Donc, c’est l’essentiel. Je ferai une mise à jour si nécessaire après y avoir été confrontée.

Un dernier point météo : cette matière Serica – ou la doublure, je ne sais pas vraiment – s’avère aussi très efficace contre le vent. Aucun ressenti malgré de grosses rafales.

Veste Segura Lady Frida

Focus sur la doublure amovible en thermo-alu avec poches intérieures.

La coupe, ça donne quoi ?

La coupe aussi se veut confortable. J’avais une petite appréhension avant de la recevoir : j’avais peur qu’elle soit courte, et du coup ne vienne pas me réchauffer jusqu’en bas du dos. Et bien, elle tombe parfaitement jusqu’au bas des fesses. Je suis super petite (1 m 54) donc ceci explique peut-être cela, mais elle devrait tomber au milieu des fesses pour les « personnes de taille normale ». Et donc protéger le bas du dos. D’ailleurs, tant que nous y sommes, petit point sur la taille : j’ai pris la Taille 1. Avec mon gabarit, elle est un peu large au niveau des épaules. Mais vu que je l’ai portée la plupart du temps avec un pull en dessous… Tant mieux ! Les manches tombent quant à elles au niveau de mes paumes. Je dirais que cette taille 1 convient bien pour un 36 / 38.

Seul petit hic niveau confort : son col. Il est assez haut pour me protéger du froid dans le cou mais le zip, une fois fermé, vient me chatouiller la gorge. Ou carrément se frotter, au point d’en devenir désagréable. Quand il ne fait pas trop frais, ce n’est pas grave, il suffit de baisser le zip. Mais quand il fait super froid… ça peut être gênant.

Pour info : je suis passagère, et non conductrice. Ainsi, je ne peux rien dire pour tout ce qui est confort de conduite.

Est-ce que le cocon est protecteur ?

Je n’avais jamais eu de veste textile. J’avoue que dans ma tête, on ne pouvait être en sécurité que dans une veste en cuir. Pourtant, la matière de la veste Segura Lady Frida m’a tout l’air d’offrir une bonne première protection. Epaules, coudes, bas de veste sont matelassés. Je pense que c’est essentiellement une histoire de style, mais j’aime à penser que ce surplus de tissu apporte un surplus de sécurité.

Elle dispose en plus de protections amovibles homologuées CE aux coudes et aux épaules. Elle n’est pas dispo avec une dorsale de série (dommage !), mais prédisposée à en recevoir une de la marque Segura. Perso, j’ai fait l’acquisition d’une dorsale Alpinestars de niveau 2 qui fait parfaitement l’affaire.

Bref, côté protections, cette veste propose le minimum, ou l’essentiel.

Veste Segura Lady Frida

Belles finitions signées Segura

Une veste aussi pratique qu’esthétique

Un dernier point, selon moi, important : la praticité au quotidien. La veste Segura Lady Frida affiche un total de 8 poches + 2 autres sur la doublure. Deux poches poitrines avec bouton pression, une petite poche supplémentaire et zippée au-dessus de la poche poitrine droite, deux poches classiques zippées au niveau de la taille, une micro-poche sans fermeture sous la poche de taille gauche, et deux poches intérieures avec scratch. Franchement, c’est top pour les courts trajets. Le téléphone d’un côté, le portefeuille de l’autre. Et quelques autres petites poches pour mettre un élastique, des clés, une carte… Cet aspect est bien pensé.

Le top, c’est que deux des poches (les deux principales au niveau des hanches) ainsi que le zip principal sont équipés d’un anneau. Au début, je me disais « ouais, cool, mais pourquoi ? » : en fait, cet anneau est juste l’élément le plus ingénieux de cette veste. Ils permettent de facilement ouvrir / fermer les zips… même avec des gants qui vous handicapent un peu. On passe le doigts, et c’est un jeu d’enfants.

J’apprécie aussi les deux sangles, de chaque côté, qui permettent d’ajuster la veste à votre morpho. En plus, quand il fait froid, vous pouvez serrer un max pour créer vous créer un véritable cocon sous la veste. Quand il fait bon, vous pouvez desserrer et profiter d’une légère aération. Pareil au niveau des manches : il y a trois boutons pour ajuster à vos poignets. Et ajuster aussi en fonction de la température. C’est top.

Veste Segura Lady Frida

Ajustement poignets, taille, anneaux de fermeture et capuche : une veste pratique !

Un dernier mot pour la fin ?

Pour conclure, je dirais que cette veste est top au quotidien. Elle est bien pensée, pratique, agréable à porter. Du coup, elle offre un bon équipement pour les trajets maison / boulot, en moto, tous les jours. Elle a du style, elle a de la gueule et sa personnalité. Vous pouvez l’emmener partout sans donner l’impression de partir en road trip sur 1 mois.

Par contre, justement, si vous voulez partir en road trip sur un mois, je ne sais pas si elle convient… Ce n’est tout simplement pas son objectif, son ambition ! Arrivé ici, Max a choisi une veste adventure / touring : la veste Rev’it Outback 2. A la fois agréable au quotidien, et parfaite pour les longs voyages. Je pense qu’à termes, pour nos envies de voyages plus lointains, je devrais aussi m’équiper d’une veste adventure de ce style. Mais pour les prochains mois, sous le soleil de Los Angeles, pour aller à la plage ou dans les villes voisines, la Lady Frida fait parfaitement l’affaire.

Veste Segura Lady Frida

Un beau produit, made in France, homologué CE.

Parfaite ?

Seul le zip principal me prend un peu la tête. Il est monté à l’envers, du moins pas dans le même sens que toutes mes autres vestes, et je galère bien souvent pour l’ouvrir complètement. Oui, entre nous, ce n’est qu’un détail. La veste Segura Lady Frida remplit sa mission, et c’est le principal.

Veste Segura Lady Frida

En route avec la veste Segura Lady Frida

Mathilde, One Month One Ride.

Style 5
Protection (route)3.8
Protection (températures)4.3
Praticité 4.5
Confort4.8
Finitions5

Mon avis : une veste qui n'a pas que de la gueule !

Ne vous fiez pas à son style : ok, la veste Segura Lady Frida est belle, stylée, différente. Mais elle est aussi très bien pensée, bien finie, pratique, agréable à porter, protectrice. C'est une veste au top pour le quotidien, qui saura vous accompagner lors de courts week-ends.
4.6

Partagez cet article

One Month One Ride

Max est un passionné-passionnant de motos. Moi, Mathilde, je suis passionnée par les voyages (et par la bouffe). C’est en duo (ou trio avec la Super 10) que nous avons décidé de partir vivre et rider sous le soleil de Californie. Histoire de découvrir le pays, la culture… et les merveilles culinaires américaines. Alors c’est en duo qu’on vous résume ici nos folles… ou plutôt nos terreuses, ensoleillées, et merveilleuses aventures. Suivez-nous aussi sur Insta.