Essai intercom Dexter D-1 Duo


Lors de l’essai du casque Shark Speed-R2, je vous parlais de mon intérêt pour les équipements de haute technologie à destination des motards. Au moment où j’écrivais ces lignes, je ne m’attendais pas à ce que l’équipe de Motoblouz m’annonce que le prochain essai serait celui d’un intercom, le Dexter D-1 Duo. Déjà possesseur d’un Scala-rider G9X, considéré comme un dispositif « haut de gamme », j’étais très curieux de savoir ce que donnerait un appareil proposé à un tarif si compétitif !

Il s’agit ici d’un essai principalement réalisé dans l’optique de son usage « intercom », grâce au pack « Duo », à savoir en communication moto à moto, ou pilote à passager. Cependant j’aborderais également les autres usages possibles, à savoir pour passer un appel téléphonique, écouter de la musique ou toute autre fonction audio que vous proposera votre téléphone ou appareil (GPS) auquel vous jumellerez l’intercom Dexter D-1.

En complément de ce test, je vous invite à aller voir l’excellent essai vidéo de Mr. iMattheus, ainsi que le guide d’achat intercom moto de Motoblouz.

Déballage et présentation

Pour les besoins du test, les deux intercoms du pack Dexter D-1 Duo ont été installés sur un casque Shark Speed R-2 (celui de mon précédent essai), ainsi que sur un casque Scorpion Exo-500 Air.

On trouve dans la boite l’intercom en lui-même (pratique :p ), extrêmement léger (pesé à 43 grammes), les haut-parleurs de 30mm et un micro-perche tous deux reliés à un connecteur de type mini-USB, un câble micro-USB standard permettant de recharger l’appareil à partir de n’importe quel adaptateur secteur vers USB ou d’un ordinateur, et d’effectuer les futures mises-à-jour, les notices d’installation et d’utilisation.
On dispose également d’un ensemble de scratchs de diverses formes, afin de pouvoir installer les différents éléments dans toutes les configurations possibles, ainsi que deux entretoises en mousse permettant de rapprocher les écouteurs des oreilles si nécessaire en les intercalant entre ceux-ci et la calotte du casque.

Le Dexter D-1 dispose également d’un port jack (câble fourni) qui permet de raccorder de façon filaire tout type d’appareil. Cependant en raison de la réglementation en vigueur depuis l’année dernière, interdisant tout type de liaison filaire vers le casque, je vous déconseille vivement ce type de connexion afin d’éviter un éventuel quiproquo avec les forces de l’ordre, et de préférer la liaison Bluetooth, disponible sur cet intercom.

Installation du micro et des écouteurs

Si vous avez un casque récent, il y a de fortes chances que la calotte intérieure soit préparée à recevoir des écouteurs de 30 mm, une taille répandue chez les fabricants d’intercom. C’est ici le cas des deux casques, où l’installation est de fait simplifiée. Sur le casque Scorpion, il sera nécessaire d’utiliser les scratchs fournis, mais tout se fait sans le moindre problème. À noter que le haut-parleur gauche dispose d’un connecteur permettant de le détacher du reste du câble, ce qui facilite à nouveau l’installation.

L’installation de la perche-micro du Dexter D-1 se fait de la même façon, grâce à un scratch à la base de celle-ci. La bonnette du micro est assez imposante et pourra éventuellement se retrouver proche de la bouche dans certains casques intégraux, mais il s’agit de la solution idéale pour un casque jet ou un modulable. Pas de problème cependant avec le casque Shark où l’espace est assez important, un peu plus problématique dans le Scorpion, où il faudra jouer avec l’emplacement du micro. Heureusement la perche est très flexible et garde bien la position qu’on lui donne.

Il ne restera plus qu’à dissimuler du mieux possible les différents câbles derrière l’habillage du casque, en laissant uniquement dépasser le connecteur de type micro-USB.

