GPS moto et WNRO : La mise à jour, ça urge !


TomTom Rider 450

Le bug de l’an 2000, vous vous souvenez ? Une alerte assez similaire touche les GPS, qui verront leur calendrier remis à zéro le 6 avril prochain ! Rassurez-vous, il n’y a pas vraiment de quoi s’inquiéter, sauf si votre appareil n’est pas tout jeune. On détaille ça dans cet article.

Si vous ne l’avez pas fait récemment, il est temps de mettre à jour votre GPS (moto ou pas). En cause : le système de positionnement par satellite américain GPS, qui prête son nom par extension aux appareils qu’on greffe aux guidons de nos motos. Figurez-vous que tous les 19 ans, il réclame une remise à zéro de son calendrier. Et ça tombe le 6 avril prochain !

Remise à zéro du calendrier des semaines imminente

Pour entrer dans les détails, le calendrier du GPS mémorise la date du jour sous la forme d’un numéro de semaine, qui s’incrémente progressivement. Ce numéro est stocké dans un espace de 10 bits, permettant d’exprimer au maximum 1024 semaines. Au-delà desquelles il faut remettre à zéro le calendrier… Et il s’avère que la dernière remise à zéro du calendrier des semaines – baptisée WNRO pour Week Number RollOver – s’est déroulée il y a bientôt 19 ans, soit… 1024 semaines. Donc le 6 avril 2019, on efface tout et on recommence !

Oh, rien de grave dans l’absolu, en particulier si vous disposez d’un GPS récent. « Les utilisateurs de nos dernières générations de GPS ne sont pas impactés de quelconque manière par le WNRO », explique-t-on chez TomTom, qui nous a communiqué cette information. « Ceux qui possèdent un GPS TomTom d’une précédente génération pourront le mettre à jour très simplement. »

WNRO : Ce qu’il faut faire avec votre GPS TomTom

  • Les GPS de la gamme actuelle ne sont pas impactés. Autrement dit, il n’y a rien à faire.
  • Les GPS d’anciennes générations doivent être mis à jour par le téléchargement du logiciel correctif. Celui-ci est disponible en ligne, sur votre compte TomTom. On parle bien de mise à jour logicielle et pas cartographique, hein.
  • Pour certains modèles très anciens, pour la plupart âgé de plus de 10 ans, il n’existe pas de correctif. L’appareil continuera à fonctionner, en revanche l’heure et la fonction ETA (temps d’estimation d’arrivée) ne seront plus actives.

Dans le doute, vous pouvez vérifier si votre GPS TomTom a besoin d’une mise à jour en entrant son numéro de série sur cette page dédiée : www.tomtom.com/updates

Et pour les GPS Garmin, que nous distribuons également ?

Garmin reste plus vague que TomTom sur la question du WNRO. Il semblerait que la grande majorité de ses modèles passe le cap de façon transparente grâce à une mise à jour automatique. Si votre Garmin n’est pas tout jeune, nous vous invitons tout de même à vérifier si une mise à jour n’est pas disponible.

GPS de votre smartphone : RAS

Si vous utilisez la fonction GPS de votre smartphone au guidon, pas d’inquiétude. Les puces GPS qu’ils contiennent sont récentes et sauront gérer le WNRO les doigts dans le nez.

Si vous avez des GPS moto (ou auto, on vous pardonne) d’autres marques, vous pouvez jeter un œil à cet article de 60 millions de consommateurs, qui détaille les procédures.

Allez, on vous laisse, vous avez peut-être une mise à jour à lancer !

 

Partagez cet article

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.