Essai casque HJC RPHA 70 IRON MAN


C’est un fait… Je suis un grand enfant ! Aussi, lorsque Motoblouz me propose de devenir un super-héros le temps d’un essai, mon sang ne fait qu’un tour. Sauver le monde, c’est bien… Cependant, le faire avec classe et en étant parfaitement protégé c’est mieux. Pour m’accompagner dans ma périlleuse mission, la marque HJC s’est adjointe les talents de Tony Stark himself. En effet, ce dernier a mis au point une version « Iron Man » du modèle Rpha 70.
Si vous aussi vous souhaitez rentrer dans la tête de l’Avenger le plus high-tech de la planète, suivez mes aventures avec le casque HJC Rpha 70 Iron Man !

Une présentation soignée dès l’emballage

Tel un enfant le soir de Noël, je saute sur le colis qui transformera le motard que je suis en véritable machine prête à botter les fesses de tous les ennemis du deux-roues motorisé.

Premier constat, HJC a fait les choses bien ! La boîte noire au traitement soyeux est recouverte d’un encadrement rouge vif, arborant fièrement le logo Marvel, créateur du personnage d’Iron Man. Le fabricant de casques Coréen a mis le paquet sur les partenariats ces dernières années. En effet, entre les stars de l’univers Comics, les personnages de la galaxie Star Wars ou encore les héros du dessin animé « Cars », le choix est vaste, et ravira le plus grand nombre.

Après avoir analysé le contenant pendant de longues minutes, place au déballage. Le casque HJC Rpha 70 Iron Man est parfaitement calé, recouvert de sa housse de transport. Encore une fois, la qualité est au rendez-vous. La housse est épaisse, et elle-aussi décorée du sigle Marvel…

Sauver le monde, oui… mais avec style

Comme tout super-héros qui se respecte, j’ai une image à tenir. Il ne s’agirait pas de se faire voler la vedette par Captain America lors de notre prochain combat… Et le moins que l’on puisse dire c’est que HJC a soigné le look du casque HJC Rpha 70 Iron Man.

En effet, ce casque propose un style moderne et racé. Les lignes sont agressives, et les arêtes renforcent la sportivité de l’ensemble. Cependant, le design n’a d’intérêt que s’il sert la performance… Ici, force est de constater que tout semble étudié pour guider le flux d’air en limitant le bruit et les mouvements parasites liés au vent. Le casque HJC dispose d’ailleurs d’un spoiler sur sa partie arrière, ainsi que de deux tunnels aérodynamiques sur sa partie supérieure.

Une fois le coup de crayon décrypté, intéressons-nous à la peinture… Les fans de l’univers Marvel apprécieront de pouvoir retrouver le style de l’armure utilisée par Tony Stark. En fait, tout y passe. Des yeux bleus électriques au cœur d’énergie, du rouge pailleté aux incrustations dorées : les codes sont bien présents ! Histoire de ne rien gâcher, HJC a vraiment soigné le traitement qui protège la décoration. Effectivement, le vernis est épais et permet d’envisager un excellent vieillissement de l’ensemble.

Le style c’est bien… D’ailleurs, sur ce plan aucun autre Avenger ne peut rivaliser avec moi désormais. En revanche, pour réussir mes prouesses héroïques, je ne perds pas de vue l’objectif premier d’un casque : protéger !

La vision perçante du super-héros

Tous les grands héros de l’histoire moderne le savent… Voir le danger arriver permet d’anticiper et de rester maître de toutes situations. Afin de faire de son casque un partenaire de choix dans vos combats contre les forces du mal, HJC l’a équipé d’un écran large.

Le problème d’un casque Sport Touring, c’est de jouer la polyvalence… En effet, en fonction de la moto dont vous disposez, le champ de vision nécessaire ne sera pas le même. Dans le cas du casque HJC Rpha 70 Iron Man, la lentille est grande… Mais cela ne suffit pas forcément. Si mon Shoei NXR permettait de sauter d’un roadster à une sportive en toute quiétude, son concurrent coréen a encore des progrès à faire. Effectivement, si en position droite, la vue est excellente, dès qu’il faut se coucher et mettre le nez dans la bulle, les choses se compliquent. Le regard se heurte à la partie supérieure du casque et oblige à relever le buste pour voir la route. Dommage…

En revanche, HJC livre le Rpha 70 avec un écran transparent prêt à recevoir une lentille type Pinlock. Mieux, ladite lentille est fournie avec le casque ! Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore cet accessoire, il s’agit d’un élément venant se positionner sur l’écran d’origine et permettant de lutter efficacement contre la buée. J’utilise ce système depuis plus de 3 ans, et il n’a jamais été pris en défaut. Un véritable incontournable dans une panoplie de super-héros.