Installation du boitier sur le casque

Afin de contenir le prix, pas de pince du type de celles livrées avec les intercoms d’autres marques pour fixer le Dexter D-1 au casque, mais des scratchs 3M Dual-Lock, un système simple, mais surprenant d’efficacité. Le problème se posera le moment venu de changer de casque, où il faudra décoller la partie côté casque, ou se procurer un nouveau morceau de scratch Dual-Lock.
La fixation se fait solidement, 3M ayant largement fait ses preuves dans le domaine, et il faut vraiment tirer très fort pour détacher le boîtier du casque.
Pour correctement positionner l’adhésif côté casque, je vous conseille de le placer d’abord sur l’intercom afin de plus facilement visualiser la position définitive du boitier.

Une fois collé, il ne reste plus qu’à raccorder l’ensemble micro / haut-parleurs grâce au connecteur de type micro-USB, très solidement fixé à l’intercom étant donné que le contour de la fiche rentre partiellement dans l’appareil en lui-même, assurant étanchéité et solidité. Une idée à nouveau simple et efficace.
Enfin, appuyez 3 secondes sur les deux boutons situés aux extrémités du boitier pour le mettre en marche. Une voix (en anglais) annonce la mise en marche du Dexter D-1.

Utilisation en mode musique / kit mains-libres

L’appairage Bluetooth se fait sans le moindre souci (testé sur Android), et surtout la connexion après extinction et remise en marche de l’intercom se fait très rapidement, sans la moindre intervention. Appréciable quand on sait que ce n’est pas toujours le cas sur les appareils concurrents, ou le jumelage est parfois capricieux.

Pas de commandes vocales directement gérées par l’intercom sur le D-1, Dexter a fait le choix de laisser cette fonctionnalité à la charge de l’appareil auquel il est connecté.
« Ok google » pour Android, Siri sur les appareils Apple… Un choix judicieux à mon humble avis, qui permet de réduire le coût de l’intercom, mais surtout de profiter de la commande vocale du téléphone, désormais bien plus performante que celle généralement intégrée aux intercoms concurrents, même les plus prestigieux.

Passer un appel, lancer la lecture de la musique ou calculer un itinéraire se fait exactement de la même façon que vous le faites directement sur votre appareil mobile, simplement après avoir fait un appui sur le bouton avant du Dexter D-1 Duo.

Les boutons de l’intercom sont volumineux et ne posent pas de problèmes de manipulation majeurs, si ce n’est peut-être pour les boutons de volume avec des gants d’hiver un peu épais.
Toujours au sujet des boutons de volume, un appui long sur ceux-ci permettra d’avancer ou de reculer dans votre playlist pendant la lecture de musique, alors qu’un appui long sur les deux boutons simultanément donnera une indication vocale (en anglais) du niveau de batterie restant.

Le point fort du Dexter D-1 Duo, la qualité du son !

Parlons un peu du très gros point fort du Dexter D-1 Duo : Soyons direct, qu’il s’agisse de musique, de passer un appel ou de la qualité de la voix en mode intercom, la qualité du son est réellement bluffante, supérieure je trouve, à celle de mon ScalaRider G9X.
Clair, peu saturé, en mode intercom et même sur voies rapides, le son est extrêmement propre, et aucun bruit de vent ne se fait entendre !

Mode intercom, en utilisation pilote-passager

En utilisation pilote-passager, le Dexter D-1 Duo remplit parfaitement son rôle, et vous permettra de communiquer avec votre passager ou votre passagère sans le moindre problème et avec une facilité remarquable, toujours grâce à un appairage entre les deux unités qui se fait de façon quasi-instantanée après la mise sous tension. Pas de manipulation à faire : On allume et ça marche ! Comme dit plus haut, aucun bruit parasite ou bruit de vent ne se fait entendre, le son de la voix est cristallin, un résultat probablement dû au système de réduction du bruit “CVC CSR”, mais aussi à la bonne qualité du micro.
Avec une autonomie d’une dizaine d’heures (un peu plus en utilisation musique / téléphone), vous aurez de quoi couvrir une journée complète sans problème.

