Équipement cross : La wishlist de Julien


En matière d’équipement cross, pour moi, l’important c’est le style mais aussi et surtout la sécurité. Dès que je roule, je suis intégralement équipé. Comme il est toujours intéressant de savoir comment s’équipent les autres pilotes, je partage avec vous la liste de l’équipement MX que je préfère, et pourquoi je le préfère. Une wishlist testée et validée depuis des années !

Pratiquant le cross depuis l’âge de 3 ans, j’ai notamment usé pas mal de Yamaha (du 85 au 250). Aujourd’hui j’ai deux motos de cross: un Yamaha 250 YZF pour rouler toute l’année dans la terre comme dans le sable et un Honda 250 CR de 1992 restauré de A à Z en famille pour les courses vintage.

Généralement, dans mes tenues pour le MX, je mixe Sobre (bottes & casque unis) avec des tenues “flash” et inversement. Comme vous allez le voir plus bas !

Yamaha YZF 250

Ma Yamaha YZF 250

Casques cross : Shoei, ma préférence à moi !

C’est le troisième en quelques années que j’use. D’abord le VFX & maintenant le VFX-WR, Shoei reste selon moi l’une des meilleures marques de casque dans le MX et l’une des plus sécuritaire surtout !

Système d’absorption des chocs, démontage rapide des mousses de joues, aération interchangeables… Tout est présent sur ce casque que j’ai d’ailleurs testé ici.

Masque sur casque Shoei VFX-WR

Le casque Shoei VFX-WR

Masque cross : Une histoire de météo !

Coté masque, mon cœur balance. Pendant des années, j’ai roulé avec des masques 100%. Pour moi leurs masques, et notamment la Racecraft, affichent le look parfaitement agressif, un jeu de coloris toujours plus cool chaque saison et un ensemble d’accessoires (écran teinté, tear-off etc.) infini !

Pour autant, j’ai eu la chance de tester le Scott Prospect, il y a quelques temps pour #EnjoyTheRide et depuis c’est mon allié sur les courses de sables !

J’alterne donc entre 100% l’été et Scott Prospect l’hiver, le tout en m’amusant parfois avec des masques O’neal B50 ou encore les masques du français Aka qui développent des technologies très ingénieuses !

Prospect

Le masque Scott Prospect, parfait pour le sable avec son roll-off

Protection cervicale : Le faux débat

Je n’ouvre pas le sujet qui fait couler de l’encre depuis des années sur les protections cervicales. Avec un passif sur ce sujet et déjà pas mal de fractures à mon actif (dont aucune aux cervicales … ) je roule avec une protection cervicales Leatt Neck Brace depuis plus de 10 ans et idem pour mon frère. Je dirais même que lorsque mon père nous accompagnait à l’entraînement, fallait pas l’oublier sinon la moto restait dans le camion. Alors on y trouve un intérêt ou pas, chacun son avis…. moi j’y crois !

Articulation à la cheville

Les bottes Sidi Crossfire 2 SRS

Bottes cross : Difficile de trouver chaussure à son pied !

Du 85 au 250 cm³, j’ai dû faire une dizaine de marques de bottes différentes. Non seulement parce que mon pied grandissait mais aussi et surtout car je ne trouvais pas la bonne paire… trop rigide, trop épais, trop “fragile”… C’est finalement après un long moment que je teste la Sidi Crossfire SRS 2. Juste la bonne taille, la bonne largeur, pas de chaussons (je déteste ça) et surtout l’ensemble des pièces peuvent être changées pour prolonger sa durée de vie. Banco !

Aujourd’hui la SRS 2  a été remplacée par la SRS 3 avec un nouveau système de protection de la cheville. Cette nouvelle génération reste aussi performante que l’ancienne version mais si je devais changer j’hésiterais tout de même entre la Sidi SRS3 ou la Fox Instinct qui, pour l’avoir testé, est un véritable chausson !

Buste : Gilet ou Plastron ?

Personnellement, impossible pour moi de rouler avec un gilet.  J’ai déjà essayé plusieurs fois, et je suis vite revenu au plastron pas soucis de mobilité et de légèreté. J’utilise depuis des années Proframe (qui n’est plus produit maintenant) et de plus en plus je pense à le changer pour la prochaine saison sable par sa nouvelle version, le fox Raceframe ! Plus souple, plus compact et avec une dorsale plus légère.

Attention quand même, bien que très petit et très léger, ce pare-pierre reste homologué aux normes 1621-3 pour la pratique de la compétition. Bien qu’il reste peu de produits non homologué sur le marché, pensez à vérifier les certifications avant l’achat de cette protection histoire de ne pas se la faire confisquer au contrôle technique de pré-course. On vous explique comment reconnaître les gilets et plastrons homologués ici !

Julien Enduropale Vintage

Ma tenue « 80’s style » avant l’Enduropale Vintage

Tenue : Les goûts et les couleurs

Alors là il y a pas à chipoter … chacun à ses affinités et les goûts et les couleurs ça ne se discute pas… Je roule avec des tenues O’neal depuis quelques années maintenant pour plusieurs raisons : le rapport qualité/prix, la résistance des tenues et surtout des parties à l’intérieur des genoux. Pour l’Enduropale Vintage, je portais une reproduction d’un tenue de 91, histoire de compléter le côté « d’époque ». Alors ça va débattre et pas plaire à l’ensemble, mais j’aime l’originalité et jouer le jeu du 100% rétro !

Si je ne roulais pas avec les tenues O’neal, je pense que j’opterais pour une tenue française Pull In. Ça fait un moment que j’apprécie les graphismes de la marque. Seul hic pour moi, ils sont tellement forts qu’il y en a beaucoup sur les circuits et je déteste porter la même tenue que les autres…

Ma wishlist TT en un coup d’œil

Partagez cet article

Julien

Si je passe mes journées dans les bureaux de Motoblouz.com, le plus clair de mon temps libre est consacré au Mx ! Le sable est mon terrain de prédilection, les Yamaha celles qui mettent le feu à ma passion...