Tuto #9 – Comment purger ses freins moto


Comme l’huile moteur, le liquide de frein de votre moto est un consommable qui perd ses propriétés au fil des kilomètres. Purger ses freins moto s’impose donc périodiquement, tous les deux ans minimum. Cela dit, n’hésitez pas à raccourcir ce délai si vous êtes du genre gros rouleur.

Comment purger ses freins moto : Les grandes étapes

  1. Réunir les outils et confectionner un récipient pour recevoir le liquide de frein
  2. Protéger la moto des projections de liquide de frein
  3. Ouvrir le bocal du maître cylindre, extraire le liquide usagé et le nettoyer
  4. Faire le plein de liquide de frein DOT neuf dans le bocal
  5. Installer un tuyau sur la vis de purge de l’étrier
  6. Purger le liquide frein en actionnant le levier de frein et en desserrant la vis de purge pour évacuer l’ancien liquide du circuit de freinage
  7. Rétablir le niveau de liquide de frein dans le bocal et recommencer l’opération #6 jusqu’à ce que le liquide soit clair et sans bulles.
  8. Mettre le liquide neuf à niveau dans le bocal et refermer ce dernier
  9. Nettoyer les pièces et autres surfaces tachées de liquide de frein
  10. Tester le freinage avant de prendre la route !

Une opération facile, sauf si votre freinage est couplé

Purger ses freins moto reste l’une des opérations mécanique simples à entreprendre, pour peu que vous suiviez les quelques conseils qui suivent. Attention tout de même si vous disposez d’un système de freinage couplé avant-arrière (type Dual CBS Honda), qui risque de rendre la purge plus complexe. N’hésitez pas à faire appel à un pro dans ce cas de figure.

La purge de frein moto en détail

1 – Préparez le matériel qui vous sera nécessaire

Commencez par réunir l’outillage nécessaire à l’intervention : tournevis et clés plates habituels, un peu de tuyau transparent, si possible une seringue pour aspirer le liquide de frein usagé, un bidon plastique qui recevra le liquide purgé, du nettoyant frein et des chiffons.

Préparez ensuite le bidon, qui servira de réceptacle au liquide de frein usagé. Un ancien bidon de liquide jouera par exemple ce rôle efficacement. Percez un trou dans le bouchon, en faisant en sorte qu’il soit suffisamment étroit pour que le tuyau ne puisse s’en échapper facilement. Placez un peu de liquide de frein au fond du récipient, refermez-le et enfoncez le tuyau jusqu’à ce que son extrémité soit immergée.

En lieu et place de ce bidon, vous pouvez aussi utiliser un système de purge plus élaboré avec clapet anti-retour, qui vous facilitera grandement la tâche. Et si vous entretenez un parc de moto important, vous pouvez carrément opter pour le purgeur de circuit de freinage pneumatique, du matériel normalement réservé aux professionnels.

2 – Protégez la moto des projections de liquide de frein

Le liquide de frein se montre très corrosif. Même si vous prenez un maximum de précautions pendants les différentes manipulations imposées par la purge de vos freins, l’idéal reste de bien protéger les surfaces les plus exposée de la moto. La peinture du réservoir tout proche fait partie des zones fragiles à bien couvrir. Entourez également le bocal pour éviter les coulures. Et puis ce sera toujours ça de moins à nettoyer à la fin !

3 – Videz le liquide usagé du bocal

Ouvrez le bocal de liquide de frein. Pour cela, utilisez le tournevis avec la bonne empreinte, histoire de ne pas abîmer irrémédiablement les vis qui le maintiennent en place (en particulier avec les bocaux intégrés au maître-cylindre, dans lesquels les vis ont tendance à se gripper).

Retirez ensuite le liquide de frein usagé. Une seringue se montre bien pratique pour ça. Si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez pomper le liquide avec un chiffon absorbant, par exemple. Nettoyez l’intérieur du bocal de manière à ce qu’il ne reste plus aucun dépôt.

4- Remplissez le bocal avec du liquide neuf

Cette étape est importante. Le liquide que vous ajoutez remplacera l’ancien pendant la purge. En cas d’oubli, des bulles d’air vont s’inviter dans le circuit de freinage, et vous perdrez du temps (et du liquide) pour les chasser !