Mode intercom moto à moto

En utilisation moto à moto, la portée du Dexter D-1 Duo annoncée est de 500 m. Une donnée qui se vérifie en pratique, mais à condition d’avoir un environnement complètement dégagé entre les deux motos. C’est le cas en rase campagne, mais dès que l’on revient en environnement urbain, ça se gâte, et il faudra compter sur beaucoup moins (environ 150 mètres) et éviter de se séparer. Un virage, un bâtiment entre les deux motos et le signal sera rapidement perdu.
Pas rédhibitoire pour autant, étant donné que la reconnexion se fait à nouveau automatiquement et de façon quasi instantanée dès que les deux Dexter D-1 se retrouvent de nouveau à portée.

Pour faire simple, si vous voyez votre comparse devant-vous, vous devriez êtes en mesure de communiquer sans problème, avec la même qualité de son précédemment évoquée.

On notera également que le Dexter D-1 est capable de s’appairer avec des intercoms d’autres marques en mode Bluetooth ou avec d’autres D-1 pour un total de 4 appareils simultanés.

Autres fonctions

Pas de radio FM sur le D-1, encore une fois il s’agit d’une fonction assez peu utilisée que Dexter a choisi de sacrifier afin de garder un prix plancher, il en va de même pour le contrôle automatique du volume en fonction du bruit ambiant, mais c’est au final assez peu dérangeant étant donnée la clarté du son (et malgré le son assez… élevé produit par mes motos).
Le Dexter D-1 Duo est cependant capable de recevoir des mises-à-jour par l’intermédiaire de son port USB, même si aucune n’est disponible à ce jour. De la même façon, le D-1 devrait pouvoir être paramétré via un ordinateur (Mac ou PC) par l’intermédiaire d’une application dédiée comme ce qui existe chez la concurrence, mais cette fonction n’est pas encore disponible à ce jour.

Fonctionnalités7.5
Ergonomie8.5
Autonomie9.5
Qualité Sonore9
Portée5
Facilité d'utilisation8.5

Mon avis : Inutile de dépenser davantage

Pas de superflu sur cet intercom, mais ce que le Dexter D-1 Duo fait, il le fait de façon remarquable. Si vous cherchiez un intercom essentiellement destiné à être utilisé pour écouter de la musique à partir de votre téléphone, entendre les instructions données par votre GPS ou encore converser avec votre passager, ne cherchez plus, il est inutile de dépenser davantage. La seule raison qui pourrait vous pousser à choisir un autre appareil, c'est sa portée moyenne en mode moto à moto si vous comptez l'utiliser souvent de cette façon. Mais entendons-nous bien, pour le reste et en étant proposé à 190€ en pack de deux appareils, même les intercoms proposés à un tarif deux fois plus élevés ne font pas si bien.
9

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Cédric

Enseignant de la conduite et de la sécurité routière depuis 8 ans et motard depuis plus de 14 ans, j’ai lancé le site "Le Moniteur Hors Des Clous !" dans le but de partager le regard particulier que je portais sur l'actualité auto/moto, tout en amenant les lecteurs à penser “en dehors du cadre” concernant les événements en lien avec notre passion. Bénéficiant au quotidien d'une position d’observateur privilégié concernant la “Route”, j'essaye d’apporter un éclairage particulier sur la prévention routière, la législation et la formation, en dépassant les dogmes et en apportant les éléments nécessaires pour se forger sa propre opinion.

  • MANAVELLA

    Salut à tous et toutes,
    Je viens de lire l’article réalisé par Cédric sur le Dexter D-1 Duo, très factuel, merci beaucoup.

    Je suis le possesseur d’un Cardo Sho-1 acheter chez Motoblouz.

    Je confirmes ce que Cédric annonce, commande vocale très aléatoire, portée largement inférieure à ce qui est annoncé (300 à 500m), une usine à gaz pour l’utiliser correctement, utilisez le avec Cardo SmartSet sur votre mobile.
    Vraiment pas à la hauteur de ce qui est annoncé et surtout au prix vendu.

    Merci pour cet article, je connais déjà mon prochain intercom

    • Hello Manavella,

      Merci pour les compliments, j’essaie en effet d’être le plus factuel possible 🙂

      En effet, en portée moto à moto, c’est vraiment trop limité en dehors d’un usage vraiment très occasionnel.
      Pour rouler avec ma compagne, elle aussi motarde et donc sur sa propre machine, je retourne également à mon intercom Cardo et sa communication par radiofréquence. En espace dégagé la portée est bien supérieure au kilomètre (antenne déployée).

