Essai gants Bering Dereck « camo »


Être motard 365 jours par an impose de disposer d’une garde-robe adaptée à toutes les conditions climatiques…
Les gants, élément de protection devenu obligatoire depuis cette année, ne font pas exception à cette règle. Fraîchement arrivés sur le marché, les gants Bering Dereck se proposent d’allier protection et ventilation afin de prendre soin de vos mains lors des balades estivales.

Faire rimer protection et confort

Longtemps, disposer de protections efficaces imposait aux motards de faire quelques concessions en termes de confort. Ces dernières années, les fabricants d’équipements ont fait d’importants efforts afin de rendre plus agréable le port d’éléments de sécurité. Les gants Bering Dereck semblent tirer profit de toute l’expertise de Bering dans ce domaine.

Premier bon point, les coques de protection en carbone offrent une bonne ergonomie et se font oublier dès les premiers kilomètres. La paume de la main n’est pas en reste : de larges empiècements en cuir viennent doubler l’épaisseur du gant. Lorsque l’on sait que le réflexe naturel d’un motard en cas de chute est de mettre les deux mains bien en avant, on tient là un élément rassurant dont ne disposent pas toujours les modèles concurrents…

Côté confort, en plus des éléments cités précédemment, on notera l’utilisation de néoprène au niveau du poignet. En plus de ses propriétés élastiques qui permettent un bon serrage du gant, cette matière offre une réelle douceur au toucher. Ceci permet d’envisager de longues sorties, sans gêne au niveau de l’articulation.

Canaliser l’air frais, la force des gants Bering Dereck

Qui n’a jamais connu la sensation de mains moites lors d’une sortie par forte chaleur ?

Pour contrer ce désagréable phénomène, Bering a doté ses gants Bering Dereck de véritables prises d’air sur le dessus de l’index, du majeur et de l’annulaire. Ces petits « tunnels » grillagés guident un important flux d’air dans le gant de manière efficace. Tout en laissant les moustiques loin nos petits doigts.

Grâce à ces artifices à l’intégration soignée, finies les mains qui transpirent en été !

Les gants Bering Dereck : stylés et connectés

Si tous les goûts sont dans la nature, force est de constater que les gants Bering Dereck affichent un look résolument moderne et racé ! Les coloris viennent renforcer ce sentiment. Pour ma part, je suis un vrai fan du coloris « Camo » testé ici.

Outre le look, la tendance actuelle est aux objets connectés, ou permettant d’interagir avec son smartphone. Dans le cas des Dereck, équipés du Sensor System, ils permettent d’utiliser un écran tactile avec l’index via un revêtement adapté. Grâce à ce système, les Dereck deviennent les gants textile des motards « Version 2.0 » !

On termine par un détail malin ? Les Dereck disposent d’une « bavette » sur le côté de l’index. Celle-ci permet d’évacuer l’eau de la visière de votre casque comme le ferait un essuie-glace… Etant Normand, j’apprécie l’idée à sa juste valeur !

PROTECTION8
CONFORT9
STYLE8.5
FINITION7.5
ASPECTS PRATIQUES9.5

Mon avis : l'alliance de la sécurité, du confort et du look

Entre leur ergonomie soignée, les éléments de sécurité en carbone et leur modernité affirmée jusqu'au bout des doigts, les gants Bering Dereck s'affirment comme partenaires de choix pour vos balades sous le soleil et la chaleur... Un must-have dans une garde-robe de motard !
8.5

Partagez cet article

JBuzZzLightyear

Tombé dans le chaudron motard dès le plus jeune âge, je suis un amoureux de 3 cylindres anglais... Proprio d'un Daytona 955i et d'un Street Triple RS, je partage ma passion en photos sur Instagram sous le pseudo @Jbuzzzlightyear...

  • maxime quelquechose

    je dispose moi même de ces gants, j’en suis très content, ravi de voir ce test confirmer que j’ai fait le bon choix.