5 – Mettez en place le kit tuyau de purge/bidon

Côté étrier de frein maintenant, ôtez le capuchon caoutchouc qui protège la vis de purge, puis positionnez d’abord la clé plate (côté œil). Raccordez dans un second temps l’ensemble tuyau/bidon sur la vis.

Tout est prêt pour procéder à la purge du liquide de frein !

6 – Purgez le liquide de frein

Pressez le levier de frein (ou la pédale s’il s’agit du frein arrière) comme si vous freiniez, puis desserrez la vis de purge sur l’étrier avec la clé plate. Vous allez sentir la pression s’amollir au niveau du levier, et le liquide du circuit va s’échapper dans le bidon, remplacé par le liquide neuf versé plus tôt dans le bocal. Resserrez ensuite la vis et ne lâchez le levier qu’après, pour éviter de faire entrer de l’air dans le circuit !

Notez que nous vendons des vis de purge de rechange si le désserrage ne se passe pas bien…

7 – Contrôlez le niveau et achevez la purge

Répétez l’opération jusqu’à vider l’équivalent d’un à deux réservoirs de liquide de frein par étrier. Le liquide dans le tuyau doit être clair et exempt de bulles – d’où l’intérêt du tuyau transparent. N’oubliez pas de vérifier régulièrement le niveau de liquide dans le bocal, qui baisse au fur et à mesure de la purge, et d’en remettre de temps en temps.

8 – Refermez le bocal et contrôlez

Faites le niveau de liquide de frein final dans le bocal, puis refermez ce dernier. N’oubliez pas la petite patte de sécurité qu’on trouve sur certains réservoirs !

Contrôlez ensuite rapidement le feeling offert par le levier de frein : il ne doit surtout pas être spongieux, mais ferme et franc.

9 – Nettoyez les traces de liquide

Vous pouvez maintenant démonter le tuyau et replacer le capuchon caoutchouc sur la vis de purge. Veillez à laisser échapper le moins de gouttes de liquide de frein possible !

Avec un chiffon propre, éliminez les résidus de liquide sur l’étrier, la roue, le bocal et tout autre surface touchée. Du nettoyant frein pourra vous être utile pour rendre l’étrier comme neuf.

10 – Testez le freinage de la moto

Purger ses freins moto, c’est bien, mais avant de vous lancer sur les routes avec toute la fougue qui vous caractérise, n’oubliez pas de tester le freinage de votre moto à basse vitesse. Vous vous assurerez ainsi que tout est en ordre. Vous pouvez le cas échéant reprendre un pilotage normal !

Pourquoi purger ses freins moto ?

Le liquide de frein est un fluide bien particulier, qui se révèle incompressible et dispose d’une viscosité adaptée à la transmission de la force du levier jusqu’aux plaquettes (voir notre tuto pour changer ses plaquettes de frein moto). Son handicap, c’est qu’il est hydrophile, c’est à dire qu’il absorbe facilement l’humidité, laquelle nuit à son incompressibilité. Concrètement, dans le pire des cas, lors de freinages appuyés, le liquide chauffe et l’eau se vaporise, dégradant la qualité du freinage. Cela dit, sur route, un tel échauffement se produit rarement. Purger ses freins moto est la seule solution pour remédier à cette « usure » inexorable.

Quel liquide de frein utiliser pour sa moto ?

Le liquide de frein répond à des standards précis édictés par le Department Of Transportation (DOT) américain, l’équivalent de notre ministère des transports. Il existe cependant différentes qualités de liquide de frein, répondant à des contraintes différentes : DOT 3, DOT4 et DOT 5.1 essentiellement pour la moto. Pour savoir lequel utiliser quand vous purgez vos freins, il vous suffit de vérifier sur le couvercle du bocal de liquide : c’est clairement mentionné ! Il ne vous reste plus qu’à choisir le bon liquide de frein 😉

J’espère que ce tuto vous aura aidé à mener à bien la purge des freins de votre moto sans encombre. Si vous avez des questions complémentaires, je reste à votre disposition via les commentaires de cet article !

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Nico

Rouler à moto, c'est cool, mais ce que je préfère, c'est mettre les mains dans le cambouis ! Depuis que j'ai ouvert mon premier moteur, la passion ne m'a plus quitté, et j'ai toujours un coffret à douilles sous la main... Chez Motoblouz, je suis l'expert question mécanique, et je transmets mon savoir dans une série de tutos vidéo.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...