      Comme je le disais dans le test, le D-1 n’est vraiment pas fait pour ça, en revanche pour une utilisation conducteur/passager sur la même moto ou pour écouter la musique ou les instructions du GPS, il fait clairement le job, mais il ne faut pas en attendre d’avantage.

      En bref du basique, mais soigné sur ce qu’il sait faire sans fioritures. Aussi très surprenant concernant la qualité sonore.

      Merci encore pour ton retour 😉

  • severigo

    Bonjour,
    Bravo MotoBlouz pour votre super idée de choisir des motards (de) pour des essaies produits!!
    Alors je vient de lire ton article sur le Dexter D1 Duo , super les infos que du donne, je cherche depuis longtemps justement pour investir dans un pack, et mon choix et fais !!! Merci je vais passer commande dans quelle que jours sur un Dexter D1 Duo sur e site de MotoBlouz
    Bien sportivement un ancien qui revient à la Moto !!

    • Hello Severigo, merci beaucoup pour ton retour, ça encourage à continuer 😉

      J’espère que le D-1 correspondra à tes besoins !

  • Gaby

    Bonjour,

    J’ai acheté cet intercom D1 et installé sur mon Néotec.
    En l’utilisant (téléphone ou en duo) , j’ai l’impression qu’il y a une oreillette qui fonctionne moins bien que l’autre.
    A quoi cela pourrait être du ?

    Merci

    • Bonjour Gaby,
      Commencez par détacher les oreillettes du casque et comparez la qualité/le volume sonore de l’une à l’autre en écoutant de la musique avec votre kit. Si vous n’entendez pas de différence, il s’agit sans doute d’un problème d’installation (ex : mousses de votre casque qui viennent obturer l’une des oreillettes). Si vous constatez une différence, vous pouvez nous retourner le kit dans le cadre de la garantie : contactez l’un de nos moto-conseillers au 03 21 43 33 04 pour en savoir plus.
      V – Loïc

      • Je confirme pour l’éventuel problème d’installation, j’ai eu le tour : une différence de positionnement de l’oreillette de seulement quelques millimètres peut donner ce genre de résultats.
        C’est très sensible, dans l’idéal il faut que l’écouteur soit parfaitement dans l’alignement du conduit auditif.

        Bonne chance 😉

        • soso

          bonjour ma compagne et moi avons acheté un dexter d1 duo et il y a bien un probleme d’oreillette nos deux intercom on un gros soucis avec l’oreillette de gauche qui gresille et coupe aleatoirement . j’aimerais savoir comment faire pour regler le probleme d’ailleurs

          merci

          • Bonjour Soso !
            Le plus simple, c’est d’entrer en contact avec l’un de nos moto-conseillers (au 03 21 43 33 04 ou via contact@motoblouz.com), qui va vous expliquer comment on va se charger du SAV de votre intercom !
            V – Loïc de Motoblouz

  • Gerard76

    Bonjour,
    Après l’achat de 2 duo dexter, installés sur 3 casques, en roulant avec chacun sa moto, je ne trouve pas la solution quand l’un de nous écoute de la musique, il ne nous entend pas en intercom. Est-ce que cette fonction existe.
    Cordialement

    • Hello Gerard,

      Malheureusement il s’agit là d’une des limitations du D-1, un seul « mode » (musique/GPS ou communication) ne peut être actif à la fois.

      Bonne journée 🙂

      • Fabrice Lopez

        Bonjour,
        Si j’écoute les indications de mon GPS et que ma passagère souhaite me parler, puis-je activer le mode intercom en roulant ?
        Dois-je m’arrêter pour choisir ce mode ou peut-on basculer d’un mode à l’autre en roulant ?

        • Hello Fabrice,
          En fait le mode intercom est prioritaire sur les autres fonctions. Une fois celui-ci connecté, il prends l’ascendant sur les autres connexions. A l’inverse il faudra basculer manuellement sur la connexion au GPS (ou téléphone) si c’est celui-ci que l’on souhaite utiliser.

