Essai blouson moto DXR LYLY


Un blouson en cuir, c’est stylé, mais l’été il devient difficilement supportable. Donc plutôt que de porter simplement un t-shirt au détriment de votre protection, je vous conseille d’opter pour un blouson d’été tel que le blouson DXR LYLY. En route !

Le blouson DXR LYLY, léger et aéré

Ce petit blouson de la marque DXR ne pèse presque rien. Il est fait de textile synthétique et de mesh, tout en tissu. Il ne comporte pas de doublure amovible, juste une doublure fixe en textile léger. Mais il possède deux grandes poches intérieures où un smartphone et un portefeuille peuvent aisément rentrer, ainsi que deux poches extérieures zippées, dont les languettes gagneraient à être rallongées. Deux scratchs sont également présents au bout des manches pour pouvoir les resserrer.

En plus d’être léger, le mesh du blouson DXR LYLY est incorporé dans le tissu et ce, sur toute la longueur des bras ainsi que sur la poitrine. Ceci offre une grande aération.

Un style passe-partout

La coupe de ce blouson est une coupe classique, plutôt près du corps. Deux zips permettent d’agrandir le tour de hanches pour plus de confort. Le blouson DXR LYLY existe en beige, ainsi qu’en noir et rose. J’ai personnellement décidé d’opter pour le beige pour aller avec mes baskets REV’IT.

Petit détail qui m’a énormément plu : le petit logo DXR avec les lunettes, qui me font énormément penser à celles de Luna Lovegood dans Harry Potter ! (D’où son nom : LYLY ?!)

Le blouson reste très confortable et offre une grande aisance. Les protections CE aux épaules et aux coudes ne gênent pas les mouvements. Une poche est également prévue pour une dorsale. Je l’ai d’ailleurs essayée avec, et le confort reste toujours le même !

Attention tout de même si vous portez généralement des pantalons taille basse. Le blouson DXR LYLY ne descend pas jusqu’aux fesses en position de conduite, et il pourrait laisser apparaître le bas de votre dos.

Test en agglomération VS sur route

J’ai d’abord eu l’occasion de tester ce blouson DXR en agglomération puis sur route, lors d’un road trip d’environ 1000 km.

En ville, il est un véritable atout pour toutes les motardes. Léger, il nous aide à respirer malgré la chaleur du bitume, des voitures et de nos moteurs. L’air qui traverse le mesh est un véritable rafraîchissement.

Sur route, il faut savoir faire avec le temps. Pendant une grande partie de ma balade, j’étais simplement en t-shirt sous le blouson. Le soleil tapait plutôt fort, je n’ai donc eu que des petits frissons parfois, pendant le trajet, notamment lors de notre petite partie d’autoroute à 130 km/h. Heureusement, nous n’avons pas eu de pluie. Je n’avais prévu aucun autre blouson, et je me serais vite retrouvée trempée étant donné que le blouson DXR LYLY n’est pas imperméable…

Le lendemain, il faisait beaucoup moins beau… Alors, malgré avoir mis un petit pull en dessous, j’ai eu assez froid. Heureusement, mon copain m’a prêté son gilet en plus, et ce fut réglé. Dès que nous avons été de retour en région parisienne, et donc dans l’interfile des bouchons, j’ai de nouveau apprécié les aérations de ce blouson.

Pour conclure…

Attention si comme moi vous prenez le coloris beige : les taches se voient très vite. Les insectes morts ne traversent pas les mailles, mais certains cadavres ont réussi à le tacher ! Si vous voulez vous débarrasser de ces taches, enlevez les protections puis passez un spray détachant avant de l’envoyer en machine.

Pour terminer, je pense que c’est un blouson indispensable l’été, et principalement en agglomération. Le blouson DXR LYLY est pratique grâce à ses nombreuses poches, et assez seyant. De plus, il reste très léger tout en offrant une très bonne protection. Il offre donc un excellent rapport qualité/prix.

Si vous décidez de partir pour de plus longues balades, pensez à prendre au moins un pull ou même un autre blouson imperméable si vous avez la place.

Confort9
Confort thermique9
Protection8
Coupe9.5
Qualité/Finition9
Pattes de serrage9.5

Mon avis : Indispensale en été !

Le blouson DXR LYLY est un indispensable pour les motardes roulant en agglomération l'été. Il est bien coupé, confortable, pratique et léger. En plus de ces qualités, son prix est également un véritable atout !
9.2

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Chloé

Toute jeune motarde de 22 ans, j'ai eu mon permis en septembre 2015. Depuis, j'arpente les routes de la région parisienne sur mon ER6-N, toujours à chercher de nouvelles balades avant de me lancer dans une aventure un peu plus longue... En attendant, je parfais mes tenues de motarde en essayant d'être "stylée" et confortable (sans oublier de chouchouter ma kawa !)