Essai des bottes Alpinestars SMX 6 V2


C’est l’histoire d’une paire de bottes moto qui se vantait d’être tellement polyvalente qu’elle pouvait se porter aussi bien sur route que sur piste. Je vous dévoile ici même mon essai longue durée des bottes Alpinestars SMX 6 V2. L’évolution en V2 de la SMX 6 est-il appréciable ?

Alpinestars fait évoluer sa paire de bottes moto SMX6 en V2, de légères améliorations qui ne permettent pas de changer le nom du modèle en SMX 7. J’ai porté ces bottes pendant un peu plus d’un an. Que ce soit sur des petites balades, une virée en ville pour aller chercher une bricole dans un magasin ou même, sur de grosses sorties de plusieurs jours.

L’évolution en détails

Si comme moi vous aimez bien savoir ce qui change d’un modèle à l’autre, je vais essayer de vous faire la liste des changements ici même. Le souci étant qu’Alpinestars est une marque italienne qui n’offre pas beaucoup de moyen de contact en France, et qui ne communique pas beaucoup sur le sujet.

Vous êtes perdus ? Ne cherchez pas, vous êtes => ici

Oui, c’est facile mais cette bonne vielle blague me fait toujours autant marrer. Revenons à nos petons. Pour les bottes Alpinestars SMX 6 V2, nous n’avons que l’embarras du choix : Stella, Drystar, Goretex ou standard. Je n’ai testé que le modèle standard. Mais pour vous aider si vous n’êtes pas habitué à toutes ces dénominations, voici un bref résumé :

  • Stella = Modèle féminin*
  • Drystar = Technologie Alpinestars étanche et respirant
  • Gore-Tex = Marque déposée, étanche, respirant et isolant*

*A noter que la version Stella existe également en Drystar. Et que la version Gore-Tex ne dispose pas de sliders.

Maintenant, il ne reste plus qu’à choisir son coloris parmi les nombreux disponibles.

La raison de mon choix

N’utilisant ma moto qu’en loisir, je me retrouve rarement confronté à la pluie (sauf erreur d’appréciation due à une météo changeante et capricieuse). J’ai donc opté pour le modèle standard des bottes Alpinestars SMX 6 V2.

J’ai malgré tout pu les éprouver sous la pluie tout au long de mes diverses virées. Rappelons que ce modèle n’est pas vendu comme étant étanche. Et sous une pluie légère, je n’ai pas eu de souci d’infiltration d’eau. Par contre là où je suis surpris, c’est lors d’une grosse sortie d’environ 400 km, je me suis retrouvé sous une pluie torrentielle. Après environ 20 minutes, j’ai commencé à sentir l’humidité à l’intérieur de la botte… jusqu’à être totalement trempé. J’ai trouvé ça pas mal pour des bottes non étanches.

Les bottes Alpinestars SMX 6 V2, au quotidien comme sur piste

Dotées de sliders sur l’avant du pied, vous pourrez sans hésiter aller les promener sur piste. Moins chères mais aussi moins abouties que des bottes que je qualifierais de « Ultra Sportive », comme les Alpinestars Supertech ou encore les TCX RT RACE PRO AIR que j’ai testées récemment. Elles feront parfaitement le job.

Leur confort permet aussi de les utiliser sur de longues sorties de plusieurs jours, comme pour aller chercher une bricole dans une boutique en ville. N’espérez pas non plus passer toute une journée à faire du shopping avec. Il s’agit quand même de bottes moto sportives.

Le vieillissement

Donc après plus d’un an passé avec les bottes Alpinestars SMX 6 V2, je peux vous parler de leur état. Regardez les photos, elles vieillissent plutôt bien. La semelle s’use légèrement, diminuant le grip sur les cale-pieds tout en restant satisfaisant. Les coutures tiennent bien, pas de problème particulier à signaler. Ah si, le renfort en gel sur la malléole intérieure a légèrement séché. Mais aucune fuite n’est à signaler, cela ne nuit en rien au confort ou sur la protection.

Certains parlent de couinement dû à la protection extérieure de la cheville, ils y remédient en mettant du WD40. Personnellement, je n’ai pas eu ce souci.

Taille et finitions

Avec les bottes Alpinestars SMX 6 V2, nous sommes dans les standards de la marque : des finitions et une qualité des matériaux sans reproche. Idem pour la sensation de sécurité, une fois mises, on se sent bien protégé. Elles sont d’ailleurs certifiées CE comme EPI.

Comment elles taillent, la grande question existentielle. Elles taillent juste, faisant habituellement du 43, j’ai pris ma pointure habituelle, et elles sont parfaites.

Pour les mettre justement, au début sur les premiers enfilages, j’ai dû forcer le temps que les matériaux se fassent. Par la suite, elles se mettent en un rien de temps. La fermeture se fait par un zip monté sur un tissu extensible et protégé par un retour en velcro. Simple et rapide.

Neuves, j’ai trouvé le grip de la semelle parfait. Et même en vieillissant avec l’usure, celui-ci perd un peu, mais reste parmi les meilleurs que j’ai pu essayer.

Le point négatif de ces bottes Alpinestars SMX 6 V2 pour moi, c’est la protection du tibia. Elle ressort trop sur l’avant. Et du coup, avec des jeans un peu serrés, il est difficile de les faire passer par dessus. Mais puisque qu’il est là pour notre protection, on ne dira rien.

Confort4.3
Look4.5
Finitions4.8
Protection4
Agrément thermique3.8

Mon avis : presque des chaussons !

Alpinestars nous gratifie là encore d'une paire de bottes typées racing, digne des standards de la marque. Légères, souples, confortables, de bonnes protections. Les bottes Alpinestars SMX 6 V2 permettent autant de sortir en balade, aller faire une cession de piste que d'aller faire une course rapide en ville. Polyvalentes.
4.3

Partagez cet article

Thibaud

Amateur de gros roadsters et de routes à virages. La moto pour moi est un loisir, je l'utilise rarement en tant qu'utilitaire, je me balade souvent avec les copains ou en duo avec mon fils.