  • Jerome

    Bonjour Cédric,
    Comme je vois que tu es possesseur d’un cardo scala G9x et dun dexter D1, est ce que tu as pu essayer de connecter les 2 intercom ensemble ? En d’autres mots, est ce que l’intercom Dexter est compatible avec les intercoms Cardo récents ?
    Merci d’avance,
    Jérôme

    • Hello Jérôme, merci pour ton message,

      Alors oui, j’ai réussi l’appairage entre le scala G9X et le D-1, mais l’astuce (j’avoue avoir cherché un moment) c’est qu’il faut procéder à un appairage bluetooth côté Scala, de la même façon qu’on appaire un téléphone.
      En revanche, on est alors limité par la porté, pas adéquate en mode moto à moto à moins d’être constamment à seulement quelques dizaines de mètres l’un de l’autre, mais sans soucis en usage conducteur-passager.

      J’espère avoir répondu à ta question 😉

      • Mathias

        Bonjour possible de faire un petit tuto je n’y arrive pas … merci beaucoup

        • Hello Mathias, désolé pour le retard de la réponse.
          Au cas où tu n’aurais pas trouvé : je te renvoie vers la page 51 du manuel du g9x : http://www.cardosystems.com/wp-content/uploads/2014/01/MAN00147-G9x-FR-J-008w.pdf

          Tu y trouveras comment appairer un téléphone. La procédure pour appairer un autre appareil bluetooth (ici le D1) est la même : une fois le scala en train de rechercher une connexion bluetooth (ce mode dure 2 minutes une fois lancé), celui-ci devrait trouver le Dexter D-1 en attente d’appairage.

          J’espère que ça t’aidera 😉

  • jean-pierre Barbo

    bonjour Cédric, je viens de lire ton article sur le dexter Di Duo ,
    j’envisage l’achat d’un intercom et j’hésite entre le cellular line F MC et le dexter D1 ? ma préoccupation étant outre le fait de communiqué avec ma passagére, de pouvoir démonter le boitier pour pouvoir ranger les casques dans le top case.
    ma femme a un scorpion 510 air et moi un bmw evo6.
    que me conseille tu ?

    • Hello Jean-Pierre !
      Aucun soucis que ce soit avec un modèle ou l’autre en mode pilote à passager.
      Du côté de la fixation, que ce soit avec le D-1 ou le F3MC, le système adopté est similaire, à savoir une partie adhésive collée au casque sur lequel vient se fixer par velcro (pour le Dexter) ou par clip (pour le Cellular Line) le boitier de l’intercom à proprement parler.
      Pour ce qui est de la connexion au « faisceau », sur les deux modèles on a affaire à un câble unique qui sort du casque (voir dans les photos de l’essai) qui se raccorde à l’intercom.

      De fait, pour un modèle comme pour l’autre, les contraintes de montage/démontage du boitier sont les mêmes.

      Pour t’aider à choisir il ne te reste guère que les autres spécificités de chaque appareil : Une excellente qualité de son sur le D-1 et des boutons plus grands et plus facile à manipuler, et sur le cellular Line la présence dans le kit d’un micro « fil » en plus du micro perche, qui peut faciliter l’intégration dans un casque intégral où la place en face de la bouche est faible.
      Dernière option que propose le F3MC, le partage de musique.

      Désolé de ne pouvoir aider davantage, les 2 produits sont très proches sur beaucoup de points !

  • Rossat

    Bonjour Cédric, et merci pour ce test complet.

    Nénamoins, novice en terme d’intercom (mais pas de moto…), il y a un truc que j’ai du mal à saisir ; combien de « modes » comporte ce modèle ?
    Je veux dire, si je suis seul à moto est-ce que je peux écouter de la musique et avoir les infos de mon GPS, ou du Coyote sans aucune manip ? Pour moi oui parce que tout est géré par le téléphone… Je me trompe ?

    Et si on est deux sur la moto il faut choisir entre communication entre nous OU écoute du téléphone (GPS, musique, Coyote…), c’est ça ?

