Essai Casque Astone GT Retro


En quête d’un casque vintage pour avoir le « staïle » sur mon scrambler tout en étant correctement protégée, #EnjoyTheRide me confie aujourd’hui le test du petit nouveau sur le marché du casque intégral vintage : le casque Astone GT Retro.

Esthétique et confort sont au rendez-vous avec le casque Astone GT Retro

Les coloris disponibles pour le casque Astone GT Retro sont sympa, et peuvent coller à n’importe quelle vieille moto ou néo-rétro actuelle. En effet, on a du gris, du vert militaire, du blanc, du noir, du gris dirty, avec des bandes de couleur ou sans, le tout en mat ou vernis. Pour ma part, j’ai choisi le noir mat avec la bande dorée. Le noir pour coller à la peinture de ma moto, et le doré, maniaquerie oblige, pour le rappel avec mon disque de frein avant qui est de la même couleur.

Sorti du carton, on s’aperçoit que le casque Astone est vraiment léger. Entièrement en fibre de verre, le casque Astone GT Retro pèse à peine 1 350 grammes.

Niveau design, ce casque vintage est vraiment beau : sobre et efficace comme j’aime. La mentonnière massive rappelle le style des casques dirt track des années 70. Deux petites aérations y sont greffées. Trois autres petites aérations sont intégrées au-dessus de la visière, en dessous du logo Astone, qui est soigneusement et discrètement collé sur le haut.

A l’intérieur, les mousses de joues hypoallergéniques, couleur brun caramel, accentuent le côté vintage du casque. Elles sont douces et n’appuient pas trop sur les joues. Il est également possible de les démonter pour les laver.

Le casque Astone GT Retro n’ayant pas d’écran solaire interne, les mousses permettent de faire passer facilement des lunettes de soleil (ou des lunettes de vue). La visière est grande, et permet une très bonne visibilité. Les fixations de celles-ci sont confiées à des vis larges, tête en alu, qui accentuent également le côté rétro du casque.

Côté pratique, il faut avoir la patience d’apprivoiser la bête…

On commence par la fermeture du casque Astone GT Retro. Elle est confiée à une jugulaire double D qui demande une certaine maîtrise, un calme et une patience digne du Dalaï-Lama quand c’est la première fois qu’on a affaire à ce système. Surtout dans un monde où la fermeture par boucles micrométriques est tellement répandue (et pratique). Le point positif est que la jugulaire est plus discrète et plus confortable. Et en cas de fortes chaleurs, on ne se retrouve pas avec une grosse jugulaire toute transpirante.

D’autre part, une fois le casque Astone fermé, la visière est un peu compliquée à ouvrir. Il faut soulever la visière du côté gauche avec le pouce puis pousser vers le haut, ce qui oblige l’utilisation des deux mains avant d’avoir le « coup de main ». Un peu dommage lorsque l’on croise d’autres motards, ou des potes, aux feux rouges ou sur la route, et qu’on veut se taper la discut’.

Bonne surprise tout de même concernant la visière ! Si vous êtes un habitué de l’écran Pinlock, fort pratique surtout par mauvais temps, vous allez être surpris. Le casque Astone GT Retro a un écran prédisposé Pinlock (non-fourni avec le casque).

Dernier point, le casque Astone GT Retro taille grand. Portant en général du S (ou du XS selon le modèle), le XS de chez Astone serait plutôt du S chez un concurrent.

Un casque moderne plutôt fait pour la ville

Une fois sur la tête, ce casque Astone ne se fait pas sentir, vu son faible poids. Le casque Astone GT Retro est très confortable. La visibilité est très bonne, grâce à la largeur de la visière. Et les aérations jouent parfaitement leur rôle.

Niveau insonorisation par contre, on peut mieux faire. Surtout si vous roulez avec une belle ancienne qui pétarade un peu. Voilà pourquoi ce casque est plus adapté aux trajets en ville ou à faible vitesse. Et ca tombe bien puisque, avec les récentes limitations de vitesse, à 30 ou 50 km/h en ville et à 80 sur les routes, on est bien 😉

Poids9
Ergonomie 7
Confort intérieur9
Ventilation 8
Silence7
Finition8

Mon avis : un casque idéal pour la ville

Le casque Astone GT Retro est un très bon compromis si vous cherchez un casque assorti au style rétro de votre moto, et si vous ne voulez pas y laisser un rein. En effet, entre 250 et 279 euros, le casque Astone GT Retro est dans les premiers prix des casques intégraux vintage et rétro en fibre. Il est plutôt fait pour la ville, en raison de l’insonorisation qui devient un peu compliquée à partir de 90 km/h.
8

Partagez cet article

EL CHEEBA

Passionnée de moto depuis toute petite et créatrice du site mini4temps.fr dédié aux minimotos Honda, j'ai fini par lâcher les petites roues pour passer à plus gros. Aujourd'hui, je roule en CBF 600 et je bosse sur une vieille GS500 modifiée en brat / scrambler pour cruiser en ville.