Jouer les héros… en toute sécurité !

Comme le dit mon pote Spider-man (à qui HJC a dédié une édition spéciale de son CS 15) : « un grand pouvoir implique de grandes responsabilités« . Si la marque coréenne a le pouvoir de vous équiper avec style, elle est surtout responsable de votre sécurité en cas de chute. Aussi, afin de vous garantir une protection optimale dans vos activités de héros, HJC n’a pas lésiné sur l’équipement.

Tout d’abord, le casque HJC Rpha 70 Iron Man dispose d’une boucle Double-D, seul système de fermeture homologué sur piste. En effet, en cas de chute, il est celui qui offre le plus de résistance à l’arrachement. Dans mon cas, si j’ai pu être un fervent défenseur de la boucle micrométrique à mes débuts, je suis désormais un inconditionnel du « D-D ». Certes, c’est quasiment mission impossible à manipuler une fois équipé de gants épais, mais sa conception permet un serrage totalement adapté à votre tour de tête. Et, à titre personnel, je me sens bien plus en confiance avec cette solution simple mais éprouvée.

En cas de chute, HJC a équipé le Rpha 70 de mousses démontables. Grâce à ce système, matérialisé par deux lanières rouges ornées de l’inscription « Emergency » sur les mousses de joues, les secours sont capables d’ôter votre casque en limitant considérablement les mouvements de votre cou. Si cela semble anecdotique, il s’agit en fait d’un élément primordial, permettant d’éviter de nombreuses lésions au niveau des cervicales…

Dernier point incontournable de sécurité, la coque du Rpha 70 est constituée d’un mélange de matériaux nommé « PIM ». Il s’agit d’un alliage de carbone et de fibre de verre, dont la structure offre une résistance accrue aux chocs, tout en permettant de contenir le poids.

L’ergonomie comme botte secrète ?

Pris dans le feu de l’action, rien n’est plus désagréable que de chercher la commande d’enclenchement des rétro-fusées ou pire encore, celle de l’écran solaire intégré. Aussi, pour toujours rester en pleine possession de ses moyens, HJC a bossé sur l’ergonomie du Rpha 70.

Comme tout casque intégral qui revendique un positionnement plutôt haut de gamme, le casque HJC Rpha 70 Iron Man offre un mécanisme de démontage rapide de la visière, une prédisposition à recevoir un équipement type intercom, ou encore un certain nombre de ventilations. Il dispose aussi d’un écran solaire intégré. Celui-ci s’actionne grâce à un bouton coulissant situé sur le côté. Étant habitué à utiliser un écran fumé, j’ai apprécié sa facilité d’utilisation. Même équipé de gants hiver, sa manipulation reste aisée et l’écran se verrouille parfaitement.

Après avoir utilisé un Shoei NXR pendant plus de 2 ans, j’admets que le retour à la visière type HJC restera ma petite déception. N’allez pas vous méprendre. Le système remplit parfaitement son rôle. Afin de garantir un verrouillage optimal de son écran, le fabricant coréen a recours à un bouton situé dans la partie basse de ce dernier. S’il est incontestable que le joint est parfaitement plaqué sur la lentille, il n’est pas toujours facile de manipuler l’ergot. Surtout avec des gants épais… L’opération n’est pas impossible mais il est parfois obligatoire de s’y reprendre plusieurs fois.

Combattez le mal dans un confort 5 étoiles !

Avez-vous déjà essayé de passer des heures à protéger la planète des attaques d’une horde de super-vilains ? Oui, les journées d’un super-héros ne sont pas de tout repos. HJC l’a bien compris. Et la marque a choisi de faire du casque HJC Rpha 70 Iron Man un casque confortable.

