Essai du pantalon DXR Chino


L'avantage de la longueur du DXR Chino, pouvoir se passer des footstraps

Comment introduire le pantalon DXR Chino ? C’est vrai quoi, Motoblouz l’a déjà très bien fait sur son site… Alors, on ne va y pas aller par quatre chemins : vous recherchez un pantalon moto léger et souple, agréable à porter au quotidien sans faire l’impasse sur la sécurité ? Le traditionnel jean bleu ne vous intéresse pas ? Alors lisez ce qui va suivre, ça peut vous intéresser.

Un pantalon simple, mais pour la moto

On ne va pas se mentir, avec un tarif aussi attractif, le pantalon DXR Chino est un simple pantalon en coton qui a été adapté à la pratique du deux-roues. À l’extérieur, seuls les soufflets d’aisance trahissent sa vocation. La finition ne souffre d’aucun défaut apparent. Au niveau pratique, on notera la présence de footstraps (fort heureusement amovibles) pour maintenir le pantalon collé à la chaussure. Concernant les poches, c’est du léger : deux poches frontales et deux poches revolver.

pantalon DXR Chino avec soufflets d'aisance... pour la moto

La présence de soufflets d’aisance trahit la vocation motarde du pantalon DXR Chino

Petits hommes s’abstenir VS technique de l’ourlet

Séance d’essayage : le tour de hanches correspond à ce que j’ai demandé. Vu que j’ai pris la plus petite taille, j’avais peur pour la longueur des jambes . Eh bien, malgré mon 1,80 m, j’ai encore pas mal de marge. Bon, voyons l’aspect pratique, assis sur la moto on ne verra pas mes chaussettes aux motifs ringards. Donc au moment de vous référer au guide des tailles en vue d’un potentiel achat, voyez si vous choisissez de faire un ourlet ou si vous vous orientez plutôt vers un autre modèle ! Personnellement, j’ai mis le programme de la machine à laver et du sèche-linge sur le mode « rétrécissage de fringue » pour une coupe un peu plus fittée.

pantalon DXR Chino à l'essai

L’avantage de la longueur du pantalon DXR Chino : pouvoir se passer des footstraps

Deux coloris au choix

Le pantalon DXR Chino est proposé en deux coloris quasiment opposé l’un à l’autre : noir et beige. J’ai posé mon choix sur le coloris beige. Tout d’abord car j’ai déjà un jean Esquad noir, puis pour les photos, une couleur claire permet de se faire une meilleure idée. Et enfin, pour éviter la surchauffe en été ! Je ne vous le cache pas, en beige, mieux vaut éviter de bricoler la moto et de se retrouver avec des taches irréversibles…

choix du pantalon DXR Chino beige

La couleur beige se destine à une météo clémente

Un pantalon qui ne néglige pas la sécurité

Le pantalon DXR Chino est l’allié des petits trajets et balades estivales. En effet, malgré des protections de genoux Smooth Ways de niveau 1, il reste homologué pour une utilisation urbaine. C’est mieux que rien me direz-vous. S’il est constitué de coton, la doublure interne est constituée à 60 % de Kevlar et 40 % de polyester. S’il est fourni avec une paire de protections de genoux de niveau 1, il dispose également d’emplacements pour des protections de hanches non fournies.

Utilisation par temps sec uniquement !

En étant constitué de coton, ce Chino DXR n’aime pas la pluie. Mais alors, pas du tout… Si des épisodes pluvieux sont prévus lors de votre trajet, prévoyez un surpantalon ou combinaison de pluie. Ce sera nécessaire. Cela est d’autant plus justifié si votre choix se porte sur le pantalon DXR Chino beige, salissant au possible

4 saisons le pantalon DXR Chino ? Vraiment ?

Ça, c’est ce que nous vante la marque DXR. Mais à l’essai, je peux vous assurer qu’en hiver, il faut nuancer le propos.

Premier jour d’essai, le thermomètre indique -2°c. Honnêtement, ça faisait longtemps que je n’avais pas eu aussi froid, surtout les sections sur nationale. S’il m’arrivait de partir en jean moto par ce temps sans trop souffrir, je ne le ferai plus avec le DXR Chino. L’air passe autant par les tibias que par les cuisses. Cela vaut-il la peine de mettre un pantalon technique ou un legging ? On perd l’avantage du pantalon à porter confortablement toute la journée… Si vous faites de l’autoroute ou de la nationale, prenez-vous un bon surpantalon de pluie quatre saisons avec protections et doublure thermique amovible.

Pantalon 4 saisons urbain, à la rigueur…

Si je ne garde pas une bonne expérience du pantalon DXR Chino sur nationale, en ville ça reste supportable, même par température basse. Si vous utilisez un scooter avec tablier, ne vous inquiétez pas, ça devrait le faire !

Du coup : un excellent pantalon été

Couleur : beige, tissu : fort aéré, protections hanches et genoux : possible ! Je pense qu’en utilisation caniculaire, il sera difficile de battre le DXR sur ce terrain-là. Je suis d’ailleurs très pressé de le tester dans ces conditions.

Confort en route

Le pantalon DXR Chino est agréable à porter lorsque l’on ride. Si l’on ressent fortement la pression des protections de genoux, il n’y a aucune gêne à passer les rapports, freiner, bouger son popotin et poser ses deux pieds au sol. Pas de problème non plus pour manœuvrer en marche arrière.

confortables en toutes circonstances le pantalon DXR Chino

Le pantalon DXR Chino se veut confortable en toutes circonstances

Confort à l’arrêt

Dès la deuxième utilisation, j’ai dû sectionner les étiquettes tellement ça grattait. Cela dit, le Chino est agréable à porter au quotidien et, est assez doux au toucher. Par contre, la pression des protections de genoux se fait vraiment sentir les premières 48 h, au point d’être plutôt désagréable, notamment lorsque l’on reste longtemps assis sur la chaise de bureau… Une fois qu’elles sont rodées, c’est beaucoup plus supportable.

Pantalon moto au look passe-partout

Le pantalon DXR Chino, un pantalon moto au look passe-partout

Voir la fiche produit

Coupe3
Finition5
Agrément thermique (hiver)1
Agrément thermique (été)5
Sécurité1.5
Poches3.5

Mon avis : un pantalon textile destiné aux plaisirs estivaux

Le beau temps revient, les plus frileux ressortent leurs machines, les autres changent juste de garde-robe. Pour les uns comme pour les autres, le pantalon DXR Chino est un bon pantalon pour qui veut aller bosser sans s'encombrer de sa garde-robe ou pour des balades plus relax que sportives. En hiver, ne quittez pas les agglomérations et fuyez la pluie !
3.2

Partagez cet article

Gab

Moi c'est Gab', depuis que j'ai obtenu le précieux sésame en 2013, je roule sur mon Sportster pour déambuler sur les boulevards et plus récemment mon Africa Twin pour affronter les conditions climatiques hostiles ou pour rider vers d'autres horizons. Egalement cycliste et parfois automobiliste, je prône le partage, la responsabilité et la sagesse collective sur la route. Quoiqu'il en soit, je recherche l'équipement sachant allier style, efficacité et protection.