    C’est une histoire de source du signal Bluetooth à choisir si je comprends bien ?
    Et ça se fait facilement en roulant ?

    Merci, Christophe.

    • Hello Christophe et merci pour ton message ici 🙂
      Exactement, tu as tout compris ! Pour simplifier, on pourrait dire que l’intercom se comporte exactement comme une oreillette bluetooth « classique ».
      Comme tu l’as dit, c’est exactement une question de source du signal, en sachant que tu ne peux entendre qu’une seule source à la fois et que la communication d’un intercom à l’autre est également considérée en tant que « source », comme toutes les autres : Connecté à l’intercom, tu ne peux pas entendre ce que diffuse le téléphone ou inversement. En revanche si le téléphone diffuse à la fois de la musique ET les indications GPS (par exemple), aucun problème !

      La différence avec d’autres intercoms comme le Scala rider G9x (que je possède comme je l’explique dans le test), c’est que ceux-ci communiquent le plus souvent par radio entre-eux (on dit parfois RF pour Radio-Fréquence, même s’il s’agit d’un abus de langage étant donné que le bluetooth est aussi un mode de communication par ondes radio), ce qui laisse l’appareil libre de toute source bluetooth à ce moment. Selon ce que prévoient les fabricants de ces appareils, on peut alors bénéficier à la fois d’un son en provenance du téléphone -comme les indications GPS- (par bluetooth donc) ET de la communication entre intercom (en RF) de façon simultanée.
      En revanche, la communication RF entre les intercom ne permet généralement pas de profiter d’une aussi bonne qualité de son que le bluetooth, mais permets de couvrir de plus grandes distances. Pour discuter avec son passager, le mode bluetooth du D1 convient très bien, beaucoup moins pour communiquer avec un autre motard qui se situe plus loin.

      En aparté, attention à la surcharge d’information (GPS + Discussion), qui occupe parfois trop l’esprit pour une conduite en toute sécurité, surtout à moto 😉

      J’espère avoir éclairci tes doutes, n’hésite pas si tu souhaites plus de détails sur un point en particulier !

  • Tibo

    Bonjour!
    Est il possible d’acheter un kit micro/oreillette afin de passer l’appareil bleutooth d’un casque à un autre sans defaire tout le matos. Merci d’avance!

    • Salut Tibo !
      A ma connaissance les accessoires ne sont pas vendus de façon séparée pour cet intercom.
      Cependant le SAV motoblouz peut peut-être t’en procurer au besoin vu qu’il peuvent fournir les adhésifs 3M de rechange par exemple.
      N’hésite pas à les contacter directement pour plus d’informations, par téléphone au 03 21 43 33 04 ou par mail via le site (lien « Envoyez nous un message » en bas de la page d’accueil), tu auras rapidement une réponse 😉

  • Mathias

    Bonjour je cherche désespérément un moyen d’appairer mon cardo g9x avec un dexter d1 je n’y arrive pas quelU.Un peut il m’aider ?
    Merci bcp

  • Kevin Tahon

    Bonjour,il n’y aurait pas un autre système que le 3M?Car je trouve que sa ne tiens pas correctement.

  • Mathias

    Bonjour .
    Mon D-1 duo parle en anglais comment le mettre ne Français SVP
    Merci

  • Eric Splaf

    Bonjour
    Je viens d’acheter un dexter D1 Duo. J’ai visiblement un pb avec une des prises. L’une des 2 extensions micro + oreillette ne fonctionne pas correctement : lorsque je parle dans le micro je m’entends dans mes propres oreillettes. C’est inutilisable. PAs de pb avec l’autre extension. Comment puis je faire pour échanger juste l’extension micro + oreillettes ?
    Merci par avance.

    • Bonjour Eric,

      Nous transférons votre message au service client qui reviendra vers vous rapidement.
      Pouvez-vous nous communiquer votre numéro de commande à l’adresse suivante s’il vous plait, enjoytheride@motoblouz.com – ainsi que votre nom et prénom. Merci

      Nous vous souhaitons une bonne journée,

      Justine