Pour un casque, la gestion du bruit généré par le vent est indissociable de la notion de confort. HJC semble en avoir parfaitement conscience. C’est là que le design extérieur du Rpha 70 fait des miracles. L’air glisse autour de la coque, parfaitement guidé par les traits ciselés de celle-ci. Si lors de l’enfilage on constate que le passage est étroit, cela prend tout son sens une fois en route. La large bavette présente sous le menton évite les remontées d’air vers le visage. Dans le même temps, les mousses épaisses font leur boulot, isolant parfaitement l’arrière de la tête des désagréables sensations de froid…

Les mousses, parlons-en. C’était le petit pêché mignon d’HJC jusqu’ici. En effet, beaucoup de propriétaires des modèles Rpha 10 de la marque ont signalé un tassement relativement rapide de leur densité. Notamment Cédric, rédacteur #EnjoyTheRide, avec qui nous en avons discuté. Pour ma part, j’en avais fait l’expérience sur mon premier IS-17 dont l’habillage intérieur avait fondu au bout de 2 ans. Depuis la sortie des Rpha 11 et 70, les avis semblent bons. Le fabricant coréen ayant fait évoluer ses matériaux. Le casque HJC Rpha 70 Iron Man dispose de mousses de dernière génération, recevant un traitement anti-bactérien. Elles sèchent aussi plus vite que les anciennes références de la marque.

Ici, l’accueil est ferme mais agréable. Le traitement de la surface apporte de la douceur. L’ensemble reste confortable, même après plusieurs heures au guidon.

Gros plan sur la mission ventilation du casque HJC Rpha 70 Iron Man

Face au stress que représente le sauvetage de la planète, il est important de bien gérer sa respiration… HJC semble avoir tenu compte des conseils de mes collègues super-héros, et les a appliqués à la lettre.

Avant de vous donner mon avis sur la gestion de l’air à l’intérieur du casque, quelques infos sur ma façon d’apprécier celle-ci. Après avoir longtemps roulé en cherchant une isolation parfaite, j’ai changé de point de vue il y a quelques mois. En effet, avec la quasi-absence de circulation d’air dans mes casques, je me suis parfois retrouvé en « apnée » dans certaines courbes ou lors de phases de freinage d’urgence. Depuis, j’ai appris à apprécier l’utilité d’une bonne ventilation qui vous apporte un filet d’air frais, même en hiver.

Dans le cas du casque HJC Rpha 70 Iron Man, j’ai tout simplement été convaincu. Commençons par une revue d’effectifs. HJC a équipé son casque de 3 ventilations sur la partie supérieure, et de 2 autres sur la partie basse. De discrets déflecteurs évacuent l’air à l’arrière. En roulant dans le froid avec la seule entrée d’air basse en position ouverte, j’ai constaté une excellente ventilation, capable de vous oxygéner sans vous clouer au lit avec une bronchite.
Une fois l’ensemble des orifices ouverts, les choses changent. L’air circule bien, et la chaleur est rapidement évacuée. Si pour l’hiver cela semble démesuré, il me tarde d’essayer tout ça en été…

POIDS8.5
ERGONOMIE8
CONFORT INTERIEUR9
VENTILATION9.5
SILENCE9
FINITION9.5

Mon avis : Un casque valorisant !

Avec le casque HJC Rpha 70, la marque frappe fort ! Doté d'une finition très soignée et d'un équipement haut de gamme, il est sans doute l'un des héros du créneau des casques touring sportifs... La précision des assemblages et sa très bonne insonorisation en font un casque valorisant pour son propriétaire. Après en avoir longuement discuté avec mon nouveau pote Captain America, c'est officiel : lui aussi veut son Rpha 70 pour combattre le mal avec style !
8.9

Partagez cet article

JBuzZzLightyear

Tombé dans le chaudron motard dès le plus jeune âge, je suis un amoureux des productions de la firme anglaise Triumph... Proprio d'un Daytona 955i et d'un Street Cup 900, je partage ma passion en photos sur Instagram sous le pseudo @Jbuzzzlightyear! Pour moi, la moto est une passion... Et qui dit passion dit partage! ;)