Essai sac à dos Kriega R30


Le sac à dos fait partie de ces indispensables de la vie du motard. Surtout si, comme moi, vous n’avez ni sacoche ni top case. Pour transporter son casque quand on est descendu de moto, emmener ses affaires de travail, partir en road trip ou pour tout simplement aller faire les courses, il est difficile de s’en passer. Cela fait maintenant 7 semaines que je roule avec le sac à dos Kriega R30 sur les épaules, un sac à dos étanche, modulable et confortable. Je vous partage aujourd’hui mes impressions.

Le sac à dos Kriega R30 : un sac à tout faire

Avec 30 litres de contenance, le sac à dos Kriega R30 permet de transporter de beaux volumes sans pour autant jouer dans l’excès, ni être trop encombrant. Au quotidien, il a vu défiler mon pc portable, mes bottes de moto, mon blouson de pluie et même mon casque… Avec ses sangles de réglage, il passe facilement du porte-documents passe-partout, au gros sac de baroudeur pour partir en week-end.

J’ai réussi à y loger mon casque (un Shark en taille M). Mais on sent bien que ce n’est pas sa vocation première… Ça passait de justesse !

L’intérieur du sac à dos Kriega R30 est simplissime. Une large poche située sur le dos peut accueillir un ordinateur portable jusqu’à 17 pouces. Et pour le reste, tout est placé en vrac ! Mais un bon sanglage permet de maintenir vos effets en place. Attention tout de même à ne pas poser le sac trop violemment au sol, au risque qu’il y ait de la casse. Hormis l’armature de la dorsale, aucune protection particulière n’est présente sur sa semelle.

A l’extérieur, deux larges poches pourront faire office de vide-poche ou accueillir des affaires peu encombrantes. Comme une paire de gants par exemple. Ces deux poches, facilement accessibles, disposent chacune d’une fermeture à glissière YKK étanche. Elles assurent une protection très correcte du contenu contre la pluie. Et bien qu’elles ne soient pas indiquées comme 100 % étanches, j’ai pu y entreposer un agenda papier… qui n’a pas souffert des intempéries.

Protection du motard et de ses affaires

Le gros point fort du sac à dos Kriega R30 réside dans son étanchéité. Il en a encaissé des litres de pluie. Et il m’a été impossible de le mettre en défaut. Donc, vous pouvez lui faire confiance pour garder vos affaires au sec… Même par la plus diluvienne des pluies.

Qu’est-ce qui le rend si résistant à l’eau ? Une fermeture à enroulement typique sur ce type de bagage, une doublure étanche amovible et des zips de fermeture résistants à l’eau. Tout cet équipement lui permet d’atteindre un très bon seuil d’isolation. Bien qu’elle soit efficace contre la pluie, il n’est pas toujours évident d’utiliser la fermeture à enroulement lorsque le sac est bien rempli. Une bande élastique n’aurait pas été une mauvaise idée.

La paroi du sac est conçue en nylon anti-déchirement. Ceci lui permet de conserver finesse et légèreté, malgré son gabarit imposant, tout en lui assurant une bonne résistance en cas de chute.

Côté visibilité, les lanières et le bas du sac à dos Kriega R30 accueillent des panneaux réfléchissants la nuit qui restent malgré tout discrets à la lumière du jour.

On en parle, du confort ?

Une fois bien ajusté, le harnais du sac à dos Kriega R30, conçu en Cordura 1000D assure un très bon maintien de l’ensemble. Et il n’empêche pas la prise d’angle ou les mouvements sur la moto. Le poids du sac est bien réparti entre les épaules et la taille, pour éviter la fatigue sur les longs trajets.

Deux fermetures sont accessibles sur le torse. Vous pourrez facilement les manipuler, même avec de gros gants d’hiver. Dans la majorité des cas, je n’en utilisais qu’une. Mais elles deviennent efficaces lorsque vous commencez à embarquer des charges lourdes.

Au niveau du dos, un renfort composé d’une couche rigide et d’une mousse épaisse et respirante permet de bien amortir la charge. Aussi, notez que ce sac à dos Kriega R30 a pour vocation de vous accompagner en off-road. Même si je n’ai pas eu l’occasion de tester sa résistance à la boue 🙂

Côté poids, l’ensemble pèse 1 600 g. C’est plutôt correct compte tenu de la qualité des matériaux utilisés pour sa conception, et de sa rigidité.

Un sac à dos évolutif

Ce sac à dos de la marque Kriega est garanti 10 ans. Il sait se montrer évolutif si vous investissez dans quelques accessoires, non fournis de base.

Un crochet à l’intérieur du sac permet de suspendre une poche d’hydratation. Aussi, il est possible d’y sangler un sac additionnel, le Drypack US-10 par exemple, pour gagner en contenance. On passe ainsi d’un bagage conçu pour un usage de tous les jours à sac qui peut partir sans problème à l’aventure. Bref, de quoi faire de nombreux kilomètres !

Volume utile4.25
Aspects pratiques4.25
Confort4
Ergonomie4.5
Étanchéité4.75
Durabilité4.75

Mon avis : Un sac aux multiples facettes

A l'aise sur le bitume comme sur les chemins, le sac à dos Kriega R30 s'adapte à toutes les conditions. Avec sa poche étanche et son harnais de maintien, il pourra avaler les kilomètres par tous les temps, sans vous user le dos. La qualité de ses finitions lui permettra de résister dans le temps aux contraintes les plus difficiles. Un bon choix !
4.75

Partagez cet article

meuhsli

Créateur en 2013 du blog La poignée dans l'angle, j'ai enfourché ma première moto il y a une bonne dizaine d'années, de la 50cm³ au gros cube. Je roule aujourd'hui en S1000R, que ce soit pour des trajets moto-boulot-dodo ou de longues balades dominicales, seul ou en duo. Enjoy the ride !