Essai Blouson Furygan Sherman


Avec le retour du beau temps, quel plaisir de ressortir son blouson en cuir pour de bonnes balades en moto. Je ne m’en suis pas privé avec le blouson Furygan Sherman. Ce cuir noir mêle habilement coupe sportive avec aspect vintage. C’est donc dans un contexte printanier que j’ai pu étrenner ce blouson Furygan pendant un peu plus de 2 mois.

Coté esthétique, un look néo rétro réussi

Avec le blouson Furygan Sherman, on plonge à fond dans le néo rétro. Ce qui fait toute la différence, ce sont les logos de la marque gravés sur le torse, dans la bas du dos ainsi qu’aux épaules. Le marquage a été réalisé au laser. Ceci donne un aspect vieilli (comprenez marron) au cuir qui contraste parfaitement avec le noir intense du blouson.

Ajoutez à cela des éléments plus sportifs, comme des pièces de cuir de vachette rappelant un esprit racing ou du néoprène moelleux au cou et aux manches, et on obtient un résultat des plus harmonieux. J’adore !

Le blouson Furygan Sherman : un cuir toutes saisons ?

Ce blouson Furygan Sherman est globalement bien isolé. Notamment grâce à sa doublure thermique amovible qui possède des inserts aluminium sur le torse pour contrer le froid. Bien qu’indiqué comme étant un blouson toutes saisons, j’ai tout de même attendu le mois de mars pour l’enfiler. La doublure thermique bien qu’efficace ne couvre pas les bras. Et le cuir n’est pas idéal pour affronter la pluie. Mais depuis l’arrivée du printemps, c’est un pur bonheur de l’enfiler tous les matins !

Globalement, on sent que le blouson Furygan Sherman a été conçu pour être porté très près du corps. Et ça lui convient très bien, puisque les zones élastiques derrière les épaules et les très discrets empiècements en stretch sous les bras permettent de rester très libre dans nos mouvements sur la route. Des bandes de serrage à la taille permettent d’ajuster parfaitement et de renforcer l’isolation. Sur les photos, je porte un modèle en taille L (42-44), avec un simple t-shirt en dessous.

Enfin, comme de nombreux modèles de la marque à la panthère, une double fermeture (en zip gros format) permet de le relier à votre pantalon de moto pour encore plus de protection.

Ça protège comment si je chute ?

Je vais vous raconter une histoire. Je suis tombé avec le blouson Furygan Sherman. Une chute à faible vitesse… Mais qui m’aura tout de même permis de tester la résistance du cuir et des protections D3O situées aux épaules et aux coudes. Les plus observateurs d’entre vous auront surement remarqué mon levier d’embrayage à la forme peu conventionnelle. Conséquence de cette mésaventure.

Il fait beau. Je pars en balade avec mon frangin, tout content de sortir son GSR de l’hibernation, direction le sud de la région parisienne. Les virages s’enchaînent et puis, à mi-parcours, on traverse une des rares villes de notre trajet. Il n’aura fallu que d’un « cédez-le-passage » en virage et d’un freinage au passage piéton situé 20 mètres plus loin pour me faire percuter par les 200 kg de mon prédécesseur, trop pressé pour s’apercevoir que je m’étais arrêté pour laisser passer un piéton. Je vous laisse imaginer la scène. Je me retrouve projeté quelques mètres plus loin, et ma moto finit à terre.

Ce fut une petite chute, mais mon épaule s’en souvient encore. J’imagine que l’issue aurait été plus douloureuse si j’avais opté pour un équipement plus léger. Plus de peur que de mal. Le blouson Furygan Sherman, de son côté, n’est presque pas marqué par cette chute. Avec ses triples coutures sur les zones sensibles et sa doublure type « Furygan Skin Protect » qui maximise la résistance du cuir, il est homologué CE comme EPI. Pour Equipement de protection individuelle.

Notez que le blouson Furygan Sherman est doté d’une poche refermable par fermeture éclair pouvant accueillir une dorsale amovible. Bien que non fournie, j’ai pris soin d’y installer ma D3O, toujours très rassurante pour rouler tous les jours.

Pratique le blouson Furygan Sherman ?

Du côté des poches, le blouson Furygan Sherman fait dans le classique. 2 poches extérieures et une unique poche interne, au niveau de la poitrine, pouvant accueillir un portefeuille. Les fermetures des poches ont une prise difficile si vous portez des gants épais. Mais il est facile d’ouvrir et de fermer l’ouverture principale, puisqu’elle possède une languette en cuir.

Si vous comptez vous balader avec ce blouson Furygan Sherman sur l’épaule, il vous faudra soutenir ses 2,5 kg (sans dorsale). Mais difficile de combiner légèreté et protection, surtout pour un cuir de cette qualité 🙂

COUPE10
CONFORT9
PROTECTION8
ISOLATION8
LOOK9.5
FINITION9.5

Mon avis : protecteur et dans la tendance neo retro

Avec son cuir épais et ses protections D3O d'origine (dorsale non fournie), le SHERMAN procure une très bonne sensation de sécurité, et j'ai pu confirmer sa protection lors de ma chute. Sa coupe sportive et ses détails vintage en font un pièce neo retro très aboutie, qui devrait séduire plus d'un motard. Mon seul reproche est sa légèreté pour affronter les températures glaciales et la pluie, mais on tend tout même vers la perfection.
9

Partagez cet article

meuhsli

Créateur en 2013 du blog La poignée dans l'angle, j'ai enfourché ma première moto il y a une bonne dizaine d'années, de la 50cm³ au gros cube. Je roule aujourd'hui en S1000R, que ce soit pour des trajets moto-boulot-dodo ou de longues balades dominicales, seul ou en duo. Enjoy the ride !

  • maxime quelquechose

    mon cuir depuis plus de 4 mois, d’ailleurs j’ai cédé pour le pantalon assorti. Pour le blouson on est effectivement très très bien. bien mieux que mon précédent cuir Rider Tec.
    En revanche il est tellement serré aux bras qu’un pull en hivers peut difficilement s’envisager. Par contre le cuir de 1.4mm fait qu’on ne sent pas le vent et qu’on est bien isolé. La coupe est sympa, mais le petit espace entre le bouton fermoir du haut et la fin de la fermeture laisse passer le vent, ce qui est très désagréable quand il fait froid.
    Côté entretien c’est du facile.
    J’ai fait la bêtise de mettre une crème pour cuir de mauvaise qualité et cette sal*perie a séché dans les pores du cuir (ce n’est pas un cuir lisse), donc méfiance.
    Sinon excellent blouson.